(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "Recueil de généalogies vaudoises"

Digitized by 


the Internet Archive 






in 2014 









http://archive.org/details/recueildegenealo01soci 



70315- 



RRYNOLDS HfSTORFOtL 
ÛENEALOGY COLLECTION 



iÈOTlOK 





7031574 





|M[T|; DE (LA SOCIÉTÉ VA11D0ISE M dlÉ ALOSIE 

II. de Mandrot, Présideril; La Sarraz. 
G. A. Pigtjet, Secrétaire, yalçnliri;42p Lausanne. 
Th. Counâz, i"-7/^5or/e^Razùde, Lausanne. 
^f-G^'A/BuGNioN, Grand-Chêne, 'Lausanne. 
; E. du Plessis, Avenue Druey, Lausanne. ' : '?Wfc 
f Prof. F. A.' FoREL, Morgës. 

f B. VAN MUYDEN, Jou'xtenS. 

M. de Palézieux-du Pan, La Doge s/Vevey. 
A. Vuileeumier, Pasteury Assens. • ^; 
" Alb.Guoisy, Notaire, Boulevard G." Fa von, Genève. 




Extrait des statuts: 




Art. G. Le secrétaire, ou une personne choisie par le Comité, tiendra les 
pièces des archives à la disposition, des membres de l'association, moyennant 
reçu, et il veillera à leur rentrée. Un règlement, fixera les conditions dans les- 
quelles se feront ces Communications. .'-' • ' . ; ' 

:'o f; "Art. 11. La cotisation annuelle est fixée à G francs (six)' Un -sociétaire 
peut se libérer à vie de la cotisation par un versement^ qui est fixé actuelle- 
ment à ioo francs (cent). Les publications de la Société seront remises à moitié 
prix à ceux qui en font partie. 

Art. 12. Pour demander l'entrée dans laSociété, il faut être présenté par 
deux membres, l'admission est soumise au yole de rassemblée. Les dames, les 
Suisses d'autres' cantons' et les étrangers à la Suisse peuvent en faire partie:': 



Conditions (le souscription 
au Recueil de Généalogies vaudoises. 

: ; Le prix de. souscription aux cinq premiers.fascicules formant le tome I er 
est de G fr. par fascicule, payables contre remboursement à la réception de 
chacun d'eux. On ne peut s'engager pour moins de cinq fascicules. 

: ' . . Ce prix est réduit de moitié pour les membres de la Société. 

Adresser les souscriptions à Georges Bridel & C ie , éditeurs, rue de là 
Louve, 6, Lausanne. 





Recueil de Grèriéalogiës va u dois es. 



AVANT-P R O P O S 



Nos voisins de Genève, de Neuchâtel, de Fribourg, de Berne, etc., nous 
ont précédés en établissant, il y a longtemps déjà, les recueils de généalogies 
~T] de leur ville et de leur canton. Nous avons décidé de faire un travail 
^ semblable pour le canton de Vaud, constatant qu'il est utile : 
\ Au point de vue historique. Qu'un nom apparaisse dans l'histoire passée 
N ou actuelle du pays, il sera immédiatement logé à sa place, son état-civil sera 
établi si la généalogie de sa famille est à notre disposition. 

Au point de vue biographique. Le tableau généalogique nous apprend les 
(V ascendants de l'homme qui nous intéresse, les alliances de ses parents, les 
faits d'hérédité ou d'atavisme qui le concernent, la position de sa famille 
V -dans le pays. 

^ Au point de vue familial. L'étude de la généalogie de la famille apprend 
aux enfants de quelle souche ils sont descendus, quelles ont été les qualités et 
Jes vertus de leurs ancêtres; ils sauront y chercher les devoirs qu'ils ont à 
^' remplir envers la société pour se montrer dignes d'un tel héritage. 
^ Au point de vue de l'êtat-cioil. Ce sera une immense simplification de 
' i toutes les recherches pour les hommes d'affaires, pour les hommes de loi, 
^ pour les simples citoyens. 

A d'autres points de vue encore, comme ceux de la statistique et de 
^l'économie politique. On pourra par exemple puiser dans notre recueil des 
^ renseignements sur la mortalité infantile à certaines époques, sur les épidémies 
"î qui s'y sont déclarées et sur les conditions générales de la vie en nos 
^ contrées dans les siècles antérieurs. 

. L'utilité d'un recueil des généalogies nationales est donc grande ; elle est 
^ incontestable. Nous sommes justifiés de tenter cette entreprise, d'en créer un 
^ pour notre pays de Vaud. 

■ Quelles seront les limites de notre œuvre ? L'idéal serait de pouvoir 



II 



AVANT-PROPOS 



publier les généalogies de toutes les familles vaudoises du passé et du présent- 
Un tel plan, trop vaste, serait irréalisable. Nous nous ; bornerons pour le 
moment — et ce sera le travail d'un siècle — à donner, à mesure qu'elles se 
présentent à nous, les généalogies des familles dont un ou plusieurs membres 
sont arrivés à la notoriété, ou à la notabilité, dans la commune ou dans 
l'Etat, que ce soit une famille de dynastes ou une simple famille bourgeoise, 
citadine ou rurale, nous voudrions pouvoir répondre à la question qui serait 
posée : Quelle est la généalogie de tel homme d'Etat, politique, administrateur, 
économiste, homme de lettres, homme de sciences, homme de loi, homme 
d'affaires, homme d'église, industriel, militaire, etc. Le choix doit rester en 
dehors, cela va sans dire de tout parti pris et de toute coterie politique, 
religieuse, confessionnelle ou sociale. 

Quel plan suivrons-nous dans notre publication ? Nous avons dû décider 
entre deux voies absolument opposées : ou bien établir nous-mêmes ces 
généaologies, ou bien les accepter toutes faites des familles ou des auteurs 
qui nous les offriront. 

La première voie est impraticable dans un pays comme le nôtre où les 
archives sont disséminées dans les cent communes principales du canton de 
Vaud. Cinquante ans d'un travail acharné ne nous auraient pas amenés à 
l'établissement complet de millions de fiches que nous aurions dû accumuler. 

Cela étant, nous adoptons la seconde voie. Nous recevrons les généalogies 
et les tableaux généalogiques qui nous seront présentés par les intéressés; 
nous les laisserons à leur responsabilité, et nous nous bornerons à écarter 
les erreurs grossières et manifestes. 

Nous laisserons en particulier à leur responsabilité les fantaisies assez 
innocentes à l'heure actuelle, que quelques individus ou quelques généalogistes 
se sont permises de tous temps, en altérant l'orthographe de certains noms, 
commençant entr'autres par la lettre D, avec majuscule ou minuscule, avec la 
particule disjointe ou conjointe, pour leur donner une apparence de noblesse, 
nous dirions plutôt de «nobilité»; ou encore en accompagnant le nom des 
épithètes de noble, nob., n., seigneur, etc., sans une justification suffisante. 
Nous engageons nos collaborateurs à la prudence, et nous ne les couvririons 
pas du ridicule qui accueillerait certaines tentatives trop hasardées. 

Nous laissons aussi à la sagesse de nos collaborateurs de déterminer 
l'étendue et les dimensions qu'ils donneront à leur généalogie. Quelques-uns 
ont montré un excès de modestie que nos lecteurs regretteront comme nous. 

Nous avons dû prendre une décision sur une question de principe. 
N'accepterons-nous que les généalogies inédites, ou publierons- nous à 
nouveau celles qui sont déjà imprimées? Ces dernières, qui concernent 
ordinairement de grandes familles historiques, sont nombreuses ; dispersées 
dans des recueils divers, elles ne sont pas d'un abord facile. Nous estimons 



AVANT-PROPOS 



m 



augmenter grandement la valeur de notre collection en y faisant, entrer, 
outre les généalogies nouvelles, une réimpression des généalogies déjà 
publiées qui seront ainsi réunies dans 1 une série de volumes, formant l'orne- 
ment des bibliothèques particulières des membres de notre Société et de nos 
souscripteurs. 

Quant à la question de forme , après une étude attentive et prolon- 
gée nous avons admis le type moderne, adopté par les rédacteurs du 
« Genealogisches Handbuch zur Schweizergeschichte, » qui donne la suite 
complète des membres d'une génération avant de passer à la génération sui- 
vante; cela en opposition au type classique employé par nos voisins dé 
Genève qui suit jusqu'à l'épuisement chaque rameau de l'arbre généalogique, 
quitte à revenir au tronc lorsque la brandie est entièrement décrite. Nous 
croyons avoir combiné un modèle qui sera intelligible à première lecture. 
Une numérotation facile à comprendre permettra de suivre et de retrouver 
les diverses générations, les différentes branches, et de rapporter au tableau 
graphique les noms dont l'histoire aura été donnée dans le texte. 

En tète de chaque notice nous avons donné, pour autant que la chose 
était possible, un dessin des armes de la famille, accompagné d'une courte 
description du blason et éventuellement de ses variantes. Notre collègue, 
M. Th. Cornaz, s'est chargé de surveiller cette partie de notre publication. 

Sous la rubrique Sources, on a indiqué, eu général, les principaux élé- 
ments d'information que le rédacteur de la notice a utilisés, renseignement 
qui à une grande importance. 

Les chiffres romains placés dans la marge désignent les générations suc- 
cessives; les lettres majuscules qui accompagnent parfois ces chiffres servent 
à distinguer les différentes branches d'une même génération. Chaque individu 
a reçu un numéro d'ordre qui permet de le retrouver immédiatement dans 
les tableaux, s'il y en a, et en outre de s'orienter aisément dans le texte. 
Lorsqu'un individu porte plusieurs prénoms, seul le prénom usuel est mis en 
caractères gras, pour autant du moins que nous le connaissons. Les dates 
données dans les tableaux sont en général celles de naissance et de décès, 
celle-ci précédée de la croix mortuaire (f) ; pour les époques antérieures 
aux registres d'état-civil, les dates isolées ou séparées entre elles par de 
simples virgules sont à l'ordinaire celles d'actes ou de documents où figure le 
personnage en question. Les dates entre parenthèses, de même clans d'autres 
tableaux celles qui se trouvent placées au-dessous du nom du conjoint, indi- 
quent l'année du mariage. 

Il ne nous est pas toujours possible, faute de matériaux, de développer 
chaque branche d'une même génération, dans ce cas nous nous bornons à 
noter la direction que pourraient avoir prise les rameaux ignorés. 

Enfin les individus non classés, c'est-à-dire, qui ne peuvent, pour le 



iv : "\ '; r Y ' : - v ' ' AVANT^PROPOS •f^-'^.^'f-^i V;"'--ff| 

moment ; du moins, être rattachés' avec certitude à un ascendant ^connu,, 
sont mentionnés à part, en tête où à la fin ide la jnotice, s'ils ont joué un rôle' 
certifié par un document. , ' ,;• [ >.;<■% ^' ' ; ■'■ '. ' >"?• 

' Des tableaux graphiques accompagneront .le plus souvent les descriptions, 
généalogiques. D'après le traité conclu avec notre éditeur,; ils sont à là charge" 
de la famille intéressée. Nous en recommandons l'établissement dans tous les 
cas où la généalogie d'une famille est compliquée. < 

Nous avons constitué des archives de généalogie vaudoise où nous dépo- 
sons les notes qui ont servi de base à l'établissement des généalogies publiées. 
Nous y classerons également tous les documents manuscrits ou imprimés 
qu'on voudra bien nous remettre, ainsi que les adjonctions ou corrections 
qui nous seraient signalées dans les notices déjà publiées. Cela permettra un 
jour la publication de suppléments ou d'errata. C'est aussi dans nos archives 
que nous avons pu déposer, grâce au généreux appui de nos amis, de la Con- 
fédération et de l'Etat de Vaud, les précieux recueils généalogiques du pas- 
teur Olivier de Saint-Cierges, et les importants travaux et collections de 
l'ancien bibliothécaire-archiviste Ch.-Ph. DuMont. 

Le labeur de bénédictin de ces généalogistes vaudois a frayé notre 
voie et, si aujourd'hui nous ne pouvons plus toujours admettre leurs opinions 
ou l'exactitude de leurs conclusions, nous devons rendre témoignage à leur 
sérieux ; leur bonne foi a pu être surprise parfois, mais il n'y eut de leur 
part ni motif d'intérêt,, ni flatterie. 

La période toujours laborieuse des essais et de la mise en train pétant 
heureusement surmontée, nous espérons publier chaque année un fascicule du 
Recueil de généalogies vaudoises. 

Ce n'est pas sans mélancolie que, en mettant le point final à ce premier 
fascicule, nous devons constater les deux pertes douloureuses que notre 
Comité vient de faire coup sur coup en la personne de MM. B. van Muyden 
(décédé le 20 avril) et F. -A. Forel (décédé le 8 août) qui avaient mis tous 
deux leur compétence et leur grande obligeance au service de notre entre- 
prise. La Société vaudoise de Généalogie leur sera toujours largement 
redevable. , 

Lausanne, le 31 août 1012. 



Le Comité de la Société vaudoise de Généalogie. 



Armes : De sable, semé de croisettes recroisettées au pied fiché, d'argent; 
au lion d'or armé et lampassé de gueules brochant sur le tout (la branche 
cadette (Savoie) ne porte pas les croisettes). 

Couronne : de baron ou antique. 

Cimier : Aigle éployée de sable, armée et couronnée or. 
Supports : deux aigles éployés de sable, armés et couronnés or. 
Dicton : Antiquité de Blonay (antiquitas). 
Devise : Pur comme l'or, prompt comme l'aigle. 
(Armoriaux : JofFrey, Miilinen, Foras, Mandrot.) 



Famille de dynastes ; ancienne maison féodale de Savoie dont l'ori- 
gine, se rattachant peut-être aux maisons de Faucigny, de Savoie ou 
de Bourgogne, n'est pas élucidée. 

Le nom paraît pour la première fois dans la charte de liberté donnée 
à l'Abbaye d'Abondance en Chablais l'an 1108 : Amedeus de Bloniaco 
(1) est cité au nombre des témoins qualifiés par le comte de Savoie de 
« Seigneurs principaux du Chablais. » 

Seigneur de Blonay en Chablais, avoué de la Royale Abbaye de 
Saint -Maurice, Amédée (1), eut pour femme Cécile de Grandson, soeur 
de Lambert, évêque de Lausanne. 

Dès la fin du xi e siècle les sires de Blonay avaient des domaines 
de la rive sud du lac Léman jusque dans la vallée d'Abondance ; au 
nord du lac ils possédaient quelques fiefs dus à la libéralité de Lambert 
de Grandson pour ses neveux. 

Avoués de Saint-Maurice, bienfaiteurs de l'Abbaye de Hautcrêt, ils 
avaient en garde le château de Chillon ; plusieurs d'entre eux prirent la 
croix. Attachés à la maison de Savoie, leur fortune suivit celle de ces 
illustres princes. 

Pierre I er (7) bâtit le château de Blonay sur Vevey auquel il aurait 
donné son nom vers 1175; son fils, croisé, n'étant pas revenu de Pa- 
lestine, Aymon I er (9), son neveu, en hérita, réunissant ainsi les sei- 



4 



BLONAY 



gneuries de Blonay en Chablais ; et Blonay sur. Vevey à celle de Saint- 
Paul, héritage d'un oncle maternel, et à l'avouérie de Vevey. La femme 
d'Aymon I er (9), Béatrix de Gruyère, était, de son chef, dame de Pont- 

en-Ôgo. : ■ ; - 'v-V *-•'••.;.; . ■;/;••;•/. v';^'-'V^" v V 

Du fils aîné d'Aymon I er , Jean I er (15),' coseigneur des deux Blonay, 
vidame de Vevey, bailli de Vaud en 1285, 1292, 1303 et 1304, marié à 
Marguerite de Neuchâtel, et de son fils cadet, Pierre II (16), coseigneur 
des deux Blonay, marié à Agnès de La Sarraz, descendent par filiation 
ininterrompue la branche aînée et la branche cadette des Blonay (actuel- 
lement en Savoie). 

A la même époque, un rameau de la famille dont le point d'attache 
n'est pas connu a constitué la famille des majors de Louèche, éteinte au 
xiv 6 siècle. 

Du xm e au xvi e siècles on trouve les Blonay intéressés dans tous les. 
événements politiques et militaires de Savoie: conseillers ou chambellans 
auprès des ducs, ambassadeurs auprès de l'empereur, envoyés au con- 
cile de Bâle, baillis de Vaud, gouverneurs en divers lieux, abbés ou 
prieurs dans divers monastères, alliés aux maisons féodales des pays 
voisins, leur rôle historique est attesté par de nombreuses pièces d'ar- 
chives conservées dans les fonds tant publics que privés. (Blonay, 
Vevey, Lausanne, Turin, etc.) 

La prise de possession du Pays de Vaud et d'une partie du Chablais 
par les Bernois vint mettre un terme au rôle politique des Blonay ; très 
attachés à la terre vaudoise et connus pour leur loyalisme savoyard, ils 
ne pouvaient que se trouver diminués dans leur carrière publique. Sous 
le nouveau régime, cependant, à en juger par les alliances qu'ils con- 
clurent, et leurs biens, ils maintinrent un rang et une situation qui ne; 
leur furent point contestés. 

La baronnie du Ghâtelard , achetée par Gabriel (71), seigneur de 
Blonay, en 1596 au gouvernement bernois, resta dans sa famille jusqu'en 
1708. : 

Ce n'est qu'au milieu du xvin c siècle que les difficultés d'une 
situation complexe engagèrent Philippe de Blonay (100) à céder la 
seigneurie (baronnie, sous ce régime, d'après les Quernets) de Blonay 
à un membre de la famille bernoise de Graffenried. 

Les possessions des Blonay avaient été nombreuses au cours des 
siècles ; jjs furent seigneurs de Blonay en Chablais, de Blonay sur 
Vevey, vidâmes de Vevey, seigneurs de Saint-Paul, Montigny, Joux, 
la Bâtie, Sales, Vaulruz, Romanens, Roche, Carouge, Mézières, Font, 



BLONAY 5 

, - T v f \ ■'• ' ? .' ' ■ -~ ; ' - >■■'.*.' '.''„•* .*'-)*,./■ y '.'.«"'■ ■'>■'. 

Burjod, Cojonex, Bex, Tercier, Saint-Légier, Noville, barons du Châ- 
telard, seigneurs de la Tour-de-Peilz, etc. 

En 1810, lè château de Blonay fut racheté par Jean-Henri (107) le 
petit-fils de Philippe de Blonay (100), alors seul représentant de sa 
maison. 

La famille de Blonay, protestante, existe encore nombreuse dans le 
canton de Vaud, où elle possède actuellement les châteaux de Blonay et 
de Grandson. 

La branche cadette, catholique, a servi longtemps avec éclat la maison 
de Savoie. Les représentants de cette branche, fixée au sud du lac 
Léman dès le xvi e siècle, n'ont conservé, de possessions jadis impor- 
tantes, que les châteaux de Blonay-Tourronde et La Chapelle-Marin. 

Grandson. G. de B. 



BIBLIOGRAPHIE 

Ouvrages principaux : 

Almanach généalogique suisse, 1905. 
Bailliage de Vevey et Chillon (le), Vevey 1861. 
Bucelin. Germania, tome IV. 

Foras (le comte A. de). Armoriai et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie. 

Gay du Borgeal. Notice sur les nobles de Blonay, majors de Louèche, 1894. 

Gingins la Sarraz (baron de). Note sur la maison de Blonay. Mémoires et documents, 

Soc. d'hist. S. R., t. XX. 
Gingins la Sarraz (baron de). L'avouerie de Vevey. Mém. et doc, Soc. d'hist. S. R., 

t. XVIII. 

Guichenon. Histoire de la royale maison de Savoie, Turin 1780. 
Martignier et de Crousaz. Dictionnaire historique du canton de Vaud. 
Martignier. Vevey et ses environs. 

Montet (A. de). Extraits et documents relatifs à l'histoire de Vevey, 1884. 

» » Dictionnaire des Genevois et des Vaudois, etc., 1877. 
Répertoire des familles vaudoises qualifiées. C, M. et C. 1884. 

Reymond (M). Hypothèses concernant l'origine de la maison de Blonay. Archives héral- 
diques, 1910. 
Vulliemin. Chillon, 1857. 



o 



amedee i" 

igr do Mon») 1 un Chaulais, 
avoué de Si-Maurice HiHO 
1408 

= ( ti n. y. iik GitAMtsriN 



Recueil de Généalogies oaudoises I. 
, 0A' Ï3LONAY 

ÏAIII.. 1. 



AMEhEE II 
avoué 'le Saiiil-Maorice, 
Incufnilciir 
do l'abbaye (le llauicrct. 
11)90-1137-1142 



GAUCIiEli on VA0CI1BII 

10'JO- 10115 
So(( oncle Lauiherl de 
Grandson, évoque de Lau- 
sanne, loi inféode Corsfer 
cl un quart «le Vevey. 



CUII.LAUME 
1198 

cliniloini de Saiul-Ma 



O 



GAUCHER, ou VAUCIIEII II WII.I.KI.MK (GUILLAUME) 
1191- IIG4- 1108 cluii.uuc cl |>réwil 

ivail In garde de Clulloll évalue élu de Siun. 

Iir.ll 1ÎC1- 1108 

= Itl'CJtANE 

I 



I 





WII.I.KI.MK 
..o GUILLAUME I" 
1175- 1181 • I2JG- 
S«r de lllouaj eu Chaulais, 

Ciseig' de Corsicr. 
= IÏKI.I.0XK iik Saixt-I'ai i 
I 







AY.MO.N I" 
clievalicr 
IÏIG-lifi5-liGi-lïC9-130e 

Sgr de Itlooav, Saiol-l'anl. 

Vidanic de Vcvojr. 

= Itr.AIIHA m. GlIUYEHI! 



JEVN 
. liir.-liSC 
ne de l.ausan 



© 

IIKMII 
1310 

Ssr de NI. oui 



I 





ktlil ltlniiay le neuf s/Vcvcj. 



© 



GAUCIIKII III 
.. "210-1324- . 
Sgr de Sloiiav el On 



AGNES 
1240 

= JCAN. OE MakIXIIK. 



JKAN 

IDI I 



ISABELLE 
.121:1-1218-12 







GIIIAUI) 
clievalicr 

■ 1909 t I3IIÏ 







JEAN I" 
chevalier 
MiS- I2!i5 
dscig' île IHon.iv, 
bailli «le Vaml, li'J-J. 

= B..*T|II\ l'F. I.A ClIAMISIlE 

— Maiu.i r.'' l( i»i:Nt:tit:nATK(- 
I 



© 



GUILLAUME II .m MEKMET 



. . ■ 1278- 1318- . . 
~ MKKMKTTK IIK lîll.l.l.vs 



( 10 ) 

l'IEMIK II 
1287-1917 

Coscig' .le Bluliay en Cha- 
Liais cl liions; ■ Vevey, etc. 
Tige de la brandie aclucllc 
des liluliaf de Savoie. 
= Ai.ak> M". I.A Saiiiia/ 



I.01ÏS 
i:il i I3ii 
due de Lan 



© 



AY.MO.N 
1290- 1292- 12:17 - 1:109 
chanoine de Lausanne. 




AMEhEE 
19119 ■]■ 1911 



l'EllliOD on IMEUI1E 
là.s. ig' de Vevey. 
... U8G-I309-.. 
JiiIWAXKTTe IIK Moxt 



JKANNK 
= Jk.an iik Gkuykhi: 



BLÔNJJY 
Tabl. 2. 



A.LEKIE 
. .-1324-1344 



JEANNETTE 
..-I32i-.. 
= Pierre de Compey 



36 

AYMÉ ou AYMON 

1327-1333-1348 
; Marcuekitf D'Oiuto 



= Jean de Ciiatel-St-Denïs 




et de llériei 













GUILLKMETTE 
139G 

= Henri Cuhnillat 



44 

PIEKRE 

Marie df. la Palu 
Varemuon ('.') 







GIRARD 
..-1333-1352-.. 
prieur de Saint-Cyr 



38 
JEAN 

= Alexie de Pontverre (!) 



JKANN'ETTE 
J. Pallin df. Villeneuve 







NICOD ou NICOLAS, chev 
.... -1315-1383-1401 
gouverneur d'ivrée, 
ambasd' du duc de Savoie. 
= Maiic. de Crammont 
= Mahc. de Vulliens 

I 1 er lit 



m AGNELETTE 

M ..-134-2-1340-.. 

M 

=9 BONIFACE DE ClIATILLON 



JEANNETTE 
. . -1 345 veuve 
Rodolphe de Wuippens 



RODOLPHE 
. .-1353-13G8-.. 
abbé de Hautcrèt. 



MARGUERITE 
..-1345-1402-.. 
Hugues d'Estavayeu 



rcli 







JEAN II, clievalier 
1351-1374-1398-.. 
Sgr de Blonay, Vaulruz, 
Roche, Carouge, Mézières, 
gouv. d'Aubonne et Coppet. 
= Catherine de Vulliens 



ISABELLE 
. .-13G1-1400-. . 
=5j0tï0NIN de Bonvillars 
Jacques Seneciial 
(Sf.sciiaux) de Blonay 



JEAN (b.) 
..-1411-.. 



© 

JEAN III, chev, Sgr, etc. 
. .-1401-1434 f 1408 
bailli de Vaud, 
conseiller du duc de Savoie, 
envoyé au Concile de Bâle, 
chev de l'Ord re Draconique. 
= FROÉ DE COLOMItlER 

= Catherine de Mentiion 
= Guiconne de Boéce 

I 2 e lit 





GEORGES 



1 er lit 



1 er lit 



i 



'Recueil de Généalogies uaudoises I. 



VIII. 



JEAN, chevaliei 
. . -1315- 1359-1 360 f 1369 
bailli de Vaud, 
gouv. du comté de Romont. 
== Alexie de Pont verre 
= Marc, de Chatonay 





GIRARD 
. .-1333-1352-.. 
moine à Grandson, 
prieur d'Hérier (?). 



IX. 



27 

AYMON 
. .-1345-1 353-. . 
prieur de Melpin. 



WILLERMETTË 
. .-139G-1407-. . 
= Jacques Champion 
Jacques de Iîii.lens 



NICOD ou NICOLAS, chev 
.... -1345-1383-1401 
gouverneur d'ivrée, 
ambasd' du duc de Savoie. 
= Maiic. de Grammont 
= Marc, de Vullieks 

I i er lit 



JEAN II, cbevalier 
1351-1374-1398-.. 
Sgr de Blonay, Vaulruz, 
Roche, Ca rouge, Mézières, 
gouv. d'Aubonne et Coppet. 
= Catherine de Vulliens 



X. 



ISABELLE 
..-1398-1437-.. 
= Urbain Cuerrier 
Louis de Do.mimerre 



1 er lit 



JEAN III, cbeV, Sgr, etc. 
..-1401-1434 f 1408 
bailli de Yaud, 
conseiller du duc de Savoie, 
envoyé au Concile de Râle, 
clicv de l'Ord" Draconique. 

= Froé de Colomiuer 
= Catherine de Menthon 

= GUIGONNE DE BoÈCE 

I 2 e lit 



I 



V 



-:«■ 



JEANNE-MAP. 
1572-1578- . . 
François de Vu. 



I ï 



ANNE-PERONNf 

1C47-1G59-. • 
Gabriel de i.a 



DE BLONJJY 
Tabl. 3. 



ARZEL 



8 

MARIE 

SftltASTIEN DE JoFFREY 



Tour 

' ; ■ 

l 



MARGUERITE 
= Daniel Hugonin 



87 
MARIE 

= Jean Hugonin 



KRAN<:OISE-VIOLANTE 
162^ f 17(11 
Etienne de TaVel, 
baron du Chaslel; rd. 



PMNÇ01SE-MADEI,EINE 



ANNE-MARIE 
171G-1727 
Jacq.-Fr. de Joffrey 



BENOITE 
1562-1606 
= J.-B. d'Estavayer 
= Robert 
uu Carii de Fresneville 







JEAN-FRANÇOIS II 
1586 f 1622 
comd'Ie ban et l'arrière-ban 
de la noblesse de Vaud. 
= Judith d'Haraucourt 



MICHELLE 
. .-1509 
François de Chaulant, 
baron de Fcnis. 







GABRIEL 
. .. . f 1618 
châtelain de Moudon. 







GEORGE II 
1588 f 1649 
= Anne de Bokstetten 



JEANNE-MARI 
1572-1578-. . • 
François de Vil 



MARGUERITE 
1579-1640 
= Jean, b on de Vaumarcus 

— NoÉ DE LOYS ClIESAUX 

= Antoine de Graffenried 
avoyer de Berne. 



ANDRÉ 
1643 f 1660 
Suzanne May de Rued 



83 

JEAN-JACQUES 



PHILIPPE 
1642 -j- 1608 
baron du Cliastelard. 
: Pr"-Mad. de Blonay (88) 



ANNE-PERONN 
1647-1 659- . . 
Gabriel de i.a 



MARGUERITE 
1729 



LOUISE 
1729 



JEAN-RODOLPHE 
1729 

Marie-Mad. de Sai.is 



ANNE-MARIE 
1729 



BARBE-NICOLE 
— Hercule de Salis 



FRANÇOISE-VIOLA 

1622 f 1701 
= Etienne de Ta 
baron du Chaslelf 



SALOMON 
1738 

officier en Piémont. 



SUZANNE 



PHILIPPE 
1703 f 1750 
Sgr de Blonay. 
= Marie de Ginclns 



CHARLES 
officier en Piémont. 



JEAN-RODOLPHE 

Sgr de Tusingcs. 



Fit ANGOISF.-M ADEI 



JEAN- 
RODOLPHE-FRÉDÉRIC 
1732 f 1818 
officier au serv. du Piémont. 
Sgr de la Tour de Peilz, 
lieut.-col. des milices. 
= Anne-Catii. de Gressier 



SUZANNE- 
LOUISE-ELISARETH 

1768 f 1S5G 
= Jean-Louis Couvreu 
oe Deckf.rsherc 



LOiySE-ELISABETH 



— L" 



'1771 f 1847 

Iay de Sciioftlanii 



10 

JEAN-HENRI 

1776 -J- 1854 
oflic. au serv. des Pays-Bas. 
= Louise de Wildermetii 
= Juliette de Pu lier 



Recueil de Généalogies vaudoises I. 



XV. 



MARGUERITE 
. .-1570-1592 
= André d'Aubonne 
Michel de Layicny 



FRANÇOISE 
..-1592-.. 

= Cathekin de Loys 
: Philibert de Praroman 



XVI. 



MARGUERITE 
1610-1613-.. 

AN NI BAI. DE DlESBACH 



GARRIEL 
1 568-1 G36-. . 
= Françoise de Lutry 
= Vésille de Moulins 



JEAN-DANIEL 
10 13- 1057 
baron du Chastelard. 
= Violante de Salis 



REN01TE 
1562-1606 
= J.-B. d'Estavayer 
= Robert 
nu Card de Fresneville 



JEAN-FRA 

| 1580 -j 
comd'lc ban el 
de la nobles: 
= Judith d': 

§ 4 



! MARGUl 
I 1579-1 
= Jean, b°" d( 
= Koé de Lo° 
= Antoine de ( 
I avoyer de 



XVII. 



FRANÇOISE-MADELEINE 

1642-1677 
— Philippe de Blonay (84) 



ItARIiE-NICOLARDE 

1042-1658 
= François de Blonay, 
Sgr de Rernex. 

: MKLCIIIOR DE LUCINGE, 
baron d'Arenllion. 



MARGUERITE 
1729 



3s 



. m 

M 



LOUIS 
1 729 



XVIII. 



PAUL-1URTHÉLEMY 
1744 

officier en Piémont. 
= Miciieli.e Fatio, 
dame de Duillier 



SALOMON 
1738 

officier en Piémont. 



SUZANN 



XIX. 



XX. 



SUZANNE- 
LOUISE-ELISAIiETH 

1708 f 1856 
= Jean-Louis Couyreu 
de deckersbkrc 



LONSE-ELISA1 
L' ilÂv DE Sch 



îtecueil de Généalogies oaudoises I. 



XV. 



MARGUERITE 
. .-1570-1592 
= André d'Aubonne 
= Michel de Lavigny 



XVI. 



FRANÇOISE 
..-1592-.. 
== Catherin de Loys 
: Philibert de Praroman 



MARGUERITE 
1610-4613-. . 
Anmhal de Diesbach 



© 



GARRIEL 
1568-1G36-.. 
= Françoise de Lutry 
= Vésille de Moulins 



80 

JEAN-DANIEL 
1013-1657 
baron du Chastelard. 
= Violante de Salis 



RENOITE 
1562-1606 
J.-B. d'Estavayer 
= Robert 



1 

m 

JEA 



comd'lc 
de la î 



du Gard de Fresneville = Jun 



M, 

= Jean, 

----- Noé 
= Antoi: 
avoy 



XVII. 



FRANÇOISE-MADELEINE 
16-12-1077 
= Philippe de Blonay (8i) 



RARIîE-NlCOLARDE 
1642-1658 
= François de Blonay, 

Sgr de liernex. 
= Melciiior de Lucinge, 
baron d'Arenlhon. 



MARGUERITE 
1729 



XVIII. 







l'AUL-RARTIlELEMY 
174i 

oflicier en Piémont. 
= Micheli.e Fatio, 
dame de Duillier 



SALOMON 
1738 

officier en Piémont. 



SI 



XIX. 



XX. I 

<8> i 

SUZANNE- LOiySE-E 
LOUISE-ELISABETH ImV- 
1708 f 1856 = L- ÙAxi 
= Jean-Louis Couyreu 
de Deckersberc 



XXI 



DE BLONJJY 



Tabl. 4. 



BÙNCHE- 
ALE CANDR1NE 



U3 



iTAVE MûNOD 



ALOYSE- 
ÉLÉONORE- LILIAS 
1847 f 190G 

:= GEORGE LADEVÉZE 

Adi.ercro.n 



MARGUERITE- 
NINA 
1849 f 190-2 
: Charles Mai.i.et 
d'Hauteville 



13i 

JEAN 
18G8 

ingénieur. 
Anna-Véronica 

RiiMEK 



OCTAV1E-NICA 
1890 



NANCY- 
MATIIILDE-ADÉLE 
1870 

= Ed. Rivier, past. 



MABGUERITE- 
ANNE 
lt97 



HKNlll-ROOOU'HË- 
GODEFROY 
I900 



\ 

l'AUL- 
AYMON-RICHAKD 
1902 



lit 



GENEVIÈVE- 
ELISABETII- 
MARIE-LOU1SE 
1871 

= Al.DERT 



RENÉ-ROCER- 
OSWALD 
1851 



PIERRE-LÉONCE 
1872 

ingénieur. 
— Lilï de Rua m 



ELIANE- 
LILY-NANCY 
1900 



RODOLPHE- 
FRÉDÉRIG-HENRI 
1871 

m;ijor instructeur. 
= Marguerite Cirod 



HENRY-WILLIAM- RICHARD- 

AYMON-G0DEFR0Y ROBERT- GUSTAVE 

1801 1803 
= Bertiie Binet 



RENÉE-JEANNE 
1903 



CHARLES-ANDRÉ 
1904 



RENÉE-MARIE 
1872 

— Edmond 
de Freudenreicii 



142 

MAURICE-l'AUL- 
ANDRÉ 
1882 

ingénieur. 



EMMA- 
SOPHIE-CÉCILE 
183C 

m DONAT SAUTTER 

(Bonmont) 



ÀLBERT-JULES- 
1 LOUIS 
; 1840 f 1908 

dép. au G J Conseil. 

= Hélène Monou 

4,4, ^.4, 
❖4* 4>tb 



B 

ALI 
1 

= Cl 



130 

SICISMOND- 
ÉDOUARD 
1857 
avocat. 
= Marie Bodmer 



<8> ■ 

OCTAVIE- 
CAROLINE-JEANNE 
1859 f 1860 



132 

ÉTIENNE-ALBERT 

18G1 f 1901 
conseiller financier 
en Crête du prince 
Georges de Grèce. 
= Annie Rythen 



OCTAVIE-ANNA- 
ZOÉ 
18C4 

= ALRERT CUÉNOU 



JEAN 
1868 

ingénieur. 
Anna-Yéronica 

RiiMER 



RICHARD-HENRI 
S1GISMOND 
1898 



ALICE-NICA 
HÉLÈNE 
- 1899 



IIÉLÈNE-MAR1E- 
ADÉLE 
1901 



ANDRÉ-AYMON 
1905 



ADÈLE AMÉLIE 
1897 





RENÉ-ÉTI'ENNE- 
F11ÉDÉR1C 
1901 



0CTAV1E-NICA 
1896 



MA 
1 



1 er lit 



2 e lit 



ROGER-LOUIS 
1859 

Caroline Moricanu 




CODEKROY-JEAN- 
HENIU-LOUIS 

1869 

= El.ISAIiETH 

de Salis-Soglio 



CENEVIÉVE- 
ELISABETH- 
M A RIE-LOUISE 
1871 

= Albert 

DE l'OURTALÈS 



LOUIS-ROC ER- 
ALEXANDRE 
1890 



SO LANGE- 
AI. ICE-M A RIE 
1891 



ANNE 
ISQ2 



SIMONE 
189-i 



Y YONNE 
1897 



CATHERINE- 
MA1UE-LOUISE 
1906 



SYMON- 
CUSTAVE-LOUIS 
1908 



'Recueil de Généalogies vaudoises I. 



M 



- 4 



xxu. 



HENRI-LOUIS- 
OSCAR 
1826 f 1905 
ingénieur. 
; Adê u de Dietricii 
= Elisab. de Bonn 

I 1 er lit 



ANNE 
1827 f 1815 



GUSTAVE-LOUIS 

1830 f 1900 
= Alice Dufour 
= Marie Ringwald 



EMMA- 
SOPHIE-GÉCILE 
1830 

= DONAT SaUTTER 

(Bonmont) 



ÀLB 

£. - 

|l8 
dép. a 
= Hi 

<i 
♦3 



XXIII. A. 



© 



FRÉDÉRIC- ALBERT 
1853 f 1858 



AYMON-HENRI- 
EUGÈNE 
1854 

ingénieur. 
= Anna Forrer 



ROBERT- 
ÉMILE-IIENRI 
185C 



SIGISMOND- 
ÉOOUARD 
1857 
avocat. 
= Marie Bod.nier 



XXIV A 



FRÉDÉRIC- 
JAMES-ALBERT 
1882 



WILLIAM- 
HENRIEUCÈNE 
1881 



YOLANDE- 
HENRIETTE 
188C 



RICHARD-HENRI 
SIGISMOND 
1898 



AL 
H 
18 



XXIII B 



1 er Ut 



ROGER-LOUIS 
1859 

Caroline Moricand 



XXIV 13. 



© 

LOUIS-ROGER- 
ALEXANDRE 
1890 



S' 
ALI 
1! 



- - 



AUBERT 

DU GHENIT 




AUBERT 



DU CHENIT 



T 




Armes (figurant sur un psautier de 1779) : Parti, au premier, tiercé 
en fascc, d'azur à l'étoile d'or, de gueules plain et d'argent à quatre 
barres de sinople; au second: d'or à une clarinette de.... posée en pal, 
le pavillon en chef. 



1 



: fe 



Km 



i 



ii. 



Bourgeoisies ; Le Lieu jusqu'en 1646 ; le Chenit dès la constitution 
de cette commune en 1646 ; Saint-Georges au xvm e siècle ; Genève, 
1861 et 1871. 

La famille Aubert est fort ancienne à la Vallée de Joux ; elle est 
mentionnée pour la première fois en 1382 comme établie au Lieu, (Mém. 
et Doc. S. H. S. R., Annales de l'Abbaye, p. 65-66 et 230, doc. xxxvi) 
et depuis celte époque n'a pas quitté la contrée, où elle a donné nais- 
sance à plusieurs branches. La généalogie qui suit est celle d'une de 
ces branches seulement, issue de Moyse Aubert, né au Chenit vers 
1650, et fixée Derrière-la-Côte du Sentier. De nombreux descendants de 
cet ancêtre habitent encore le domaine familial devenu le hameau de 
Cliez-les- Aubert . On a pu au moyen d'actes conservés dans la famille et 
récemment mis au jour établir la filiation de quatre générations anté- 
rieures à Moyse. Nous ferons cependant une réserve : il n'est pas abso- 
lument établi qu'Abraham (6) soit fils de Matthieu (3) ; il se pourrait 
qu'il fût fils de David (4), son frère. Peut-être de nouveaux documents, 
encore ignorés aujourd'hui, viendront-ils, dans la suite, éclaircir ce point 
douteux. 

1. Guillaume Aubert, mort entre 1569 et 1589 (cf. acte 16 avril 
1600, Monney not.). 

2. Pierre, fils du précédent, mort avant 1620 (acte cité et 19 mars 
1620, D. Meylan not.). 



OEN. VALD. I 



10 



AUBERT 



Pierre Aubert eut les 3 enfants qui suivent : Matthieu, David, Susanne 
(3 à 5). 

3. Mathtieu, vivant en 1630 (actes 19 mars 1620, 28 nov. 1630, 
D. Meylan) ; 1 fils : Abraham (6). 

4. David, vivant en 1630. 

. 5. Susanne, vivante en 1620 ; elle épousa Joseph Meylan dit Perrod. 

6. Abraham, fils de Matthieu (3) ? (voir Introduction), vivant le 
25 mai 1672 (laudation d'un acquis). Actes 30 mai 1668, 3 nov. 1671 
(Nicoulaz not.). 20 fév. 1671 (Viande, not.). 

Abraham Aubert eut les 3 enfants qui suivent : Abel, Estienna, 
Moyse (7 à 9). 

7. Abel, mort après le 1 er mai 1682 et avant le 1 er novembre 1683 
(Meylan not.). Il épousa Marie Meylan, morte en 1712 (testament du 
25 nov.) ; (cf. actes cités pour son père). Nombreuse descendance. 

8. Estienna, mariée à Abel Longchamp, du Lieu (acte du 30 mai 
1668, Nicoulaz not.). 

9. Moise, mort avant le 1 er décembre 1698 ; il épousa Françoise 
Golay, fille de Jean-Baptiste, bourgeois du Chenit (acte 24 nov. 1679, 
Joseph Meylan not.). 3 fils : Abraham, Jehan, David (10 à 12). 

De Moïse Aubert (9) et de Françoise Golay : 

10. Abraham, ne doit pas avoir eu de descendance. 

11. Jehan, mort en 1745 ; il épousa, étant équipé et armé, sui- 
vant les ordres souverains, le 21 février 1727, Magdeleine Rochat, 
fille d'honorable Claude, des Charbonnières (sans postérité). 

12. David, mort le 27 septembre 1751 à l'âge de soixante-quinze 
ans, fabricant fustier, conseiller. Il épousa Marie Rochat, du Lieu, 
morte le 29 mars 1761, âgée de quatre-vingts ans. 9 enfants: Isaac, 
Susanne, Marie, David, Anne-Marie, .Jehan, Joseph, Jehanne, Abraham 
(13 à 21). 

De David Aubert (12) et de Marie Rochat : 

13. Isaac, né Derrière-la-Côte du Sentier, baptisé le 18 décembre 
1701, maître maréchal au Sentier, puis à Saint-Georges, où il épousa 
le 28 octobre 1728 Susanne Faget, fille de Jehan, bourgeois de Bor- 
deaux ; 2 enfants : David, Isaac (22-23). 

14. Susanne, née le 31 décembre 1702, baptisée le 13 janvier 1704; 
elle épousa le 21 juin 1725 David Golay, fils de Louis, bourgeois du 
Chenit (9 enfants). 



AUBERT 



11 



15. Marie, née le 17 mars, baptisée le 1 er avril 1706, célibataire, 
morte après 1751. 

16. David, baptisé le 25 novembre 1708, mort le 12 février 1794; 
il épousa, le 26 juillet 1743, Marie Piguet, fille de Joseph, du Chenit. 7 
enfants: Charlotte, David-Moïse, Abr. -Joseph, François-Daniel, Abr.- 
Elisée, Sus. -Elisabeth, Marie-Louise (24 à 30). 

17. Anne-Marie, baptisée le 15 février 1711, morte le 14 août 1763; 
elle épousa le 5 février 1742 Moïse Golay, bourgeois du Chenit, fils de 
Jean-Baptiste, né en 1692, mort le 17 septembre 1766 (2 fils). 

18. Jehan, né le 16 juillet 1713, mort le 14 mars 1795, officier, con- 
seiller, assesseur consistorial ; il épousa, le 9 juin 1741, Jeanne Rey- 
mond, fille du sieur Pierre Reymond, marchand, bourgeois du Chenit. 
10 enfants : Henriette, Abr. -David, Pierre-Henri, Jeanne, Susanne, Jean, 
Catherine, Rose, Rose-Judith, Julie (31 à 40). 

19. Joseph, baptisé le 10 novembre 1715, mort célibataire, le 15 juin 
1786. Il fut soldat en Hollande vers 1750. 

20. Jehanne, née le 9, baptisée le 17 août 1719, morte le 16 no- 
vembre 1791 ; elle épousa le 22 juillet 1745, Jean-Daniel Piguet, lieu- 
tenant de milice, muni d'une bible et équipé et armé, conformément au 
mandat souverain, fils d'honorable David, bourgeois et lieutenant du 
Chenit (6 enfants). 

21. Abraham, baptisé le 28 décembre 1721, mort le 28 octobre 1730. 

D'ISAAC AUBERT (13) ET DE SUSANNE FAGET : 

VIII A 22. David, baptisé le 18 juin 1730 ; il épousa à Saint-Georges, le 10 
novembre 1757, Marie-Jacqueline Renaud, de Saint-Georges. 6 enfants: 
Henriette, Samuel, Michel, Jeanne-Susanne, Catherine, Jeanne-Marie 
(41 à 46). 

23. Isaac, baptisé le 3 janvier 1734. 

De David Aubert (16) et de Marie Piguet: 

VIII B 24. Charlotte, baptisée le 13 décembre 1744, elle épousa le 12 jan- 
vier 1769 Jacques-François Capt, du Chenit (8 enfants). 

25. David-Moïse, baptisé le 11 juin 1747, mort le 12 janvier 1825, 
fabricant fustier, conseiller; il épousa, le 10 juillet 1777, Anne-Marie, 
dite Marion, Reymond, fille de Joseph, du Solliat, et de Louise née 
Piguet ; 8 enfants : David-Joseph, Charles-Louis, Lisette, Marie, Char- 
lotte, Catherine, Henri-Ferd., Henriette (47 à 54). 

26. Abraham-Joseph, baptisé le 22 mars 1750, mort le 31 mars 
1809. fabricant fustier ; il épousa, le 10 juillet 1774, Louise-Marie 



12 



AUBERT 



Bar- 



Meylan, fille de David, du Ghenit, et de Louise née Golay ; 9 enfants : 
Sus. -Marie-Charlotte, Marianne, David, Louise-Henriette, Louis, Fran- 
çois, Louise-Sophie, Ferdinand, Henri (55 à 63). 

27. François-Daniel, né le 10 avril 1752, mort le 29 juillet 1802. 

28. Abraham-Elisée, baptisé le 22 juin 1755, mort le 16 avril 1825 ; 
il épousa, le 15 janvier 1789, Susanne-Judith Golay, fille d'Abraham, 
conseiller, et de Susanne née Reymond ; 4 enfants : Louise-Sophie, 
Susanne-Marie, Julie-Henriette, Frédéric (64 à 67). 

29. Susanne-Elisabeth, baptisée le 2 octobre 1757 ; elle épousa le 
22 juin 1786, Charles-Louis Golay, fils d'Henri-Joseph et d'Elisabeth 
née Aubert (3 enfants). 

30. Marie-Louise, sœur jumelle de la précédente, baptisée le 2 oc- 
tobre 1757 ; elle épousa en premières noces, le 3 février 1776, Abraham 
Lecoultre, veuf, fils d'Abraham, bourgeois du Chenit, et en secondes 
noces, le 19 mars 1809, Daniel Piguet, veuf, fils d'Abraham, du Chenit, 
et d'Elisabeth née Glardon. 



i 



1 



De Jehan Aubert (18) et de Jeanne Reymond : 

VIII G 31. Henriette, née le 13 février 1742, morte le 2 avril 1810; elle 
épousa, en 1765, Philippe-Samuel Reymond, bourgeois du Chenit, au 
Solliat, maître lapidaire (8 enfants). 

32. Abraham-David, né le 22 septembre 1743, mort le 25 janvier 
1821 ; il épousa, en 1765, Louise-Catherine Reymond, du Chenit ; 3 en- 
fants : Henri-Ferdinand, Jeanne-Sus. -Henriette, David-Louis (68 à 70). 

33. Pierre-Henri, baptisé le 12 juin 1746, mort le 3 février 1818 ; 
il épousa, le 26 mars 1772, Anne-Judith Simond, fille de Daniel, bour- 
geois du Chenit ; 3 enfants : Louise-Henriette, Sophie, Henri (71 à 73). 

34. Jeanne-Marguerite, baptisée le 11 janvier 1748, morte le 13 no- 
vembre 1824. 

35. Susanne-Marie, baptisée le 24 avril 1749, morte le 11 no- 
vembre 1827. 

36. Jean-Samuel, né le 21 novembre 1751, mort le 20 décembre 1801 . 

37. Catherine-Jacqueline, née le 24 septembre 1753. 

38. Rose-Jacqueline, baptisée le 11 juillet 1755. 

39. Rose-Judith, baptisée le 6 février 1757, morte le 11 mars 1835; 
elle épousa, le 20 juin 1775, David-Henri Piguet, conseiller, fils de David, 
Derrière-la-Côte, et de Judith née Meylan (7 enfants). 

40. Julie-Marianne, baptisée le 16 avril 1758, morte le 29 septembre 
suivant. 



AUBERT 



13 



De David Aubert (22) et de Marie-Jacqueline Renaud : 

L\ A 41. Henriette, née le 1 er septembre 1758. 

42. Jean-Isaac-Sarauel, né le 27 juillet 17G0 ; il épousa à Saint- 
Georges, le 20 juillet 1786, Jeanne-Marie Tissot, fille de Jean-François, 
bourgeois de Saint-Georges, et de Jeanne-Henriette née Badel ; 3 en- 
fants : Antoine, Catherine, Marie (74 à 76). 

43. Jean-Michel, né le 22 novembre 1762. 

44. Jeanne-Susanne, née le 13 août 1765. 

45. Catherine, née le l or juillet 1768 ; elle épousa, le 4 juillet 1794, 
Jean-Louis Rochat, bourgeois de l'Abbaye et de Saint-Georges (8 en- 
fants). 

46. Jeanne-Marie, née le 15 octobre 1771. 

De David-Moïse Aubert (25) et d'Anne-Marie Reymond : 

]X B 47. David-Joseph, né le 25 mars 1778, mort doyen d'âge des habi- 
tants de la Vallée de Joux, le 28 mai 1873, fabricant fustier -et agricul- 
teur ; démissionnaire, à l'âge de quatre-vingt-douze ans, des fonctions 
d'inspecteur forestier communal qu'il exerça de 1832 à 1870. Il épousa, 
le 20 novembre 1806, Anne-Sophie Piguet, née le 28 août 17S6, morte 
au Brassus le 12 novembre 1873, fille de Charles-Abel, horloger, juge 
au tribunal de la Vallée, et de Susanne-Judith née Piguet ; 6 enfants : 
David-Ami, Charles, François, Sophie, Henri, Marianne (77 à 82). 

48. Charles-Louis, né le 4 décembre 1780, mort le 24 juillet 1851, 
agriculteur, fabricant fustier ; il épousa en 1807 Louise-Charlotte Piguet, 
née le 26 août 1790, morte le 6 janvier 1851, fille de Charles-Abel, pré- 
sident du tribunal de district, et de Susanne-Judith née Piguet; 5 enfants: 
Louise, Louis, Auguste, Henri, Henriette (83 à 87). 

49. Louise-Marie dite Lisette, née le 10 mai 1783, morte, au 
Brassus, le 1 er août 1852 ; elle épousa, le 14 mars 1805, son cousin 
germain Abraham-David Aubert (57) ; 6 enfants (93 à 98). 

50. Marie-Henriette, née le 27 janvier 17S6, morte le 13 août 1791. 

51. Charlotte-Susanne, née le 7 octobre 1788, morte le 3 février 
1839; elle épousa, le 31 décembre 1812, Pierre-Henri Reymond, né le 
14 novembre 1787, mort le 4 novembre 1842, maître tisserand, Chez- 
Tribillet. 

52. Catherine, née le 2 mars 1791, morte à la Combe du Brassus 
le 2 mai 1856 ; elle épousa, le 11 juillet 1816, Pierre-Henri Piguet, hor- 
loger, né le 3 mars 1787, mort le 6 septembre 1871 (3 enfants). 



14 



AUBERT 



53. Henri-Ferdinand, né le 26 décembre 1793, mort à Neuchàtel en 
1867, fonctionnaire postal ; il épousa, le 1 er août 1822, Marianne Piguet, 
morte le 30 décembre 1864, fille de Jacques-David, dit Chez le Petit 
conseiller, et de Marie-Elisabeth née Vallotton ; 5 enfants: Constant, 
Henri, Lise, Eugène, Ami (88 à 92). 

54. Henriette-Marianne, née le 5 septembre 1798, morte le 17 juin 
1842 ; elle épousa, le 21 septembre 1820, David-Henri Lecoultre, hor- 
loger au Solliat, mort le 3 septembre 1872 (9 enfants). 

D'Abraham-Joseph Aubert (26) et de Louise-Marie Meylan : 

55. Susanne-Marie-Charlotte, née le 1 er mai 1778 ; elle épousa en 
premières noces, le 1 er novembre 1801, Jacques- Abraham Meylan, fils 
d'Abraham-Daniel, de l'Orient de l'Orbe; en secondes noces, le 16 oc- 
tobre 1816, Abraham-Joseph Golaz, bourgeois de l'Abbaye (4 enfants 
du premier lit). 

56. Marianne, née le 3 août 1779 ; elle épousa, le 20 mars 1803, 
Abraham-Daniel Piguet, du Chenit, résidant à Bière (4 -enfants). 

57. Abraham-David, né le 19 juin 1781. mort le 25 novembre 1863; 
il épousa, le 14 mars 1805, sa cousine germaine, Marie-Louise dite 
Lisette Aubert (49) ; 6 enfants : Henriette-Mathilde, Elise-Célina, Ma- 
rianne-Paméla, David-Henri, Louise-Davine, Aug.-Timothée (93 à 98). 

58. Louise-Henriette, née le 5 novembre 1783; elle épousa, le 20 
mars 1803, Abraham-Daniel Lecoultre, bourgeois du Chenit. au Solliat 
(6 enfants). 

59. Jacques-Louis, né le 13 avril 1786, mort au Rocher, Brassus, 
le 21 juillet 1865 ; il épousa en premières noces, le 22 juin 1809, Louise- 
Angélique Piguet, fille de Charles-Auguste et de Jeanne-Louise née 
Piguet; en secondes noces, en 1826, Henriette-Rosalie Berney, née le 
21 juillet 1804, morte le 12 mai 1860, fille d'Abraham-Isaac, bourgeois 
de l'Abbaye, et de Pauline née Rochat ; 7 enfants du second lit: Auguste- 
Louis, Henri, Louis, Amédine, David, Léon, Adèle (99 à 105). 

60. François-Timothée, né le 4 octobre 1788; mort le 4 septembre 
1801. 

61. Louise-Sophie, née le 5 septembre 1791 ; elle épousa, le 9 mars 
1813, Jean-Marc-Louis Herzog, fils de Frédéric, bourgeois deGuggisberg 
(Berne) ; (une fille). 

62. Ferdinand-Joseph, né le 20 novembre 1794. mort le 17 sep- 
tembre 1863; il épousa en premières noces, le 13 septembre 1821, 
Nanette-Henrietle Golay, née le 12 mars 1799, morte le 24 septembre 



AUBERT 



15 



1822, fille de Jacques et de Nanette née Gapt ; et en secondes noces, le 
13 mars 1828, Lucie-Henriette Meylan, morte le 16 décembre 1869, fille 
d'Abr. -Joseph et d'Anne-Louise née Piguet. Du premier lit, une fille : 
Louise-Adèle (106). Du second lit, 4 enfants : Louis-Joseph, Henri, 
Henriette-Marianne, Ami (107 à 110). 

63. Henri-Joseph, né le 25 janvier 1799, mort le 16 septembre 1801. 

D'Abraham-Elisée Aubert (28) et de Susanne-Judith Golay : 

IX I) 64. Louise-Sophie, née le 23 mai 1789, morte le 25 février 1852 ; 
elle épousa, le 14 juin 1827, Jean-François-Louis Cart, bourgeois du 
Lieu, né le 15 mars 1777, mort le 30 décembre 1846, veuf d'Angélique 
Golaz (sans postérité). 

65. Susanne-Marie, née le 6 septembre 1792. 

66. Julie-Henriette, née le 11 août 1796, morte le 9 avril 1880 ; 
elle épousa, en 1822, Jean-Samuel Meylan, dit Chez Chariot, à l'Orient 
de l'Orbe, né le 23 décembre 1793, mort le 11 janvier 1875 (7 enfants). 

67. Frédéric-Joseph, né le 6 mars 1799 ; il épousa en 1824 Lucie- 
Charlotte Audemars, fille de Daniel, bourgeois du Chenit, et d'Henriette 
née Golay ; 2 filles : Marie et Zélie (111-112). 

D'Abraham-David Aubert (32) et de Louise-Catherine Reymond : 

IX E 68. Henri-Ferdinand, né le 3 septembre 1767, mort le 17 dé- 

cembre 1792. 

69. Jeanne-Susanne-Henriette, née le 25 décembre 1769, morte 
le 29 juillet 1846 ; elle épousa, le 27 juillet 1790, Pierre-Louis Piguet, 
maître tanneur au Brassus, né le 11 décembre 1757, mort le 23 octobre 
1843 (5 enfants). 

70. David-Louis, né le 9 juillet 1780, mort le 28 septembre 1823 ; 
il épousa à Yens, le 19 janvier 1803, Jeanne-Marianne Nicole, .fille de 
David, bourgeois du Chenit, et de Jeanne née Reymond. 6 enfants : 
Henri - Ferdinand, Louis, Henri, Charles -Constant, Sophie, Constant 
(113 à 118). 

De Pierre-Henri Aubert (33) et d'Anne-Judith Simond : 

]X F 71. Louise-Henriette, née le 23 août 1772, morte le 13 mai 1779. 

72. Sophie, née le 9 juillet 1774, morte le 12 mai 1782. 

73. Henri, né le 27 décembre 1790, mort le 13 avril 1794. 

De Jean-Isaac-Samuel Aubert (42) et de Jeanne-Marie Tissot : 

X A 74. Jean-Antoine-Samuel, né le 13 septembre 1787, mort le 15 février 

1849; "il épousa à Saint-Georges, le 19 avril 1815, Jeanne-Frédéiique 



16 



AUBERT 



Gathélaz, fille de Pierre-Abraham, bourgeois de Longirod, et d'Henriette 
née Jotterand ; 3 enfants : Renée, Samuel, Célina (119 à 121). 

75. Catherine, née le 29 avril 1790. 

76. Jeanne-Marie, née le 14 septembre 1793 ; elle épousa à Longirod, 
le 18 avril 1815, Jean-Marc Badel, bourgeois de Longirod ; 1 fils. 

De David-Joseph Aubert (47) et d'Anne-Sophie Piguet : 

X B 77. David-Ami, né le 10 juin 1808, mort le 6 octobre 1904, doyen 

d'âge, comme son père, des habitants de la Vallée de Joux, horloger- 
denturier, syndic du Chenit (1875-1890) jusqu'à l'âge de quatre-vingt-un 
ans ; il épousa, le 6 juillet 1832, sa cousine germaine, Louise-Catherine 
Aubert (83); 7 enfants : Fanny, Emile, Jenny, John-Alfred, Emile, John, 
Théophile (122 à 128). 

78. Charles-David, né le 17 janvier 1811, mort le 25 octobre 1898, 
horloger; il épousa en 1835 Caroline Golay, née le 15 juillet 1815, morte 
à Genève le 29 juillet 1904, fille de Georges-Samuel, horloger, et de 
Charlotte-Angélique née Meylan ; 4 enfants : Laurent, Ernest, Anaïs, 
Pauline (129 à 132). 

79. Auguste-François, né le 31 décembre 1813, bourgeois du Chenit 
et de Genève dès 1871, mort à Genève le 16 mai 1889, horloger-visiteur 
et professeur d'horlogerie ; il épousa à Genève, en premières noces, le 
24 avril 1838, Jeanne-Louise-Gabrielle Dumauthioz, née à Lausanne le 
28 septembre 1806, morte à Lancy le 19 janvier 1869. En secondes 
noces, le 15 avril 1871, Marie Daudin, morte sans postérité le 8 octobre 
1883, fille de Joseph et de Toinelte née Tronchet, de Carouge. 

Du premier lit 4 enfants : Emile, Laure, Auguste, Augustin (133 à 
136). 

80. Sophie-Angélique, née le 21 janvier 1816, morte le 2 juin 1854 ; 
elle épousa à Lignerolles, le 30 mai 1S45, Louis-Auguste Martin, résidant 
à l'Auberson, né le 5 juin 1814, mort le 6 mai 1887 (5 enfants). 

81. Henri-Constant, né le 23 août 1819, mort le 26 avril 1865, 
horloger ; il épousa, le 9 novembre 1843, Louise-Marianne Guignard, 
née le 27 février 1822, morte le 5 mars 1888, fille de Timothée, résidant 
au Sentier, et de Louise-Henriette née Reymond. Elle se remarie en 1867 
avec Jules-Léon Aubert (104), 7 enfants : Alfred, Amélie, Augusta, 
Florine, Clara, William, Susanne (137 à 143). 

82. Marianne-Elise, née le 29 août 1822 ; elle épousa, le 24 octobre 
1844, David-Henri Guignard, horloger (6 enfants). 



AUBERT 



17 



De Charles-Louis Aubert (48) et de Louise-Charlotte Piguet : 

83. Louise-Catherine, née le 24 octobre 1808, morte le 2 décembre 
1882 ; elle épousa, le 6 juillet 1832, son cousin germain, Ami Aubert (77) ; 
7 enfants (122 à 128). 

84 Louis-Salomon, dit le Bon, né le 10 septembre 1811, mort à Paris 
le 8 septembre 1868, président vers 1850 de la Société de secours mutuels 
des Suisses à Paris ; il épousa, le 22 janvier 1835, Louise-Angélique 
Piguet, fille d'Auguste et de Louise-Angélique née Audemars ; 3 enfants : 
Théophile, John-Ernest, Amélie (144 à 146). 

85. Auguste-Henri, né le 21 décembre 1817, mort le 16 juillet 1855, 
horloger ; il épousa, le 1 er août 1844, Louise-Adèle -Rochat, née le 
22 août 1816, morte le 1 er janvier 1883, fille de David-Louis, bourgeois 
de l'Abbaye, et de Louise-Angélique, née Rochat ; 3 enfants : Léon, 
Alfred, Louis (147 à 149). 

86. Charles-Henri, né le 11 novembre 1823, mort à l'Orient de l'Orbe 
le 19 mai 1904, horloger ; il épousa au Sentier, en 1845, Sophie-Rosalie 
Rochat, née le 18 octobre 1821, morte le 29 juin 1879, fille de David- 
Benjamin et de Louise-Jeanne Berney ; 9 enfants : Adrien, Marie, John, 
Charles, Paul, Alice, Paul, Alice, Eugène (150 à 158). 

87. Henriette-Fanny, née le 30 janvier 1826, morte le 4 avril 1829. 

D'Henri-Ferdinand Aubert (53) et de Marianne Piguet : 

88. Henri-Constant, né le 13 mai 1823, célibataire. 

89. Henri-François, né le 26 janvier 1826, mort le 2 janvier 1885 ; 
il épousa en 1858 Sophie-Philippine Dohmé, fille de Jules, Neuchâtelois, 
et de Sophie-Susanne née Bron ; 2 enfants vivants : Jules-Henri, Louise- 
Sophie (159-160). 

90. Elise-Henriette dite Lise, née le 19 février 1828, morte au Locle 
le 25 décembre 1890 ; elle épousa au Locle, le 4 mai 1861, Henri-Daniel 
Capt. né le 7 juin 1827. mort au Locle le 13 mai 1890. 

91. Charles-Eugène, né le 24 octobre 1831, célibataire. 

92. Ami-Elisée, né le 24 février 1834, horloger ; il épousa en 1863 
Elise Dubois, fille de Julien et d'Elise née Voittier ; 4 enfants : Charles- 
Ami, Lina-Marie, Jeanne, Amélie (161 à 164). 

D'Abraham-David Aubert (57) et de Lisette Aubert : (49). 

93. Henriette-Mathilde, née le 21 mars 1806, morte le 23 juin 1866 ; 
elle épousa, le 16 septembre 1830, Frédéric Piguet, agriculteur, veuf 
d'Henriette née Lecoultre (6 enfants). 



18 



AUBERT 



94. Elise-Célina, dite Sélima, née le 2 décembre 1808, morte céliba- 
taire le 30 septembre 1889. 

95. Marianne-Paméla, née le 2 mars 1810, morle le 13 novembre 
1859 ; elle épousa en 1834 Adolphe Lecoultre, horloger (8 enfants). 

96. David-Henri, né le 10 février 1813, mort le 14 septembre 1820. 

97. Louise-Davine, née le 26 septembre 1814, morte le 6 novembre 
1814. 

98. Auguste -Timothée, né le 7 mars 1816, mort célibataire à 
Lausanne. 

De Jacques-Louis Aubert (59) et d'Henriette-Rosalie Berney : 

99. Auguste-Louis-Samuel, né le 25 juin 1827, mort le 5 octobre 
1830. 

100. Auguste-Henri, né le 29 décembre 1829 ; il épousa, le 8 juin 
1891, Elise-Henriette Meylan, née le 2 décembre 1838, fille de Jacques- 
Louis et de Julie-Angélique née Aubert. 

101. Louis-Auguste, né le 25 octobre 1831, mort- le 15 avril 1896. 
horloger au Brassus ; il épousa en premières noces, le 7 octobre 1863, 
Lina-Elisa Golay, née au Campe le 11 mars 1840, morte le 31 janvier 
1889, fille d'Henri-Samuel dit Chez Benjamin et de Rose-Marianne née 
Piguet ; en secondes noces, le 15 novembre 1893, Emma-Eugénie Berney', 
née le 11 septembre 1856, institutrice, fille de Constant-Samuel, bourgeois 
de l'Abbaye, résidant au Bas du Chenit, et d'Adèle-Henriette née Aude- 
mars. Du premier lit 5 enfants: Emile, Julia, Emma, Emile, Paul (165 
à 169). 

102. Amédine-Sophie, née le 12 février 1834, morte le 4 février 1860. 

103. Abraham-David, né le 14 décembre 1835, mort le 31 mai 1858. 

104. Jules-Léon, né le 1 er juillet 1838, mort le 8 octobre 1899 ; il 
épousa en premières noces, en 1867, Louise-Marianne, veuve d'Henri- 
Constant Aubert (81), en secondes noces, en 1888, Julie-Anna Meylan, 
veuve Golay, née le 27 août 1845, morte le 13 février 1910, fille de 
David-Joseph et de Julie née Lugrin (sans descendance). 

105. Adèle-Rosalie, née le 9 décembre 1842, morte le 3 septembre 
1900 ; elle épousa, le 6 juillet 1864, Georges-Eugène Golay, né au Campe 
le 14 avril 1841 (sans descendance). 

De Ferdinand-Joseph Aubert (62) et de Nanette Golay (1 er lit). 

106. Louise-Adèle, née le 9 avril 1822. 



AUBERT 



19' 



De Ferdinand-Joseph Aubert (62) et de Lucie-Henriette Meylan 

(2 e lit) 

107. Louis-Joseph, né le 5 juillet 1828, mort à Paris le 16 février 
1859. 

108. Charles-Henri, né le 26 janvier 1830. 

109. Henriette-Marianne, née le 30 juillet 1832 ; elle épousa en 
1879 Louis-Daniel Riezer, né le 11 octobre 1843 (sans postérité). 

110. David-Ami, né le 7 octobre 1835 ; il épousa, le 26 octobre 1865, 
Louise-Jenny Piguet, née le 18 mars 1845, fille de Moïse-Auguste et 
de Louise-Julie née Simond, du Chenit ; 6 enfants : Auguste, Emile, 
John, Louise-Amélie, Jules, Frida (170 à 175). 

De Frédéric-Joseph Aubert (67) et de Lucie-Charlotte Audemars : 

111. Marie-Louise, née le 28 août 1826, morte célibataire, à Nyon, 
le 21 janvier 1898. 

112. Zélie-Frédérique, née le 11 septembre 1830, morte à Nyon le 
17 février 1893 ; elle épousa, au Sentier, le 2 juillet 1850, Jules-Louis 
Isaac, fabricant à Nyon, né le 12 septembre 1830, mort au même lieu le 
12 octobre 1906 (3 enfants). 

De David-Louis Aubert (70) et de Jeanne-Marie Nicole : 

113. Henri-Ferdinand, né le 22 novembre 1803, mort le 22 octobre 
1806. 

114. David-Louis, né le 3 février 1806, mort le 26 octobre 1890, 
fabricant d'horlogerie ; il épousa en 1830 Elise-Henriette Capt, fille de 
Louis-Timothée et de Louise-Marie née Meylan ; 2 enfants : Eugénie et 
Eugène (176-177). 

115. Henri-Daniel, né le 31 octobre 1809, mort le 17 mars 1884, 
fabricant d'horlogerie ; il épousa, le 8 novembre 1850, Julie-Fanny Piguet, 
née le 15 avril 1824, fille de Henri-François et de Julie née Golay ; 
4 enfants : Julia-Adrienne, Marie-Louise-Julia, Amélie-Eugénie, Léopold 
(178 à 181). 

116. Charles-Constant, 1812-1813. 

117. Sophie-Angélique, 1814-1815. 

118. Georges-Constant, né le 17 décembre 1815, mort le 19 février 
1876, fabricant d'horlogerie ; il épousa, le 15 novembre 1838, Louise- 
Henriette Guignard, fille d'Antoine-Moïse et de Charlotte-Louise née 
Piguet, du Solliat ; 3 enfants : Elvina, Paul-Constant, Georges-Henri 
(182 à 184). 



20: 



AUBERT 



De Jean-Antoine-Samuel Aubert (74) et de Jeanne-Frédérique 
Gathélaz : 

119. Renée-Gabrielle, née le 9 octobre 1815. 

.120. Isaac-Samuel-François, né à Saint-Georges le 20 mars 1819, 
mort le 9 février 1886, juge de paix à Saint-Georges, colonel ; il épousa 
en premières noces, en 1844, Julie-Marie Aubert, née le 12 février 1819, 
fille de François, bourgeois de l'Abbaye et de Saint-Georges, et d% 
Jeanne-Marie née Lecoultre ; en secondes noces, à Lausanne, en 1877, 
Louise-Christine Grûnewald, de Hofen (Wurtemberg), née le 1 er octobre 
1855, fille de Philippe-Christophe et de Louise-Frédérique née Bollinger. 
Du second lit 3 enfants : René, Alexandre, Pauline (185 à 187). 

121. Louise-Célina, née à Saint-Georges le 22 novembre 1830, morte 
le 18 avril 1851. 

De David-Ami Aubert (77) et de Louise Catherine Aubert (83) : 

122. Louise-Fanny, née le 3 mai 1833, morte célibataire le 8 juillet 
1906. 

123. Emile-Ami, né le 23 avril 1835, mort le 2 juin 1841. 

124. Jenny-Emilie, née le 31 décembre 1837, morte le 8 juin 1893 ; 
elle épousa en 1865 Gottlieb-Rodolphe Desoches, de Mont-le-Grand, né 
le 10 novembre 1842, mort à Lausanne le 30 novembre 1905, marchand- 
tailleur à Rolle (4 enfants). 

125. John-Alfred, né le 24 décembre 1840, mort le 21 avril 1841. 

126. Emile-Alfred, né le 10 avril 1842, mort le 25 mars 1854. 

127. John-Alfred, né le 7 août 1845, horloger-denturier au Brassus ; 

11 épousa à Cossonay, le 25 octobre 1872, Maria-Eugénie Golay, née le 

12 mai 1850., fille de David-Louis Siméon, fabricant d'horlogerie, et 
d'Elise-Adèle née Golay ; 2 enfants : Elise, Marcel (188-189). 

128. Ami-Théophile, né le 4 novembre 1848, horloger. 

De Charles-David Aubert (78) et de Caroline Golay : 

129. Laurent-Marcel, né le 14 septembre 1836, ancien horloger au 
Sentier, député au Grand Conseil de Genève (1876-78 et 1880-84), 
maire de Chène-Bougeries (1882-85), président du Cercle national, major 
d'artillerie à l'Etat-major fédéral ; il épousa en premières noces à Genève, 
le 29 mai 1860, Jeanne-Louise Lossier, née le 15 mai 1835, morte le 
28 décembre 1899, fille de Marc-Jean-Louis et de Charlotte-Marguerite 
née Dupraz; divorcé; en secondes noces, le 16 juin 1888, Anne-Marie 
Kieffer, de Mùnster (Haut-Rhin), avec laquelle il réside à Logan (Utah), 



AUBERT 



21 



Etats-Unis. Du premier lit 3 enfants: Cécile, Emma, Marcel (190 à 192); 
du second lit, 1 fille : Valentine (193). 

130. Ernest-Alfred, né le 23 mars 1838, mort le 13 février 1845. 

131. Anaïs-Ernestine, née le 25 janvier 1843, morte le 21 mai 1910 ; 
elle épousa en 1870 Alfred Piguet, horloger (sans descendance). 

132. Pauline-Caroline, née le 13 mars 1847 ; elle épousa en 1868 
Louis-Emile Meylan, né au Brassus le 25 mars 1842, professeur à 
l'Ecole d'horlogerie de Genève, fils de Charles-Louis et de Louise- 
Marianne née Cuendet, de Sainte-Croix (4 enfants). 

D'Auguste-François Aubert (79) 
et de Jeanne-Louise-Gabrielle Dumauthioz : 

133. Emile-Auguste, né à Genève le 7 juin 1839, bourgeois du 
Chenit et de Genève dès 1861, imprimeur et auteur; il épousa, le 25 
septembre 1867, Mathilde-Théodora Schuchardt, née à Genève le 25 sep- 
tembre 1847, fille de Charles-Ferdinand, né à Weimar, imprimeur du 
Journal de Genève, président de la Direction de l'Eglise luthérienne de 
Genève, et de Julie-Cécile Meyer ; 7 enfants : Ferdinand, Jeanne, 
Ferdinand, William, Valentine, Louis, Edouard (194 à 200). 

134. Laure-Emma, née le 14 novembre, morte le 5 décembre 1841. 

135. Auguste-Léopold, né le 21 octobre 1843, mort en bas âge. 

136. Augustin-François, né le 6 août 1847, mort en bas âge. 

D'Henri-Constant Aubert (81) et de Louise-Marianne Guignard : 

137. Alfred-Henri, né le 24 juin, mort le 8 juillet 1844. 

138. Amélie-Louise, 14-16 mai 1845. 

139. Augusta-Louise, née Derrière la Côte le 12 avril 1846, morte 
à Nyon le 30 septembre 1909, libraire à Nyon ; elle épousa en pre- 
mières noces, le 18 octobre 1867, François-Léon Aubert, négociant au 
Brassus, né le 21 juillet 1845, mort le 4 mars 1869, fils d'Henri-François 
et de Pauline née Piguet ; et en secondes noces, le 14 mars 1891, Jean- 
Pierre Delay, propriétaire à Provence, mort le 14 décembre 1894. (Du 
premier lit, 1 fille.) 

140. Florine-Frédérique, née Derrière la Côte le 1 er novembre 1847; 
elle épousa en 1870 Jules-Ami Aubert, né aux Mollards du Brassus 
le 10 mai 1839, mort le 24 février 1888, fils d'Abraham-Joseph et de 
Zélie-Henriette née Meylan (5 enfants). 

141. Clara-Adrienne, née Derrière la Côte le 20 avril 1850, morte à 
Colombier (Neuchâtel) le 10 août 1908 ; elle épousa en 1869 Jules-Fran- 



22 



AUBERT 



çois Golay, veuf de Sophie-Amédine Guignard, né le 31 décembre 1836, 
mort à Colombier le 30 juillet 1904 (8 enfants). 

142. William-Henri, né le 10 octobre 1856, horloger-pierriste au 
Brassus ; il épousa, le 11 mars 1885, Louise-Henriette Lecoultre, née 
le 16 mars 1863, fille d'Eugène-Henri et de Julie-Adeline née Aude- 
mars ; 10 enfants: William, Mathilde, Marguerite, Frank, Céline, Cé- 
lina, Roland, Lucy, René, Gaston (201 à 210). 

143. Susanne-Ellen, née le 20 décembre 1863, morte le 10 septembre 
1865. 

De Louis Aubert, dit le Bon (84) et de Louise-Angélique Piguet : 

Xt F 144. John-Théophile, dit le Petit-Bon, né à la Combe du Brassus le 
19 septembre 1835, mort le 16 mars 1892, horloger et fabricant de 
boîtes de montres ; il épousa en 1869 Fanny-Zélie Capt, née le 4 juin 
1848, fille d'Isaac-Louis et de Louise-Zélie née Simond ; 3 enfants : 
Louis, Léon, Emma (211 à 213). 

145. John-Ernest, né le 5 juillet 1837, mort en bas âge. 

146. Amélie, née à Paris le 16 mai 1842, morte au Brassus le 19 dé- 
cembre 1900; elle épousa en 1873 Ali Meylan, horloger (6 enfants). 

D'Auguste Aubert (85) et de Louise-Adèle Rochat : 

XI G 147. Léon-Ernest, né le 20 août 1845, horloger, prédicateur à l'As- 
semblée dissidente du Brassus ; il épousa en premières noces, le 30 mai 
1872, Alice-Emilie Rochat, née le 24 janvier 1849, morte le 2 décembre 
1891, fille de Charles-Louis, bourgeois de l'Abbaye, et de Charlotte- 
Louise dite Lisette née Piguet, résidant au Brassus ; en secondes noces, 
le 19 octobre 1893, Henriette-Evodie Reymond, née le 31 octobre 1866, 
fille de David-Henri, dit de la Maisonnette, et de Julie Henriette née 
Meylan. Du premier lit 7 enfants: Charles, Auguste, Frédéric, Marguerite, 
Frida, Joseph, Madeleine; du second lit 2 enfants : Alfred, Jean (214 à 
222). 

148. Emile-Alfred, né le 27 mars 1849, horloger, célibataire. 

149. Charles-Louis, né le 12 mars 1852, garde-forestier ; épousa, le 
• 9 décembre 1881, Marie-Adèle Golay, née le 25 avril 1852, fille de David- 
Henri, maître horloger, Chez le Chirurgien, et de Zélie-Fanchette née 
Golay ; 4 enfants : Moïse, Louise, Alice, Léon (223 à 226). 

D'Henri Aubert (86) et de Sophie Rosalie Rochat : 

XI // 150. Adrien-Théophile, né le 6 mars 1846, horloger à Bordeaux. 

151. Marie-Emilie, née le 21 avril 1849 ; elle épousa au Sentier, en 



AUBERT 23 

1871, Frédéric dit Fritz Clerc, né à Travers (Neuchâtel), mort à l'Orient 
le 21 septembre 1909 (8 enfants). 

152. John-Henri, né au Sentier le 20 avril 1851, horloger à Genève ; 
il épousa, le 18 octobre 1874, Adèle Thorens, née à Fleurier (Neuchâtel) 
le 14 août 1851, fille de Constant-Ferdinand et de Zélie-Sophie née 
Simond ; 8 enfants : Marguerite-Fanny, Eva-Marie, William, Louisa, 
Henri-Ferdinand, Emile-Henri, Emile-Arthur, Johanny (227 à 234). 

153. Charles-Henri, né le 5 novembre 1852, horloger au Sentier et 
à Genève; il épousa, le 10 août 1881, Susanne-Louise Golay, née au 
Sentier le 14 février 1860, fille de David-Louis et de Louise-Henriette 
née Capt ; 11 enfants : Jean, Henri, Daniel, Jean, Paul, Benjamin, Su- 
sanne, Jeanne, Charles, Eva, Ellen (235 à 245). 

154. Paul-Edouard, né le 31 décembre 1853, mort le 20 mars 1854. 

155. Alice-Sophie, née le 10 août 1855, morte le 21 août 1858. 

156. Paul-Edouard, né le 28 août 1857, horloger à l'Orient de l'Orbe; 
il épousa à Daillens, le 15 mai 1891, Fanny-Elise-Susanne-Henriette 
Bastian, née à Penthaz le 31 décembre 1864, fille de Jean-Samuel et de 
Louise née Bonmottet ; 2 enfants: Julia, Samuel (246-247). 

157. Alice-Sophie, née le 24 août 1859 ; elle épousa, le 10 octobre 
1887, Jules-Frédéric-Alfred Lugrin, fabricant d'horlogerie à l'Orient de 
l'Orbe, né le 1 er septembre 1858 (2 enfants). 

158. Eugène-Emile, né le 30 septembre 1862, horloger à Genève ; 
il épousa dans cette ville, le 22 février 1897, Bertha-Edwig Drehmann, 
née le 20 décembre 1870, institutrice, fille de Frédéric-Ferdinand, de 
Weimar, et de Frédérique née Stahl ; 2 fils : Samuel, Edouard (248-249). 

D'Henri-François Aubert (89) et de Sophie Dohmé : 

XI / 159. Jules-Henri, né au Locle le 12 février 1859. 

160. Louise-Sophie, née au Locle le 1 er juillet 1864. 

D'Ami-Elisée Aubert (92) et d'Elise Dubois : 

X[ K 161. Charles-Ami, né au Locle le 16 février 1865, horloger ; il épousa 
au Locle, en 1896, Bertha-Esther Schlùppi, fille de Jean-Samuel et de 
Catherine née Wittwer ; 11 enfants : Susanne, Georges-Arni, Susanne r 
Paul-Henri, Ami-Charles, Amélie, Jean-Louis, Charles-Ami, Berthe- 
Alice, Ami-Ulysse, Numa-Léon (250 à 260). 

162. Lina-Marie, née au Locle le 27 avril 1866 ; elle épousa en 1891 
Elie-Ulysse Huguenin, du Locle (8 enfants). 

163. Jeanne, née au Locle le l or novembre 1870. 

164. Amélie, née au Locle le 18 décembre 1874. 



24 



AUBERT 



De Louis-Auguste Aubert (101) et de Lina-Elisa Golay (1 er lit) : 

XI L 165. Emile-Louis-Samuel, né le 30- mai 1864, mort le 22 juin 1864. 

166. Julia-Elisa, née le 6 juillet 1865, institutrice. 

167. Emma-Augusta, née le 16 mars 1867, institutrice. 

168. Emile-Louis-Samuel, né le 20 décembre 1868, horloger ; il 
épousa en 1900 Marie-Alice Piguet, née le 17 avril 1870, fille d'Armand- 
Hector-Auguste et de Zélie-Elise née Piguet ; 1 fille : Thérèse (261). 

169. Paul, né le 8 mars, mort le 17 juin 1871. 

De David-Ami Aubert (110) et de Louise-Jenny Piguet : 

XI M 170. Ami-Auguste, né Derrière la Côte le 1 er septembre 1866, mort 
(en France) en 1902 ; il épousa en 1896 Eugénie-Emilie Piguet, née le 
6 avril 1875, fille de Jacques-Henri, du Crêt-Isaac-Capt, et d'Henriette- 
Adèle née Lecoultre ; 1 fils : Michel-Henri (262). 

171. Emile-Henri, né le 11 février 1870; il épousa en 1901 Marie- 
Charlotte Dufour, fille de Louis et de Louise -Henriette-Françoise née 
Fontannaz. 

172. John-Lucien, né le 5 août 1872, employé à la manufacture de 
tabac à Payerne ; il épousa en 1S9S Lucie Terrapon, de Montagny- 
les-Monts ; 4 enfants : Louise-Hélène, John, Fernand, Irène-Frida (263 
à 266). 

173. Louise-Amélie-Henriette, née le 22 mars 1874 ; elle épousa 
en 1894 Jules- Henri-Constant Humberset, bourgeois du Lieu, né le 25 oc- 
tobre 1864 (5 enfants). 

174. Jules-Hector, né le 28 mai 1880, mort le 7 octobre 1883. 

175. Louisa-Frida, née le 22 avril 1891. 

De David-Louis Aubert (114) et de Elise-Henriette Capt : 

XI N 176. Eugénie- Adelphine, née le 10 mai 1832, morte au Campe le 26 
février 1903 ; elle épousa, le 12 décembre 1867, Louis-François Golay, 
né le 27 mai 1830 (5 enfants). 

177. Eugène-Louis, né le 7 octobre 1834, mort le 1 er août 1897, 
horloger ; il épousa, le 14 août 1857, Zélie-Henriette Golay, née le 27 
août 1835, morte le 19 février 1897, fille de François-Daniel et de 
Marianne-Joséphine née Golay ; 3 enfants : Charles, Emma-Elise, Zélie- 
Eugénie (267 à 269). 

De Henri-Daniel Aubert (115) et de Julie-Fanny Piguet: 
XI 173. Julia-Adrienne-Fanny, née le 10 avril 1851; elle épousa, le 



m 

AUBERT 25 

15 octobre 1874, Charles-Adolphe Aubert, né le 2 septembre 1848 
(1 fils). 

179. Marie-Louise-Julia, née le 17 juin 1852 ; elle épousa, le 
20 juin 1872, Louis-Henri Aubert, né le 2 octobre 1847 (8 enfants). 

180. Amélie-Eugénie, née le 31 janvier 1855 ; elle épousa en 1876 
Hector-Henri Lecoultre, horloger, né le 10 février 1844 (1 fille). 

181. Henri-Léopold, né le 4 juin 1860; il épousa en 1892 Louise- 
Adeline Piguet, née le 13 juillet 1861, fille de François-Elie et de Louise- 
Henriette née Magnenat; 4 enfants : Susanne-Louise, Marguerite-Amélie, 
Jeanne-Olga, Jean (270 à 273). 

XI P De Constant Aubert (118) et de Louise-Henriette Guignard : 

182. Maria-Louise-Elvina, née le 21 avril 1839, négociante, morte 
célibataire le 16 avril 1908. 

183. Paul-Henri-Constant, né le 24 septembre 1841, négociant au 
Sentier ; il épousa, le 15 septembre 1864, Julie-Méry Piguet. née le 
9 janvier 1843, fille de Lucien et de Zélie née Meylan ; 4 enfants : Jean- 
David, Susanne-Louise, Paul-Julien, Jean-Constant (274 à 277). 

184. Georges-Henri, né le 10 août 1845 ; il épousa, le 7 octobre 
1869, Julia-Louise-Adèle Guignard, née le 9 octobre 1845, fille de Louis- 
Eugène et de Julie-Marianne née Rochat ; 3 enfants : Alice, Gustave- 
Constant, Marie-Louise (278 à 280). 



; ï 
i I 



s*- 

5m.* 



D'Isaac-Samuel Aubert (120) et de Louise-Christine Grûnewald 

(2 e lit) : 

XII A 185. William-René-Antoine, né à Saint-Georges le 15 septembre 
1878 ; il épousa en 1900 Amélie-Lina Badel, fille de Marc-François- 
Alphonse et de Louise-Julie née Hùchter ; 5 enfants : Raoul, Marcel, 
Fernand, Lilly, Lilly (281 à 285). . 

186. Alexandre-Samuel-Gustave, né à Saint-Georges le 16 juin 1880. 

187. Pauline-Célina-Louise, née à Saint-Georges le 24 juin 1882. 

De John Aubert (127) et de Maria Golay : 

| XII B 188. Elise-Maria, née le 1 er janvier 1874. 

189. Jean-Marcel, né le 13 janvier 1875, fabricant de câbles pour 
conduites électriques à Cossonay. 

m 

De Laurent-Marcel Aubert (129) et de Jeanne-Louise Lossier 

(l or lit) : 

XII C 190. Cécile-Emma, née à Genève le 8 mars 1861 ; elle épousa, le 19 

GÉN. VAUD. I 4 



il 



26 



AUBERT 



septembre 1885, Claude dit Claudius Arlaud, né le 17 février 1860, 
fondé de' pouvoir à la Banque nationale suisse (1 fils). 

191. Emma-Bertha, née à Genève le 13 juin 1863; elle épousa à 
Paris, le 20 février 1897, le D r Paul-Louis Camous, de Contes (Alpes- 
Maritimes), médecin des hôpitaux à Nice (2 enfants). 

192. Marcel-Edouard, né à Genève le 25 juillet 1864, ancien direc- 
teur de la police centrale de Genève (1907-1909) ; il épousa en premières 
noces, le 10 août 1891, Hélène-Marguerite Fleischmann, fille de Charles- 
Eustache, marchand d'horlogerie, et de Marie Krùhenbûhl ; divorcé, 
1 fils: Edmond (286); et en secondes noces, le 24 novembre 1905, 
Blanche-Olga Boissier, née au Petit-Saconnex le 4 septembre 1865, 
fille' d'Emile, bourgeois de Genève, ancien maire de Cologny, ancien 
grand-conseiller et ancien conseiller d'Etat, et de Nathalie née Duval; 
divorcé en 1910. 

De Laurent-Marcel Aubërt (129) et d'Anne-Marie Kieffer 

(2 e lit) : 

193. Valentine, née à Genève le 15 septembre 1874. 

D'Emile Aubert (193) et de Mathilde Schuchardt : 

194. Ferdinand-Auguste, né à Genève 6 avril, mort à Lancy 22 juillet 
1869. 

195. Jeanne-Cécile-Caroline, née à Lancy le 8 octobre 1871 ; elle 
épousa, le 21 septembre 1897, Frédéric dit Fritz Kœnig, né à Carouge le 
5 août 1866, caissier des titres à la Banque de Paris et des Pays-Bas 
(1 fille). 

196. Ferdinand-Alexandre, né à Genève le 7 juin 1873, mort le 10 
juillet 1874. 

197. William-François, né à Genève le 26 septembre 1874, employé 
au Musée d'art et d'histoire ; il épousa, le 18 décembre 1909, Marie- 
Bertha Seemùller, née à Lancy le 16 janvier 1881, fille de Wilhelm, 
bourgeois de Lancy, et de Marie née Vogelgsang. 

198. Valentine-Sophie-Emma, née à Genève le 4 février 1876, 
morte le 17 juillet 1880. 

199. Louis-Frédéric, né à Genève le 8 août 1877. 

200. Edouard-Henri, né à Plainpalais le 3 janvier 1879, photo- 
graphe ; il épousa, le 12 août 1905, Jeanne-Marguerite Brunet, née à 
Chêne-Bougeries le 3 mars 1881, fille de David-Henri, bourgeois de 
Genève, horloger, et de Sophie-Elisa née Patru ; 2 fils : Ferdinand, 
René (287-288). 



AUBERT 



27 



De William Aubert (142) et de Louise-Henriette Lecoultrk: 

XII E 201. Henri-William, né le 27 décembre 1885, mort le 20 mars 1886. 

202. Hélène-Mathilde, née le 25 novembre 1886. 

203. Marguerite-Elise, sœur jumelle de la précédente. 

204. Henri-Frank, né le 6 avril 1888. 

205. Augusta-Céline, née le 27 avril 1889, morte le 18 avril 1891. 

206. Célina-Germaine, née le 16 juin 1891. 

207. Roland-Marius, né le 15 août 1892. 

208. Lucy-Alexandrine, née le 9 août 1893. 

209. René-Ernest, né le 22 juin 1897. 

210. Gaston-Hermann, né le 12 novembre 1898. 

De Théophile Aubert dit le Petit-Bon (144) et de Fanny Gapt: 

XII F 211. Louis-John, dit le Bon-Louis, né le 16 mai 1869, maître d'hôtel 
au Brassus ; il épousa en 1903 Lina-Hedwig Jùrk, née le 28 octobre 
1880, fille de Frédéric-Charles et de Caroline née Ruhr, -résidant au 
Sentier ; 3 enfants : Hedwig, Charlotte, Charlotte (289 à 291). 

212. Léon-Théophile, né le 25 août 1873, horloger au Sentier ; 
il épousa en 1901 Sophie-Zélie Nicole, née Chez le Maitre, le 31 jan- 
vier 1875, fille d'Alfred-David-Louis et de Louise-Adeline née Lecoultre ; 
1 fille : Emilie (292). 

213. Emma-Fanny, née le 27 août 1878; elle épousa en 1900 
Laurent-Antoine Dido, bourgeois du Chenit, originaire de Lombardie. 

De Léon Aubert (147) et d'Alice Rochat (I er lit) : 

XII G 214. Charles-Louis, né au Brassus le 12 mars 1873, évangéliste à 
Tunis, à Constanza (Roumanie), puis à Vevey ; il épousa en premières 
noces, à Bucarest, le 28 novembre 1901, Marie Guye, née au Locle 
le 1 er juin 1875, morte à Vevey le 25 février 1904 ; 1 fille : Alice (293) ; 
et en secondes noces, le 24 octobre 1907, Lucie-Fanny-Emilie Bovay, 
née le 8 avril 1885, fille de Jules, bourgeois de Chanéaz, et de Caroline 
née Berthet ; 1 fille : Jeanne (294). 

215. Auguste-Léon, né le 3 octobre 1874, fonctionnaire postal au 
Brassus ; il épousa en 1904 Marie-Emma Rochat, née le 14 décembre 
1878, fille d'Alexis et de Rose-Marie -Louise née Piguet ; 4 enfants : 
Ernest, Emilie, Marguerite, Violette (295 à 298). 

216. Frédéric-Alfred dit Frédi, né le 26 juillet 1878, horloger. 

217. Marguerite-Alice, née le 13 mars 1880; elle épousa, le 15 juillet 



1 

■ >ï 
m 
m 

W 
\ 



m 



kl. 



28 



AUBERT 



1908, Auguste Stuby, né le 4 juin 1880, agriculteur, bourgeois de Bus- 
signy-sur-Oron. 

218. Frida-Elisabeth, née le 25 juin 1882. 

219. Joseph-Samuel, né le 3 mai 1886, fonctionnaire aux télégraphes 
(Lausanne). 

220. Madeleine-Emilie, née le 23 janvier 1890. 

De Léon Aubert (147) et d'Evodie Reymond (2 e lit) : 

221. Alfred-Emile, né le 19 juillet 1894. ' 

222. Jean-Daniel, né le 19 juin 1901. 

De Louis Aubert (149) et de Marie-Adèle Golay : 

XII H 223. Moïse-Alfred, né le 16 octobre 1882, mort le 19 juin 1892. 

224. Marie-Louise, née le 23 février 1886. 

225. Alice-Emma, née le 11 septembre 1887. 

226. Léon-Ernest, né le 14 juillet 1890. 

De John Aubert (152) et d'Adèle Thorens : 

XII J 227. Marguerite-Fanny, née à Genève le 18 août 1875 ; elle épousa 
en 1903 Bernhard Wepf, à Bâle. 

228. Eva-Marie, née à Genève le 31 janvier 1877. 

229. William-John, né à Genève le 18 février 1879, confiseur ; il 
épousa, le 9 juin 1906, Mathilde-Esther Chaillet, tille d'Henri-Edouard, 
bourgeois du Ghenit ; 1 fils : Jean-Edouard (299). 

230. Louisa, née à Genève le 22 décembre 1880 ; elle épousa en 
1908 Ulysse Kunz, professeur à Genève. 

231. Henri-Ferdinand, né en 1882, mort en bas âge. 

232. Emile-Henri, né le 14 décembre 1882, mort le 21 février 1884. 

233. Emile-Arthur, né à Genève le 27 décembre 1885. 

234. John-Adolphe dit Johanny, né à Genève le 11 décembre 1888. 

De Charles-Henri Aubert (153) et de Susanne-Louise Golay : 

XII K 235. Jean-Samuel, né le 18 mai, mort le 2 juin 1882. 

236. Charles-Henri, né le 2 août 1883. 

237. Louis-Daniel, né le 9 novembre 1884. 

238. Jean-Adrien, né le 7 mars 1886. 

239. Paul-Isaac, né le 6 août 1887. 

240. Ernest-Benjamin, né le 23 février 1889. 

241. Susanne-Elisabeth, née le 29 mai, morte le 25 novembre 1890. 

242. Jeanne-Nelly, née le 23 août 1891; morte le 6 février 1901. 



Ï'H MM». 



AUBERT 29 

243. Charles-Emile, né le 25 août 1892. 

244. Eya-Marie, née le 31 mai 1894. 

245. Ellen-Amélie, née le 29 novembre 1895, morte le 8 juillet 1896. 

De Paul-Edouard Aubert (156) et de Fanny-Elise Bastian : 

| XII L 246. Julia-Henriette, née le 9 avril 1894. 

247. Henri-Samuel, né le 16 septembre 1904. 

De Eugène-Emile Aubert (158) et de Berthe-Edwig Drehmann : 

XII M 248. Samuel, né le 17 août 1901. 

249. Edouard, né le 23 novembre 1905. 

De Charles-Ami Aubert (161) et de Bertha-Esther Schlâppi : 

XII N 250. Susanne, née le 17 mars, morte le même mois 1897. 

251. Georges-Ami, né le 21 juillet 1898. 

252. Susanne, née le 7 juin 1899. 

253. Paul-Henri, né le 25 juillet 1900, mort le 13 février 1901. 

254. Ami-Charles, né le 29 mars 1903, mort le 14 mars 1907. 

255. Amélie, née le 27 mars 1904. 

256. Jean-Louis, né le 5 mars 1905. 

257. Charles-Ami, né le 6 novembre 1906, mort le 5 avril 1907. 



1 258. Bertha-Alice, née le 10 décembre 1907. 

|; 259. Ami-Ulysse, né le 23 janvier 1909. 

I 260. Numa-Léon, né le 3 février 1910. 

m 



D'Emile Aubert (168) et de Marie-Alice Piguet : 
XII O 261. Thérése-Hélène-Alice, née le 31 mars 1908. 

D'Ami- Auguste Aubert (170) et d'Eugénie-Emilie Piguet: 
XII P 262. Michel-Henri, né le 1 er avril 1899. 

De John-Lucien Aubert (172) et de Lucie Terrapon : 

XII Q 263. Lucie-Hélène, née à Payerne le 27 septembre 1899. 

264. John, né à Payerne le 7 décembre 1900. 

265. Fernand, né à Payerne le 5 février et mort le 7 juillet 1902. 

266. Irène-Frida, née à Payerne le 6 octobre 1903. 

D'Eugène-Louis Aubert (177) et de Zélie-Henriette Gapt : 

XII R 267. Charles-Louis-Alfred, né le 27 mai 1858, marchand d'horlogerie 
à Sidney ; il épousa à Melbourne, le 30 janvier 1891, Céline Perdrix, 
fille de Jean, de Brighton, près Melbourne, et de Céline née Bellié ; 
2 enfants : Charles, Eugénie-Zélie (300-301). 



30 



AUBERT 



268. Emma-Elise-Marianne, née le 8 septembre 1862 ; elle épousa 
en 1882 David-Lucien Golay, né le 26 juillet 1856, fabricant d'horlogerie 
(8 enfants). 

269. Zélie-Eugénie, née le 5 mai 1873; elle épousa en 1897 Louis- 
Julien Pellet, né le 20 [mars 1875, mort le 17 novembre 1904, horloger, 
bourgeois du Vully (3 enfants). 

D'Henri-Léopold Aubert (181) et de Louise-Adeline Piguet : 

5 270. Susanne-Louise-Fanny, née le 18 novembre 1893. 

271. Marguerite-Amélie-Julia, née le 21 mai 1895. 

272. Jeanne-Olga, née le 6 septembre 1896. 

273. Jean-Léopold-Henri, né le 29 juin 1903. 

De Paul-Constant Aubert (183) et de Julie-Méry Piguet : 

T 21 A. Jean-David, né en 1865 mort en 1866. 

275. Susanne-Louise-Zélie, née le 1 er janvier 1868 ; elle épousa, le 
2 septembre 1893, Henri-Alexandre Dépraz, né le 2 octobre 1866, négo- 
ciant à Genève, bourgeois du Lieu (2 enfants). 

276. Paul-Julien, né le 7 février 1872. 

277. Jean-Constant, né le 9 novembre 1873 ; il épousa, le 12 août 
1903, Lucie-Marguerite Piguet, née le 4 août 1882, fille d'Henri-Lucien 
et d'Emilie-Adrienne née Reymond ; 3 enfants : Liliane, Paul-Lucien, 
Claude-Maurice (302 à 304). 

De Georges-Henri Aubert (184) 
et de Julia-Louise- Adèle Guignard: 

U 278. Alice-Henriette, née le 14 juillet 1871 ; elle épousa en 1896 
John-Henri Meylan, horloger au Brassus (4 enfants). 

279. Gustave-Constant-Louis, né le 22 octobre 1872, électricien aux 
Forces du Rhône à Bellegarde; il épousa à Creil (Oise), le l or mai 1900, 
Julia Lutzenbûrger, fille de Georges, Bavarois, et de Christine née Stelzner 
(sans enfants). 

280. Marie-Louise, née le 21 octobre 1890. 

De René Aubert (185) et d'Amélie Badel : 

A 281. Samuel-René-Raoul, né à Saint-Georges le 13 mars 1901. 

282. Marcel-Edward, né à Saint-Georges le 1 er novembre 1902. 

283. William-Fernand, né à Saint-Georges le 21 avril 1906, mort 
le 12 octobre 1906. 



AUBERT 



31 



284. Fernande-Lilly, née à Saint-Georges le 25 août 1907, morte 
le 24 mars 1909. 

285. Fernande-Lilly, née à Saint-Georges le 16 mai 1909. 

De Marcel Aubert (192) et d'Hélène-Marguerite Fleischmann 

(1 er lit) : 

XIII B 286. Charles-Edmond, né à Genève le 27 novembre 1892. 

D'Edouard Aubert (200) et de Jeanne-Marguerite Brunet . 

XIII C , 287. Fernand, né à Lancy le 1 er octobre 1906. 

288. René, né à Lancy le 25 septembre 1908. 

De Louis Aubert (211) et de Lina-Hedwig Jûrk : 

XIII D 289. Hedwig-Fanny, née le 30 juillet 1904. 

290. Charlotte dite Lotti, née le 16 octobre 1905, morte accidentel- 
lement le 1 er mai 1908. 

291. Charlotte-Louise dite Lotti, née le 18 février 1909. 

De Léon Aubert (212) et de Sophie-Zélie Nicole : 
XIII E 292. Emilie-Fanny-Maria, 9-14 juillet 1902. 

De Charles Aubert (214) et de Marie Guye (1 er lit) : 
XIII F 293. Alice-Marie, née le 28 octobre 1902. 

De Charles Aubert (214) et de Lucie-Emilie Bovay (2 e lit) : 
294. Jeanne-Marguerite-Caroline, née à Vevey le 21 septembre 1909. 

D'Auguste Aubert (215) et de Marie Rochat : 

XIII G 295. Ernest, né le 17 octobre 1905. 

296. Emilie-Marie, née le 18 avril 1907. 

297. Marguerite-Elisabeth, née le 8 octobre 1908. 

298. Violette-Evodie, sœur jumelle de la précédente, morte le 10 dé- 
cembre 1908. 

De William-John Aubert (229) et de Mathilde-Esther Chaillet : 

XIII H 299. Jean-Edouard, né le 6 avril 1908. 

De Charles Aubert (267) et de Céline Perdrix : 

XIII J 300. Charles-Eugène-Louis, né à Sidney le 27 septembre 1891. 
301. Eugénie-Zélie, née à Sidney le 6 avril 1894. 



32 



AUBERT 



De Jean-Constant Aubert (277) et de Lucie-Marguerite Piguet : 

K 302. Liliane-Rosine-Zélie, née le 8 janvier 1905. 

303. Paul-Lucien-Constant, né le 29 novembre 1906. 

304. Claude-Maurice, né le 25 mars 1909. 

On trouvera dans mon ouvrage : Une lignée généalogique vaudoise (Genève 
1910) plusieurs actes se rapportant à la famille Aubert, notamment ceux qui sont cités 
au cours de ce travail. 

Genève, mai 1910. 

E. Aubert-Schuchardt, 

mis au point par Ch.- A. Piguet. 



BÉGOZ 



OU 



BÈGUE 




Armes: De sinople nu jars passant d'argent; cimier support 

se trouve sur une plaque en fonte, contre-feu, provenant d'une maison 
Bégoz, à Aubonne (1727), actuellement au Prieuré de Perroy ; sur un cachet 
l'écu est surmonté d'une couronne comtale. 



Bégoz ou Bègue. On trouve dans les actes Bégossi, Begueti. 
Ancienne famille d'Aubonne, dont elle est bourgeoise dès. la tin du 
xiv e siècle (1396). La filiation des différentes brandies n'est pas établie: 
elles sont issues probablement du châtelain d'Aubonne, Benjamin Bégoz, 
qui échappa, seul enfant de cette famille, à la peste de 1575-1576. 

Bourgeoisies : Aubonne, Allaman, Saubraz, Lavigny, Genève et 
Morges, 

Propriétés: En 1559, un fief noble, procédé des nobles Séchaux et 
de Lavigny, à Aubonne et autres lieux; en 1628, le fief Bégoz à Alens; 
en 1624, la coseigneurie de La Chaux, procédé de la discussion du Gard 
et le fief noble de Prévondavaux, territoire de La Chaux; en 1663, le fief 
d'Esbons ; en 1717, fief et censé procédés de no. Costabloz; en 1810, le 
domaine de Martines à Perroy; Chanivaz; en 1812, le Prieuré de Perroy, 
acheté des Senarclens-Grancy ; un domaine à Pisy et en 1825 le domaine 
du Crêt sur Nyon; vignes à Aubonne et Féchy. 

Sources : Registres Aubonne ; Archives cantonales ; Mémoires et 
documents; manuscrits Grenus; dictionnaires Martignier et de Crousaz, 
de Montet; archives de famille du Prieuré de Perroy. Collection du Mont. 

Historique: D*où proviennent les deux noms Bégoz et Bègue? Le- 
quel est le plus ancien? Ils apparaissent déjà comme synonymes en 1491. 
Le nom de Bègue se conserve depuis 1785. Le même nom se retrouve à 
Thonon, paroisse de Villars en Salles, Savoie; en Dauphiné; en Lan- 
guedoc; à Lyon. En 1210, un Ulrich Bègue est au nombre des otages 
(Nyon 1210, 11 juillet, Cart. d'Oujon, charte S, page 15). Le Regeste 



BÉGOZ ou BÈGUE 



genevois, p. 132, cite, le 9 septembre 1202, Anselme Bègue (Balbus) 
témoin avec et par ordre de Wilhelm de Faucigny. Les registres d'Au- 
bonne mentionnent un Bègue de Marseille, habitant le Châtelard, figurant 
comme témoin ; le cartulaire d'Oujon une famille Bègue de Genollier 
(1245-1250): Uldricus Balbus de Genuliaco, bienfaiteur d'Oujon, lui, son 
fils Perret, son petit-fils André, et l'épouse de son fils, Marie (1244-1250). 
Jacobus et Vuillermus, dicti Begauz de Sinarclens devaient censés à 
noble Perret de Sinarclens, ff. Jean de Sinarclens, chevalier, mars 1349 
(Manuscrits Martines, p. 46) 1 . 

Ecrit avec un s ou un « prononcé comme s'il était écrit « Bégosse », 
.alors qu'il devait se prononcer « Bégau » faisant correspondre l'orthographe 
avec la prononciation. Le dictionnaire Bécherelle dit que « Bègue » est 
aussi le nom donné en vieux français à la «Mouette»; cet oiseau parait 
être celui qui figure dans les armes de la famille. Toujours écrit avec 
un z dans les registres dAubonne, depuis 1396, au xvr siècle et quel- 
quefois par certain membre de la famille avec un s depuis le xvn e siècle. 

Plusieurs Bégoz ont servi à l'étranger en Pologne, Piémont, France, 
Prusse, Espagne. 

1. Nicod soit Nicolas, bourgeois d'Aubonne, cordonnier (sutor) 1433, 
cité comme témoin 1396 et 1439, épouse Pernette du Ghaffa, de Saint- 
Livres; en 1409 une maison lui est reconnue par Pierre du Ghaffa. En 
1439, P. Tripod, de Saint-Livres, lui reconnaît deux pièces de terre. 

2. Etienne apparaît en 1456; fait partie en 1461 de la cour du châ- 
telain d'Aubonne, Jean Marchand, donzel, pour le comte de Gruyère. 
Témoin à Aubonne en 1463, 1464 et 1477; tient de noble Claude de 
Lavigny un mas de bois au territoire d'Aubonne. 

3. Jaques, bourgeois d'Aubonne, co-amodiateur des Boucheries de 
la ville, 1478-1495, acquiert en 1490 et 1493 des censés à Lavigny. 
Etienne du Soleil, en 1481, reconnaît une pièce de terre dite sur la 
ciRaisse» à Jaques et Pierre Bégoz (4). Le 14 février 1494, témoin; en 
1493, acquiert des censés à Saint-Livres de noble Louis Marchand. Pierre 
et Jaques abergent 3 poses de terre le 14 novembre 1488. Jaques 
Bégouz, tailleur, fit de nombreuses acquisitions. 

4. Pierre, frère de Jaques (3) en 1492, témoin le 13 décembre 1501, 
à Aubonne, assesseur en novembre 1512 à la cour du châtelain d'Au- 
bonne, fonde en 1516 une chapelle avec Nicolas (5) sous le vocable de 

1 Octobre 1339. (Extrait Arch. de Roverea, p. 177.) Villars Tiercelin : Johodus dictus Bego. 

Roletus Nicholaus, fratres, fllii Martini fte.çjn terrain <[ïï mine lenel Nycholaus U firr/o 

(erra Nycholai lleyo. 



BÉGOZ ou BÈGUE 



37 



Sainl-François, dans l'église paroissiale d'Aubonne et la dote de terres 
et de censés. Réserve fut faite en faveur des fondateurs de la nomination 
du chapelain, soit recteur Le tombeau de la famille Bégoz se trouve dans 
la dite chapelle. Cité le 4 août 1491, honnête homme Pierre Begueti, et en 
novembre 1511 un Pétri Becgoz à Blonay (Arch. Huguonin, p. 120). 
Après la réformation il y eut procès au sujet de cette chapelle entre la 
famille des fondateurs, qui eut gain de cause, et la ville d'Aubonne. 

5. Nicod ou Nicolas, 1482, fonda par dévotion en 1516 avec Pierre 
(4) une chapelle et cela avec l'approbation de l'évêque de Genève, du 
clergé et du conseil d'Aubonne. 

6. Collet al. Rollet, 1517, mort en 1527. Epousa Andréa fille de 
Jean Berger et de Collecte, sœur de Michel Roberti, vicaire de l'église 
de Féchy. Andréa reçut de son oncle Michel un legs de 5 fl. en 1517: 
2 fils, Gabriel et Pierre (8 et 9). 

7. Etienne, 1531, oncle de Gabriel et Pierre (8 et 9), enfants mineurs 
de feu Collet, propriétaire à Aubonne en 1522 (11 mars). 

Il est plausible d'admettre que Collet (6), frère d'Etienne (7), serait 
fils de Pierre (4) et que Nicod (5) soit fils de Jaques, frère de Pierre (4). 
L'un et l'autre fils d'Etienne (2) et petit-fils de Nicolas (1) et Pernette du 
Chaffa. 

De Collet (6) et d'Andréa Berger. 

8. Gabriel, mineur en 1531, faisait une cession le 17 février, auto-, 
risé par son tuteur Pierre Cuynssin et son oncle Etienne (7); témoin à 
Prangins en 1539; vend des censés au clergé d'Aubonne, en 1538; curial 
de la châtellenie d'Aubonne en 1543, et probablement notaire et vidomne 
de Morges entre 1540 et 1550; en 1548 il rend des comptes de son 
vidomnat, au nom des nobles de Menthon. Il avait épousé noble demoiselle 
de Gilliers (tutrice des enfants de Gabriel Bégoz (Voyez Dynastes 
d'Aubonne, p. 144 et Vidomnat de Morges et ses attributions, p. 255, 
note 2), dont il eut deux fils: Gabriel et Jean-Jaques (10-11). Vivait encore 
le 21 juillet 1575. 

9. Pierre, mineur en 1531; notaire en 1539, mort en 1575; acquit 
entre les années 1559-1563 de noble Julien de Seyssel, coseigneur d'Es- 
sert-sous-Champvent, procédé des Séchaux un fief noble aux territoires 
d'Aubonne, Montherod, Féchy, Le Martheray, Saint-Livres, Lavigny, 
Bière et Bérolles; il épousa noble Pernette d' Alizé, qui fut tutrice de 
leurs trois enfants: Julien, Esaïe, Elie (12-14). 

1 lïliennc Morcl élail chapelain en 1520. 



38 



BÉGOZ ou BÈGUE 



De Gabriel (8) et de de Gilliers. 

10. Gabriel, bourgeois d'Aubonne, cordonnier, fit discussion en 1588, 
était mort en 1620, devait en 1580 des censés à noble Hugues de Mar- 
tines, seigneur de Gurtilles; eut deux filles: Gabrielle et Jeanne-Françoise 
(15 et 16). 

11. Jean-Jaques, conseiller d'Aubonne, mort en 1645, eut quatre 
filles: Estienna, Pernette, Madeleine, Marie (17-20). 

De Pierre (9) et de Pernette d' Alizé. 

12. Julien, lieutenant du châtelain d'Aubonne en 1575, qualifié, discret, 
honorable, égrège, noble, reconnu et constitué homme lige et noble du 
baron d'Aubonne, ainsi que ses frères en 1575, vivait encore le 23 avril 
1620; sa femme Rebecca Olivier, mentionnée dans un titre du 3 mai 
1622. Il céda le fief Séchaux à François Forestay, bourgeois d'Aubonne. 
Laissa 2 fils: Benjamin et Louis (21 et 22). 

13. Esaïe, 1571. 

14. Elie, 1575, mort en 1577. 

De Gabriel (10) et de 

15. Gabrielle (dite Honorable), apparaît comme héritière de son père 
le 23 avril 1620, mariée à cette date à Laurent Gonvers, notaire et 
curial de Vufflens-le-Château ; elle donne charge et procure à honorable 
Julien (12). 

16. Jeanne-Françoise, épouse, le 14 décembre 1635, honorable 
Nicolas Valier, bourgeois d'Aubonne, et en secondes noces, le 8 jan- 
vier 1638, Isaac, fils de honorable Jaques Vouchy, d'Aubonne. 

De Jean-Jaques (11) et de 

17. Estienna, épouse, le 19 mars 1646 (26 octobre 1644), Théo- 
bald al. Jean-Jaques Neyroud. 

18. Pernette, épouse, le 18 janvier 1645, Roulet Jaquier, fils de 
Pierre, d'Aubonne. 

19. Madeleine, baptisée le 12 octobre 1629. 

20. Marie, citée le 15 juin 1644, femme de Pierre Vuffray et 
sœur d'Estienna (17). 

De Julien (12) et de Rebecca Olivier. 

21. Jean-Louis ou Loys, 1629, conseiller d'Aubonne. Le Conseil 
d'Aubonne lui accorde, en 1629, un certificat d'origine au seigneur 
Loys Bégoz. Il acquit, le 10 mai 1624, d'Antoine du Gard, seigneur 



BÉGOZ ou BÈGUE 



39 



d'Eschichens, la coseigneurie de La Chaux, qu'il posséda onze ans, et le 
fief noble de Prévondavaux. En février 1625, il devait par obligation 
2275 fl. au seigneur baron de La Sarraz. Il épousa, le 4 septembre 1628, 
Madeleine, ff. noble Anselme de Bons l . Mort de la peste en 1631, lais- 
sant une fille, Louise (23). 
B 22. Benjamin, né le 16 août 1597. Epouse en 1620 Antonia Valier, 
petite-fille d'Esther Tillier, fille du seigneur baillif de Nyon. En 1633, 
conseiller à Aubonne, châtelain d'Allaman, en 1642. Acquit le 14 mai 
1628 une censière directe à Alens, dans la discussion de noble Antoine 
du Gard. Ce fief était procédé de la commanderie de La Chaux. Châte- 
lain d' Aubonne d'avril 1644 à 1675. Il se remarie en secondes noces le 
9 (26) juin 1654 avec Dorothée-Marguerite de Lavigny, veuve de 
noble Gabriel du Nant de Genève, fille de noble Gabriel de Lavigny, 
coseigneur de Bérolles, et de Lucrèce de Senarclens ; mort le 25 juin 
1675, âgé de 78 ans. Son portrait se trouve à Perroy. Après la peste 
qui ravagea Berne en 1630, on lui offrit la bourgeoisie de cette ville, qu'il 
n'accepta pas, ne voulant pas s'éloigner de ses propriétés du Pays de 
Vaud. De son premier mariage il eut six enfants: Jean-Jaques, Gabriel, 
Cathelin, Isaac-François, Judith et Marie (24-29) et quatre enfants du 
second lit: Jeanne, Gabrielle, Françoise, Imbert (30-33). Benjamin (22) 
est tuteur de sa nièce Louise (23). Il possédait aussi en franc-alleu le 
domaine d'Esbons et son château 2 , en octobre 1633 et la censé de la 
maison du four à Lavigny. 

De Jean-Louis (21) et de Madeleine de Bons. 

f VI A 23. Louise-Madeleine, née le 12 octobre 1629 à Aubonne, elle épouse 
en 1644, étant codame de La Chaux, noble Jean-Jaques Lect, origi- 
naire de la Suisse allemande, établi à Genève, conseiller à Genève, lui 
apportant la coseigneurie de La Chaux et le fief de Prévondavaux. Elle 
testa le 4 août 1680. Ses enfants vendirent la coseigneurie de La Chaux, 
le 30 octobre 1689, à Frédéric de Chandieu, coseigneur de La Chaux. 

De Benjamin (22) et de Antonia Valier. (1 er lit.) 

£ 24. Jean-Jaques, ministre à Lavigny, diacre à Aubonne, pasteur à 
Bursins, épouse, le 22 juillet 1652, Jeanne-Marie, fille de noble Etienne 
Rolaz, châtelain de Mont, seigneur des Uttins, et de Péronne Arpeau 

1 Madeleine épousait en secondes noces Spectable Jean Févot, ministre à Morges, et en 
troisièmes noces noble Féréol Marquis, de Morgcs. 

- Au pied de la lour duquel se trouve une inscription lirée des licritures Saintes. 



40 BÉGOZ ou BÈGUE 

(fille de noble Samuel Arpeau, coseigneur du Rosay). 11 se remarie le 
11 juillet 1668 avec Jeanne-Imberte de Lavigny, sœur de la seconde 
femme de son père. Elle mourut le 9 août 1669. Il vendit la moitié de la 
dîme du vin d'Aubonne, en 1704, à M. de Wurstenberger de Berne. 
L'autre moitié appartenait à l'hôpital de Genève. Il eut de sa première 
femme six enfants: Benjamin, Benedict, Michel, Henri-Louis, François 
et Jeanne (34-39). 

25. Gabriel, baptisé à Perroy le 10 octobre 1631, châtelain de Lavi- 
gny en 1657, avait épousé, le 8 septembre 1655, Estienna, fille d'égrège 
et prudent Pierre Valier, secrétaire de la baronnie d'Aubonne, dont il 
eut cinq enfants: Jeanne-Marie, Marie-Madeleine, Jean-Jaques, Gabriel- 
Georges, Jean-Nicolas (40-44). 

[Pierre, baptisé le 6 janvier 1634, probablement mort jeune (?)] 

26. Cathelin, châtelain d'Aubonne, épouse, par contrat du 2 février 
1649, Anne-Françoise, fille de noble Jaques-Etienne Clavel, seigneur 
de Ropraz, coseigneur de Brenles et de Bérolles, et d'Esther Sordet ; 
mort en 1671 Il laissa deux filles : Jeanne-Gabrielle, Judith (45-46) 2 . 

27. Isaac-François, souche de la branche d'Esbons, banneret d'Au- 
bonne, auditeur aux Appellations, lieutenant baillival et châtelain de 
Lavigny, épousa: 1° le 3 mars 1665, Judith-Elisabeth-Barbille, fille 
de noble Sébastian Asperling, seigneur de Bavois, née en 1643, morte 
le 6 juillet 1673; 2° Louise Forel 3 , de Morges, fille de François et de 
Suzanne Warnéry. Reçu bourgeois de Morges à titre gratuit le 19 mars 
1677, mort en 1687. Il hérita de son père la censé perpétuelle et annuelle 
du four de Lavigny, le fief d'Alens et le domaine d'Esbons. Il eut quatre 
enfants de sa première femme: Daniel, Pierre-Salomon, Anna-Salomée, 
Jeanne-Etienne (47-50), et cinq de la seconde: Melchior-François, Marc- 
Imbert, Isaac-Michel, 'Jeanne-Catherine, Marie-Sarah (51-55). 

28. Judith-Etienna, qui épouse, le 4 janvier 1658, égrège Jaques 
Valier, curial, fils de Pierre, curial d'Aubonne. 

29. Marie, qui épousa, le 2 octobre 1663, le sieur Antoine Wurs- 
temberger, bourgeois de Berne, fils du baillif de Nyon. 

De Benjamin (22) et de Dorothée de Lavigny (2 d lit). 

30. Jeanne-Peronne, baptisée à Perroy le 30 mars 1655, mariée le 

1 Anne-Françoise, veuve de Cathelin, épouse Abraham-Philibert Secretan, justicier "de 
Lausanne. 

2 Se trouve l'indication d'un (ils, Etienne, baptise le 14 mars 10S0. 

3 Contrat du 23 mai 1074. 



13ÉG0X. ou BÈGUÉ 41 

31 août 1671 avec Marc Valier, conseiller el justicier d'Aubonne, ff. 
Etienne- Vincent Valier. 

31. Gabrielle,. baptisée le 9 mai 1662. 

32. Imbert, apparaît comme parrain le 21 février 1668. 

33. Françoise, apparaît comme marraine, le 21 février 1668, avec 
son frère. 

De Jean-Jaques (24) et Jeanne-Marie Rolaz. 

34. Benjamin, né le 4 décembre 1654. 

35. Benedict, né le 5 janvier 1656. 

36. Michel, né le 8 décembre 1657. 

[Jeanne-Marie, née le 2 juillet 1661 (peut-être la même que (40)]. 

37. François, né le 7 septembre 1663. 

38. Jeanne-Françoise, née en 1665. 

39. François-Henri-Louis, baptisé le 2 juillet 1661, assesseur bailli- 
val et conseiller à Aubonne en 1717; assujettit au fief rural de LL. EE. 
ses biens, soit qu'ils fussent fiefs nobles ou des alleux, en 1722. Il 
épouse Hélène-Jacqueline-Claudine Borsat, d'Hauterive au Pays de 
Gex, fille d'Etienne et de Marie-Jacqueline de Loncet. Il est le dernier 
qui possède des fiefs nobles. Il mourut, ainsi que sa femme, en 1736 (?), 
laissant trois enfants, les deux premiers jumeaux: Simon, François, 
Marie (56-58). Du Mont indique 7 enfants de plus, voir après (58). 

De Gabriel (25) et Estienna Valier. 

40. Jeanne-Marie, baptisée à Aubonne, 3 mars 1657. 

41. Marie-Madeleine, baptisée à Aubonne, 12 juillet 1662. 

42. Jean-Jaques, né le 8 mai 1664. 

43. Gabriel-Georges. 

44. Jean-Nicholas, baptisé le 8 avril 1668. (Souche du ministre des 
affaires extérieures, Louis Bégoz d, page 47). 

De Gathelin (26) et de Anne-Françoise Glavel. 

45. Jeanne -Gabrielle, qui épouse, le 3 août 1671, Jean, fils de 
David Lemaire, négociant à Lausanne et de noble Anne de Pélissari. 

Etienne (?) 

46. Judith. Se marie le 12 juin 1670 avec noble Claude Clavel, 
de Cully, fils de Pierre, châtelain el banneret de Cully, et d'Esther 
Maillardoz. 



42 



BÉGOZ ou BÈGUE 



De Isaac-François (27) et de Judith Aspërling (l or lit). 

D 47. Daniel, baptisé le 4 février 1669, mort avant 1673. 

48. Pierre-Salomon, baptisé le 26 septembre 1670 (ses parrain et 
marraine Pierre de Gingins et son épouse). 

49. Anne-Salomé, vivait en 1690. 

50. Jeanne-Etienna. 

De Isaac-François (27) et de Louise Forel (2 d lit). 

51. Melchior-François, né en 1675, mort en 1759, conseiller à Au- 
bonne, possède les fiefs de Lavigny, d'Alens et d'Esbons, assujettit ce 
dernier, de même que Henri-Louis (39) à LL. EE. en 1722. Bourgeois de 
Morges, épouse Rose de Beausobre, dont il eut une fille et quatre fils: 
Henri-Nicolas, Jean-Imbert, Jean-Isaac-François, Melchior-François et 
Jeanne-Madeleine (59-62). 

52. Marc-Imbert, reconnu, par LL. EE., avec ses frères et sœurs, 
hommes et femmes liges, leur mère étant tutrice. Vivait encore en 1690. 

53. Isaac-Michel, né en 1682, lieutenant baillival d'Aubonne, châte- 
lain 1716-1720. possédait avec son frère Melchior (51) le domaine d'Es- 
bons, et s'appelaient Messieurs Bégoz d'Esbons. 

54. Jeanne-Catherine, vivait en 1690. 

55. Marie-Sara, vivante en 1690. 

De François-Henri-Louis (39) 
et d'Hélène-Claudine-Jacqueline Borsat. 

^ 56. Simon, reçu à la Sainte-Gène en 1716, avocat en 1722, asses- 
seur baillival à Aubonne, 1727, épouse Jeanne-Françoise-Louise Oli- 
vier, fille de Gabriel, châtelain de La Sarraz, jurisconsulte émérite ; 
appelé aussi «Bègue» ; eut trois enfants: Jean-Gabriel-Henri, Marc-Louis, 
Henri-François (63-65). 

57. François-Louis, frère jumeau du (56), proposant en 1722, ban- 
neret de la ville et de la baronnie d'Aubonne en 1743, épouse Jeanne- 
Elisabeth Massieux de Gimel. 

58. Marie-Louise, née le 18 novembre 1728, peut-être femme de 
M. Moïse-Etienne Hollard, fils de François Hollard, pasteur, à Au- 
bonne. 

Louis-Félix, né le 7 septembre 1733 '. 
Louise-Françoise, née le 3 août 1735 f . 
Baptiste-Isaac, né le 7 mai 1738 '. 

1 Voir 39. 



BEGOZ ou BÈGUE 43 

Louis-François-Gabriel, né le 15 mars 1740 { . 
Isaac-Henri-Michel, né le 27 septembre 1742 
Jaqueline-Henriette, née le 11 août 1744 l . 
Marc-Antoine, né le 22 mars 1746 

De Melchior-François (51) et de Rose de Beausobre. 
B 59. Henri-Nicholas, né en 1699, pasteur à Prangins. 

60. Jean-Imbert, baptisé à Perroy en 1700, capitaine de cavalerie 
en Pologne, puis colonel en Saxe. 

61. Jean-Isaac-François, baptisé à Perroy le 9 septembre 1703, tut 
docteur en droit. 

62. Melchior-François, baptisé en février 1707, lieutenant de cava- 
lerie, conseiller et justicier d'Aubonne, épouse à Perroy, le 23 mai 1737, 
Catherine-Marguerite, fille de M. le conseiller du Thon, d'Yverdon. 
Ils eurent cinq enfants : Isaac, Samuel-Louis, Emmanuel, Marie, Rose 
(66-70). 

Jeanne-Madeleine, baptisée le 17 avril 1705 (coll. Ch. Ph. du Mont). 

De Simon (56) et de Jeanne-Françoise-Louise Olivier. 

IX A 63. Jean-Gabriel-Henri, baplisé le 28 février 1728. 

64. Marc-Louis, baptisé le 11 octobre 1732, mort à Genève le 
21 juillet 1789, conseiller à Aubonne en 1755, banneret en 1785. Epouse 
Madeleine, fils du banneret Caillât, morte le 14 juillet 1779. Ils lais- 
sèrent six enfants: Samuel-François-Louis, Isaac-Henri-Louis, Jean- 
Henri-Louis, César-Benjamin, Isaac-Samuel, Louise-Véronique (71-76). 

65. Henri-François, dit Bègue, né le 21 août 1730, fonda avant 1789 
une maison de commerce à Gênes. Il achète le domaine d'Esbons d'Em- 
manuel (68) et mourut célibataire le 12 mars 1807, faisant héritier son 
frère Marc (64) qui céda le domaine à son fils Samuel-François-Louis 
(71); son neveu César-Benjamin (74) continua la maison de Gènes. 

De Melchior-François (62) et de Catherine du Thon. 

B 66. Isaac-Rodolphe, baptisé le 23 novembre 1744. 

67. Samuel-Louis, frère jumeau du 66. 

68. Emmanuel, baptisé le 14 juin 1751, lieutenant, puis major en 
Prusse, reconnu bourgeois de Morges en 1814, probablement le dernier 
de la branche d'Esbons, vendit le domaine à Henri-François (65), céliba- 
taire; il fonda avec sa sœur Rose (70), en 1815, une caisse de famille, 
en faveur des six familles alors existantes. 

1 Voir 



44 



BÉGOZ ou BÈGUE 



69. Marie-Madeleine. 

70. Rose-Louise-Madeleine, née le 11 mai 1743, fonde avec son 
frère (68) la caisse de famille. 

De Marc-Louis (64) et de Madeleine Caillât. 

7t. Samuel-François-Louis, capitaine des milices, propriétaire d'Es- 
bons*, mort célibataire en 1823, fit héritier son petit-neveu Emile (87) 
par testament du 28 août 1821. En 1799, il était inspecteur de l'Instruc- 
tion publique dans le district d'Aubonne. 

72. Isaac-Henri, né le 17 juin 1755, vécut 15 jours, enterré dans 
l'église de Féchy. 

73. Jean-Henri-Louis, né le 13 juin 1756, mort le 19 novembre 1785. 

74. César-Benjamin-Charles-François, baptisé le 26 septembre 
1757, continue à Gênes la maison de commerce de son oncle (65). Consul 
suisse à Gênes de 1799 à 1806, acheta en 1812 de la famille de Senar- 
clens-Grancy, le Prieuré de Perroy, avait précédemment acquis les im- 
meubles de Martines, à Perroy; mort à Genève, le 18 décembre 1828. Il 
avait épousé, le 31 août 1785, à Marseille, Jeanne-Louise, fille de noble 
Jaques Le Fort, chevalier du Saint-Empire, et de noble Marie-Elisa- 
beth Falquet. Elle était née à Genève, le 24 septembre 1770, elle mourut 
à Perroy, le 29 mars 1819, fut inhumée à Aubonne. Benjamin devint 
bourgeois de Genève. Ils eurent cinq enfants: Isaac-Henri, Alexandrine, 
Souky, Antoinette, Samuel-Pierre (77-81). 

75. Isaac-Samuel, baptisé le 2 mars 1760, officier en Piémont; chef 
de bataillon helvétique, en 1801. Il possédait le domaine de Pisy, épouse 
Marie-Emilie Charbonnier d'Aubonne, dont il eut trois enfants: 
François, Rose, Edouard (82-84). 

76. Louise-Suzanne-Véronique, née en novembre 1762, se marie 
avec François-Rodolphe Turtaz, d'Orbe. 

De César-Benjamin (74) et de Jeanne-Louise Le Fort. 

77. Henriette-Louise-Clémentine-Suzanne-Alexandrine, née à Gênes, 
e 5 septembre 1786, morte à Perroy, le 16 mai 1835, avait épousé, le 
9 octobre 1815, Jean-François-Frédéric Ballif, de Lucens, secré- 
taire du duc de Richelieu, gouverneur de la Russie méridionale '. 

78. Marthe-Louise-Suzanne-Maximilienne, dite Souky, née à Gênes, 
le 12 août 1788, morte à Perroy, le 11 décembre 1811, inhumée à Au- 
bonne. 

1 Ballif était né le 24 avril 1775, mort à Perroy, le 24 novembre 18M ; il était fils de Jean- 
l'rancois, professeur à Lausanne, et de Jeanne-Marianne Gandin. 



BÉGOZ ou BÈGUE 



45 



79. Isaac-Henri-Louis, né à Gênes, le 18 décembre 1789, mort à 
Paris, le 7 décembre 1842, étudia la théologie à Montauban, de 1809 à 
1812, puis entra au service de la France, sous-lieutenant au 8 m0 dragon, 
dont son beau-frère était colonel ; il fit son doctorat en droit en étant au 
service. Il passa au IV mo régiment suisse (de Salis), major en Suisse, 
président du tribunal d'Aubonne, membre de la Constituante en 1830. Il 
fonde et rédige des journaux politiques, Le Fidèle Ami de la Vérité, le 
Bulletin de Lausanne, en 1823, L'Ami de la campagne, en 183J., Le 
Messager des communes, La Constituante, imprimée à Esbons, près 
Allaman. Dégoûté des affaires publiques, il se fit naturaliser Français, 
exerça le barreau en Suisse et en France, professa le droit à Paris, en 
1838. Revenu en Suisse en 1832, bien que Français, il fait la campagne 
de Bâle avec le bataillon Berney comme major, puis rentre en France. Il 
avait épousé, étant secrétaire de la préfecture du Rhône, avant d'entrer 
au service à Montauban, le 13 novembre 1812, Marie-Emilie, fille de 
Jean de Saint-Géniés, maire de la ville, née le 11 novembre 1791, morte 
à Musinans près Bellegarde (France), le 10 octobre 1879. Ils laissèrent 
quatre enfants: Sylvie, Charles, Emile, Mélanie (85-88). 

80. Françoise-Henriette-Antoinette, née à Gênes, le 18 mai 1791, 
morte à Lausanne, le 13 mai 1867, épousa Pierre- Marc-Louis de 
Charrière, de Senarclens 

81. Samuel-Pierre, né à Perroy, le 18 mai 1792, mort à Lausanne, 
le 24 juillet 1821, fit des études à Genève, docteur en droit et accusateur 
public (procureur général) du canton de Vaud, de 1819 à son décès. 

D'Isaac-Samuel (75) et de Marie-Emilie Charbonnier. 

82. François-Marc-Henri-Louis, né le 23 avril 1801, D r en méde- 
cine, mort célibataire avant 1852. 

83. Rose, née en février 1815, épouse, le 8 décembre 1848, M. Sou- 
dan, d'Aubonne, morte le 15 juillet 1860. 

84. Edouard, épouse Aurélie Perret, de la Chaux-de-Fonds, 
divorcé, a eu deux fils: Louis-Henri, Paul (89 et 90). 

De Isaac-Henri-Louis (79) et de Marie-Emilie de Saint-Géniés. 

85. Sylvie, née en 1813, morte le 28 mai 1881, épouse le 17 sep- 
tembre 1832, M. le colonel Charles Valier, syndic de Saint-Livres, 
juge au tribunal d'Aubonne; 6 enfants. 

86. Charles, né le 6 novembre 1818 2 , propriétaire du Prieuré de 

' Morl à Lausanne, le 21 décembre 187V, laissant un fils, Cïodel'roy. 
3 Mort à Perroy le *2\) novembre 1011 dans sa 04« année. 



46 



BEGOZ ou BEGUE 



m 



Perroy, épouse, le 26 avril 1852, Justine, fille de Pierre de Hornthal, 
avocat et conseiller du roi de Bavière, dont il eut six enfants: Ernest, 
Emilie, Albert, Charles, Alexandre, Henri (91-96). 

87. Emile, né le 16 juillet 1829, mort le 19 juillet 1893; héritier de 
son grand-oncle (71), épouse Louise Grivel d'Aubonne, morte le 22 août 
1889. Il vendit le domaine d'Esbons à Emile Frossard de Saugy, en 
1857; trois enfants: Mathilde, Elise, Charles (97-99). 

88. Mélanie, née le 15 janvier 1828, décédée le 4 avril 1901, à Bourg. 

De Edouard (84) et de Aurélie Perret. 

B 89. Louis-Henri, né le 8 mars 1834, épouse, le 18 janvier 1862, 
Emilie Moser, à Berne; trois enfants (100-102). 

90. Paul, né en 1838, fixé dans le midi de la France, épouse Julie 
Peyrard; veuf, décède le 18 mai 1896. 

De Charles (86) et de Justine de Hornthal. 

XIII A 91. Ernest, né le 17 janvier 1853, épouse, le 12 décembre 1895, 
Maria, fille de Fédor de Crousaz et de Clémence de la Harpe, née le 
8 novembre 1866. 

92. Emilie, née le 12 avril 1854, épouse, le 7 août 1873, Emile Fros- 
sard de Saugy, mort à Lausanne en 1910. 

93. Albert, né le 19 juin 1857, épouse, le 12 mai 1901, Flora 
Anderson-Vesey, à Buénos-Ayres, dont il eut cinq enfants: Alexandre, 
Marianne, Albert- William, Marguerite, Maria-Ellena (103-107). 

94. Charles-Alpinius, né le 16 août 1861, prêtre. Chancelier du 
Diocèse de Lausanne-Genève à Fribourg. 

95. Alexandre, né le 2 juin 1863. 

96. Henri, né le 1-8 juin 1866, épouse, le 31 mars 1897, Adrienne 
Puech, de Mazamet (France), dont il a quatre enfants: Marie-Ernestine, 
Pierre-Emile, Madeleine-Adélaïde, Odette et Jean (108-112). 

De Emile (87) et de Louise Grivel. 

B 97. Mathilde, née en 1847. 

98. Elise, née le 25 mars 1851. 

99. Charles, mort à l'âge d'un an. 

De Louis-Henri (89) et d'Emilie Moser. 

100. ... 

101 

102. ... 



I- 



BEGOZ ou BEGUE 47 



De Albert (93) et de Flora Anderson-Vesey. 



XIV A 103. Alexandre, né le 1 er mars 1902. 

104. Marianne-Emilie-Justine, née le 17 juin 1903. 

105. Albert-William, né le 16 avril 1905. 

106. Marguerite, née le 18 octobre 1906. 

107. Maria-Ellena, née le 29 août 1908. 

n 

De Henri (96) et d'Adrienne Puech. 

B 108. Marie-Ernestine-Françoise-Cécile, née à Tientsin, le 17 avril 
1898. 

109. Pierre-Emile-Marc, né le 24 juin 1899. 

110. Madeleine-Adélaïde, née le 19 avril 1903. 

111. Odette, née le 25 septembre 1904. 

112. Jean, né le 27 août 1910. 

De Jean-Nicholas, né en 1668. (44) et de ... 

a. Henri-François, lieutenant baillival et châtelain, qui épouse à 
Aubonne, le 3 février 1749, Judith-Madeleine Bulard, probablement 
trois fils: Charles-Isaac-Louis, Charles-Marc et Louis (b-d). 

b. Charles-Isaac-Louis, né le 23 janvier 1751. 

c. Charles-Marc, né le 15 juillet 1756, épouse M lle Gruner dont il 
eut 5 fils (?.). 

d. Louis, né en février 1763, décédé à Lausanne, le 16 janvier 1827. 
Avocat lors de la Révolution de 1798, fit partie de l'Assemblée provisoire, 
dès le 17 janvier 1798. Envoyé à Bâle et au Valais pour annoncer l'ad- 
hésion du Pays de Vaud à la Constitution helvétique, le 25 février. 
Chargé par le Directoire d'une mission à Paris, il est nommé à son retour 
au ministère des affaires étrangères, auquel était joint le bureau de la 
guerre, qu'il céda à Repond le 30 octobre suivant. Rapinat le força à 
démissionner le 21 juin 1798, mais le gouvernement français le réintégra 
le 29 du même mois; il conserva sa fonction jusqu'au 21 novembre 1801. 
Assiste à la Consulte helvétique, à Paris, du 10 décembre 1802 au 
29 janvier 1803. Il fut membre de la commission de la Constitution can- 
tonale vaudoise, le 31 juillet 1802, et se retira dans la vie privée. II avait 
épousé: 1° Julie Brun, dont il eut deux filles: Elisa et Adèle (e elf); 
2° Caroline Exchaquet, d'Aubonne, dont il eut deux enfants: Alfred 
et Clémentine (g et h). 





48 



BÉGOZ uu BÈGUE 



De Louis Bégoz (d) et de Julie Brun (l or lit). 

e. Elisa, qui épousa en premières noces M. de Graffenried, bailli, 
de Gerlier, et en secondes noces, M. Villemin de Jolivet, colonel à 
Montpellier. 

f. Adèle épouse en premières noces le comte de Celles, et en secon- 
des noces M. Duruy, ancien ministre de l'Instruction publique en France. 

De Louis (d) et de Caroline Exchaquet (2 me lit). 

g. Louis-Alfred-Edouard-Antoine, avocat, épouse Frédérique-Rose 
Grenus, veuve Lionnet, fille de Jaques 1 et de Catherine-Alexandrine- 
Elisabeth Chalumeau. Il a laissé deux filles: Elvira et Lina (j 'et h)'. 

h. Henriette-Marianne-Louise-Clémentine, morte à Lausanne, le 
9 janvier 1836, âgée de 41 ans 3 mois, qui épouse son cousin germain, 
Louis-Marc-François Bégoz, colonel, dont la mère était une demoi- 
selle Gruner de Berne; ils eurent deux enfants: Emma et Edouard 2 . 

Louis-Marc-François, époux de Clémentine (h), né à Aubonne le 17 mars 178S, était 
(ils de Charles [probablement Charles-Marc (c)], allié Gruner, ancien officier, bourgeois d'Au- 
bonne, décédé à Lausanne, le ;îl mars 1859. Il s'était engagé à 16 ans. en 1800, dans un batail- 
lon helvétique sous les ordres du colonel Clavel; prisonnier à Berne; il entra avec son bataillon 
au service de France, le 14 mai 1800, comme sous-lieutenant; il passa au Ile régiment dont il 
est capitaine-adjudant major, en 1810, retraité le 15 avril 1813. Il fit les guerres d'Italie à Naples 
et en Toscane, de Portugal, où il se distingua, 1807-1808. En Russie, à la bataille de Pilotsk, 
il sauve deux fois l'aigle du régiment. Blessé a la Bérésina, il rentra à Aubonne où il remplit 
les fonctions déjuge au tribunal. En 1814, comme capitaine de carabiniers, il est envoyé à Saint- 
Cergues pour garder la frontière contre les Autrichiens. Envoyé auprès du général autrichien, 
le 13 juin 1815, à Saint-Maurice en Valais. Il devint lieutenant-colonel d'infanterie, puis lieute- 
nant-colonel de carabiniers, instructeur chef des milices et commandant de la gendarmerie. 

En 1814, ses quatre frères avaient les positions suivantes dans l'armée: Victor, capitaine au 
IVe régiment suisse; Charles servit au I er régiment suisse, puis au 1er régiment de chasseurs 
à cheval royal napolitain; en 1806, fait adjudant major de ce régiment en Espagne. Seul vivant 
des quatre en 1846. Commandant de l'île d'Ischia. Henri, sergent-major au III e régiment suisse, 
prisonnier à la retraite de Porto, 12 mai 1809, s'établit à Darmouth (Angleterre). Frédéric, 
sous-lieutenant aux voltigeurs du 1er régiment suisse, tué d'un coup de canon à Utrecht. Seul 
Louis laissa de la postérité. (Victor, Charles, Henri et Frédéric étaient fils de Charles-Marc (c). 

D'Alfred (g) et de Frédérique Grenus. 

j. Elvira-Jeanne-Henriette, née en 1820, décédée au Désert, Lau- 
sanne, le 18 août 1840. 

/.-. Louise-Caroline-Lina, née le 27 novembre 1822, décédée à Lau- 
sanne le 26 septembre 1897. 

1 Né en octobre 1751, avocat en 1773, des Deux-Cents de Genève, auteur de plusieurs bro- 
chures politiques et thcologiqucs, mort en 1819. 

2 Edouard mort sans postérité; Emma se marie en 1848 avec Antoine-Stanislas Bonamici, 
de Livourne, mort le 9 janvier 1909. Appelée Emma Bégoz de Cervalos. (?) 



BÉGOZ ou BÈGUE 



49 



Marc-Antoine baptisé le 22 mars 1746, épouse Marie-Françoise 
Roux, de Fribourg. Il fut fait prisonnier par les Français en 1794, put 
rentrer au pays, sous le cautionnement du Conseil d'Aubonne, qui s'en- 
gageait à ce que Bégoz rentrerait à la première réquisition du général 
français. LL. EE. désapprouvèrent cette garantie. Il possédait Chanivaz 
en 1811 et le vendit à Benjamin (74). Capitaine en Sardaigne en 1812. Sa 
veuve recevait une pension. Un fils, Marc, né en 1793. mort à Lausanne, 
le 5 novembre 1836, avait aussi été au service de- Sardaigne. 



Non classés (Collection Ch. Ph. du Mont). 

1. François, mentionné en 1599. 

2. Honorable Robert Bègue, de Marseille, témoin au Châtelard, 
3 février 1595; créancier, en février 1601, de noble Claude Huguonin. 
de la Tour, de 1159 fi. 

3. Jean-Emmanuel, né en octobre 1675, fils de Claude Bégoz et de 
Suzanne Perdonnet, à Nyon. 

4. François-Isaac, né en décembre 1717, fils . . 

5. Louis-Gédéon, né en juin 1719, fils .... 

6. Isaac-Etierine-Louis, né en octobre 1720, fils . 

7. Marguerite-Louise-Catherine, née oct. 1722, fille ), 

8. Henriette-Marie, née en janvier 1725, fille . . 

9. Henri-François, né en novembre 1725, fils . 

10. Suzanne-Françoise, née en août 1732, fille . . 

11. Etienne-Louis, né en juillet 1714, justicier, épouse Elisabeth 
Bory, de Bussy. 

12. Jaques-Gédéon, né le 11 décembre 1735, fils d'Etienne-Louis et 
d'Elisabeth Bory, lieutenant en France. 

13. Marie-Françoise, née en novembre 1728, épouse M. Hollard 
peut-être 58). 

14. Charlotte, née en juin 1741, femme de M. Grivel, assesseur et 
conseiller, à Aubonne. 

15. Rodolphe-Louis-César, né en mars 1743, fils de Isaac-Louis 
Bégoz [(6) ?] et de Charlotte Bégoz. 

1 Probablement fils de François Bègue (•'>/), conseiller et ancien bannerel d'Aubonne, et de 
Elisabeth IWassieux. 



•S - g 

£ -g a 

— U tn C 

CD <D S 

• — ai 

— vi 

o s -S 



50 



BÉGOZ ou BÈGUE 



16. Suzanne Bégoz, février 1750, épouse, à Aubonne, Jean-Isaac 
Grivel, justicier. 

17. Catherine, née en août 1751, épouse M. Gabriel Hollard, 
assesseur baillival, fils de Georges-François, ministre, à Aubonne. 

18. Louis Bégoz, épouse le 23 juillet 1761, à Perroy, Madeleine 
Pingeon, de Neuchâtel. 

19. Frédérique-Rose, née en 1781, morte à Lausanne, 7 février 1852. 

20. Isaac-André, lieutenant en Piémont au xvm e siècle (?). 

21. Adam-Etienne, fils de Pierre Bégoz, de Pully, et de Jeanne- 
Françoise Verray; marraine, Agathe Bégoz. 

H. de M. 



P; 



BERMONT 

D'ASSENS 





BERMONT 

D'ASSENS 



Armes : Ménestrier, de Lyon, dans sa Nouvelle méthode raisonnée 
du blason, dit ceci : « Fig. 19, de Bermont porte d'or à l'ours ram- 
pant de gueules, accolé d'un baudrier d'argent, soutenant une cpée dans 
le fourreau de même » (plus exactement l'ours levé ou en pied). 



Famille originaire d'Aspres, diocèse de Gap en Dauphiné, dont plu- 
sieurs membres, lors des persécutions religieuses, émigrèrent dans le 
Pays de Vaud. 

Bourgeoisies : Assens et Paudex. 

I 1. Pierre Bermont, d'Aspres, premier ancêtre connu ; 1 fils : 
André (2). 

De Pierre (1) et de : 

II 2. André, né et mort à Aspres ; 1 fils : Paul (3). 

De André (2) et de : 

III 3. Paul, s'établit vers 1630 aux Baux, paroisse de la Roche ; il 
épousa Thounonne Roubaux ; 1 fils : Jean (4). 

De Paul Bermont (3) et de Thounonne Roubaux : 

IV 4. Jean, qui vivait encore aux Baux en 1722 ; il épousa Mar- 
guerite Avèse, de Seilles ; 7 enfants : Marie, Jean, Isaac, Jacques, 
André, François, Angélique (5 à 11). 

De Jean (4) et de Marguerite Avèse : 

y 5. Marie, mariée à Pierre Chabot, des Baux, morte aux Baux. 

6. Jean, mort aux Baux, épousa Isabeau Chabot; 6 enfants : Mat- 
thieu, Pierre, Marie, Marguerite, Mogdeleine, François (12 à 17). 



* v4 



54 BERMONT 

7. Isaac. Lors des persécutions religieuses, se réfugia à Echallens 
et mourut en 1704 aux Chavannes. 

8. Jacques, réfugié à Echallens, habita la Grange des Chavannes, 
acheta un domaine à Assens, y construisit une maison et fut reconnu 
bourgeois de cette commune vers 1730 ; il épousa en 1705 Marguerite 
Jaquier, d'Echallens ; 4 enfants : Pierre-Antoine, Jean-Pierre, Jeanne- 
Magdeleine, Jeanne-Louise (18 à 21). 

9. André, mort célibataire aux Baux. 

10. François, se réfugia à Genève, où il mourut ; il avait épousé 
Marie Chabot, des Baux; 5 enfants: Pierre, Jean, Catherine, Fran- 
çoise, Anne (22-26). 

11. Angélique, morte à l'âge de dix ans. 

De Jean (6) et d'Isabeau Chabot : 

VI A 12. Matthieu, mort célibataire aux Baux. 

,13. Pierre, réfugié pour cause de religion à Lausanne, mort le 22 
avril 1779 à soixante-dix-sept ans, épousa Isabeau, dite Elisabeth, 
Bermont, fille de François, morte en avril 1773 à Lausanne à soixante- 
dix ans ; 2 enfants : Jean-André et Jean-Pierre (27 et 28). 

14. Marie, morte célibataire à Genève. 

15. Marguerite. 

16. Magdeleine. 

17. François. 

De Jacques (8) et de Marguerite Jaquier : 

B 18. Pierre-Antoine, baptisé le 20 juin 1706, commissaire des ententes; 

il épousa en premières noces ; 1 fils : Félix (29) ; en secondes 

noces, le 15 août 1744, Marie-Marguerite Bertex, de Combremont- 
Ie-Petit ; 6 enfants : François-Louis-Frédéric, Jeanne-Arthuse, Sophie, 
Louise-Julie, Julie-Catherine, Marie-Catherine (30 à 35). 

19. Jean-Pierre, baptisé le 2 février 1708, lieutenant-colonel au 
service de Hollande, mort à Paramaribo le 22 juin 1752. 

20. Jeanne-Magdeleine, née le 23 juin 1715, morte à Echallens en 
1746, épousa Jean-Paul Allaz. 

21. Jeanne-Louise, née le 12 avril 1722, épousa en premières 
noces Abram Allaz et en secondes noces Pierre Sider. 

De François (10) et de Marie Chabot : 

C 22. Pierre, mort à neuf ans. 

23. Jean, réfugié à Lausanne où il mourut le 13 janvier 1752, âgé 



BERMONT 



55 



de cinquante-sept ans, épousa Anne Bermont dont il eut 5 enfants tous 
morts en bas âge. 

24. Catherine, épousa Antoine Chevandier, réfugié à Genève. 

25. Françoise, épousa François Baux, réfugié à Genève. 

26. Anne, épousa Louis Combernou, réfugié à Lausanne. 

De Pierre (13) et d'Isabeau dite Elisabeth Bermont : 

VII A 27. Jean-André, baptisé le 17 juin 1731, mort célibataire à Berne en 
1750. 

28. Jean-Pierre, baptisé le 1 er juin 1737, mort en 1762, épousa proba- 
blement Judith Thomas; 3 enfants : Lucie-Catherine, 1758 ; Jean-Louis- 
Antoine, 1759, et Jeanne-Louise-Antoinette, 1762. 

De Pierre-Antoine (18) et de (1 er lit) : 

g 29. Félix, emmené en Amérique par le lieutenant-colonel Bermont 
en 1750; il mourut près de Paramaribo le 3 août 1751. 

De Pierre-Antoine (18) et de Marie-Marguerite Bertex (2 e lit) : 
C 30. François-Louis-Frédéric, dAssens et de Paudex, né à Assens 
le 25 mars 1745, capitaine, notaire, commissaire de LL. EE., épousa, le 
29 novembre 1779, Marianne Schoor, de Berne; 3 enfants : Henriette- 
Marie, Charles-Henri-Victor, Françoise-Jeanne-Julie-Marie (36 à 38). 

31. Jeanne-Arthuse, née le 11 mars 1747. 

32. Sophie, née le 27 février 1749. 

33. Louise-Julie, née Je 17 novembre 1750, morte le 5 mars 1751. 

34. Julie-Catherine, née le 1 er mars 1752. 

35. Marie-Catherine, née le 27 février 1754, épousa Pierre-Salo- 
mon Allaz, fils d'Abram, le 19 mars 1780. 

De François (30) et de Marianne Schoor : 
yjjj 36. Henriette-Marie, née le 6 juin 1782, morte en 1852, épousa 
Samuel Monachon, de Martherenges. 

37. Charles-Henri-Victor, né le 2 décembre 1787, mort le 19 mars 
1852, d'Assens et de Paudex, greffier de la Justice de paix d'Echallens, 
grand-conseiller, épousa, le 29 novembre 1826, Susette Ortlieb de 
Jean; 4 enfants : Louis-Auguste, Jean-Louis-Albert, Marc-David et 
Henry-Samuel (39 à 42). 

38. Françoise-Jeanne-Julie-Marie, née le 25 février 1784, épousa 
François Dériaz, de Baulmes. dont elle eut des enfants. 



56 



BERMONT 



De Victor (37) et de Susette Ortlieb : 

39. Louis-Auguste, né en 1816, mort en 1876, ingénieur. II exploita 
les mines de houille de Paudex. Le premier il émit l'idée de voûter le 
Flon et en prit l'entreprise ; il fit construire les premières maisons de 
la rue Centrale 1 . Capitaine, grand-conseiller; il épousa en premières 
noces en 1850 Henriette Bron, de Frédéric, morte le 25 avril 1859 ; 
en secondes noces, en 1860, Caroline Ischer, veuve de Louis Hans- 
jacob, morte le 10 février 1908. Pas de descendants. 

40. Jean-Louis-Albert, né le 3 septembre 1817, mort à Assens le 
24 octobre 1882, célibataire, juge de paix du cercle d'Echallens. 

41. Marc-David, né le 29 avril 1819, mort à Assens le 4 janvier 1895, 
célibataire. II s'occupa successivement de l'usine à gaz de Toulon, de la 
construction du canal qui amène l'eau de la Durance à Marseille ; chef 
du matériel employé pour le dessèchement du lac Fucino. 

42. Henry-Samuel, né à Assens le 4 mai 1823. Ingénieur. Atta- 
ché en 1846 par M. de Montricher à la construction du canal qui amène 
à Marseille l'eau de la Durance. Dès 1855 il travailla au dessèchement 
du lac Fucino, dans les Abruzzes, d'abord sous les ordres de M. de 
Montricher, puis, à la mort de ce dernier, en 1858, comme ingénieur 
en chef de l'entreprise. Il triompha de difficultés qui paraissaient in- 
surmontables. Il mourut le 20 juin 1870, à Montpellier, sans avoir pu 
achever son œuvre, mais après avoir terminé la partie essentielle : le 
tunnel. Officier de l'Ordre des Saints Maurice et Lazare. Médaille d'or 
de l r0 classe de l'Exposition universelle de Paris en 1867. Diplôme de 
citoyen d'Avezzano décerné par la municipalité de cette ville. Il épousa 
Léontine-Jeanne Senaux, de Bédarieux, morte le 20 novembre 1910 ; 
3 enfants : Victor-Etienne, Marc-Louis et Sophie-Jeanne (43 à 45). 

De Henry (42) et de Léontine Senaux: 

43. Victor-Etienne, né à Avezzano en 1857, ingénieur, célibataire, 
décédé à Asnières près Paris le 12 février 1912. 

44. Marc-Louis, né à Avezzano le 24 avril 1858, mort en 1904. 
Médecin distingué établi à Cette. Frappé d'apoplexie dans un train, il 
mourut à l'hôpital de Montpellier. 

45. Sophie-Jeanne, née en 1861, morte en 1899, épousa Georges 
Aubresphy, du Gard. Pas d'enfants. 

A. Vuilleumier. 

1 A Lausnnno. 




Doges 



OKN. tTAUD. I 

m 
I 



DOGES 



g. 



Armes :. de sable au chevron d'or, sommé d'un croissant de.... accom- 
pagné en chef de deux étoiles du second et en pointe d'un cygne d'argent. 
Un sceau de Johannes de Clauso, alias Dog«s, 1502-1514, notaire à 
Oron, indique : de... à 3 clous de... sur un mont à 3 coupeaux. de... 
(voir Armoriai du Mont, p. 70 et 92). Cimier: Un lion iasant de... 



É 



Famille originaire, semble-t-il, du territoire de l'Abbaye de Saint-Mau- 
rice en Valais, établie à Bex ; vers la moitié du xv e siècle à Oron, 
puis à Vevey, La Tour de Peilz. Cités parmi les forains d'Aigle, les Do- 
goz en 1532, et à la même époque aux Ormonts. 

Bourgeoisies : Vevey, La Tour de Peilz, Oron, Corsier. 

Plusieurs des membres de cette famille ont rempli des charges ecclé- 
siastiques à l'Abbaye de Saint-Maurice, à Lausanne et des fonctions ad- 
ministratives à Oron-la-Ville. 

Sources : Archives cantonales, communales de Bex, de l'Abbaye de 
Saint-Maurice, de Valère, de Turin; Ext. des Archives Hugonin ; Regis- 
tres de Tétat-civil de Vevey, La Tour de Peilz, Oron; Mémoires et Do- 
cuments de la Soc. d'hist. de la Suisse Romande ; la Contrée d'Oron, 
par Ch. Pasche ; Collection Ch. Ph. du Mont. 

Non classés : La première mention de ce nom, connue à ce'jour, se 
trouve dans une donation datée d'Aoste mars 1197 {Mém. et Doc, 
t. xxix, p. 136) de Guy, prévôt de l'église de Sainte-Marie d'Aoste, 
d'une vigne à f église de Montijoux ; au nombre des témoins, Oggerius. 
En 1250, le 22 février, à Sion (Arch. Valère, Mém. et Doc. t. xxix, 
p. 418), Henri, évèque de Sion, vend une maison à Pierre dit Régis, 
maçon, son héritier Oggerius. Un vidimus de fan 1285, aux Archives 
communales de Lausanne (Tit. de Montheron, II parch., Mém. et Doc, 
tome xn) est attesté entre autres par Ingituis et Orgerius milites, etc. 
Le 30 décembre 1293-94 (Arch. Valère, Mém. et Doc, t. xxx, p. 450), 
Pierre de la Tour, vidomne de Conlhey, donne la salterie d'Hérens en 



1 



"1 



i 



• t. 



60 



DOGES 



fief viager aux frères Anselme et Pierre Lucat ; l'atteste avec d'autres 
Petrus Ogueis. 

Aussi comme témoin apparaît en 1301, dans un acte qui fait foi du 
Droit de La Tour de Peilz de Bochiage, rière Ghàtel-Saint-Denis en 
Fruence, Vuillelme Dogues. De 1320 à 1430, nous rencontrons plusieurs 
individus, que nous ne pouvons encore classer. Perretus, filius Nycho- 
letti de Ogoz, habitant de Saint-Maurice qui doit une coupe de froment 
à la confrérie du Saint-Esprit (Arch. de Bex), nommé aussi Perret de 
Ogon, mort probablement avant 1346. * 

Augier de Augeriis en 1355, acquiert une part de la seigneurie de S. 
Giovanni d'Aurela [(Nice de Piémont), Manno, Dïzion.feudale p. 124] (?). 

Liberi Martini de Ogo vivait à Vevey en 1356 (comptes du clerc Jean 
Gelarius. Arch. de Vevey). 

Henricus Oggerii en 1360, chanoine de l'Abbaye de Saint-Maurice 
(Arch. de St. -M. ; Reg. des chanoines). 

Perretus Doges et Roleta Doges sont indiqués parmi les feux d'Oron 
1367-68, qui ont payé un subside au comte de Savoie, -pour son expédi- 
tion d'Orient (comptes Châtellenie de Rue, Arch. de Turin). 

Jean d'Ogo (Hochgau) figure dans une reconnaissance en 1372 ; 
c'était probablement un homme de la Gruyère, soumis à l'Abbaye de 
Saint-Maurice, à qui il paye une dîme {Villeneuve, par. Eug. Corthésy). 

En 1379-1387, Mermet de Ogo achète une vigne à La Tour, de Ja- 
quette, relicte de Trombert de Pruys (Perruys ?) (comptes d'Aymonnet 
Mercier, commissaire et receveur de la Baronnie de Vaud. Arch. de 
Turin, sect. III). 

En 1382-83, Nycod d'Ogoz prend part à la campagne du comte Amé- 
dée de Savoie à Naples, sous les ordres d'Amédée, fils d'Iblet de Chal- 
lant. 

Jean Ogerii est de la même expédition, sous les ordres de Boniface 
de Challant (Arch. de Turin, sect. III). 

Le 12 septembre 1403. le curé de la paroisse de Palleseiouz est Pe- 
trus de Oges (Arch. cant. 8°, p. 94; Mém. et Doc., t. xxn, par Hisely 
et Gremaud, p. 542). 

Nycodus Oggerii, cantorde l'Abbaye de Saint-Maurice en 1431. Il est 
chanoine et sacristain en 1436, fait don gracieux à Louis, prince de Pié- 
mont, lieutenant-général de son père le duc Amédée, de 22 florins, à 
l'occasion d'un subside levé par feu, et cela en décharge de ses 
hommes d'Oron et d'Auboranges, au nombre de 22. (Contrée d'Oron, par 
Ch. Pasche, p. 116, Arch.de St. -M.) L'an 1440, il fit faire un reliquaire, 



1 



DOGES 61 

en l'honneur des saints martyrs, orné de trois pierres précieuses 
(Arch. de St. -M.). Chanoine régulier en 1436, il est pourvu de la cure 
de Bagnes, et en 1438 rais en possession du dit bénéfice, curé de 
Ghoex auparavant [église régie par des chanoines réguliers]. Seigneur 
d'Oron-la- Ville, de Vuibroye, d'Auboranges et de la maison de Saint- 
Maurice au dit Oron. Il établit en 1442 Aimonet Bottolier donzel son 
châtelain des dits lieux, pour l'espace de trois ans (Arch. de St. -M.). 

Il est exempté, en 1464, pour cause de vieillesse, d'assister aux offices, 
conservant sa prébende, ce qui lui fut accordé par l'abbé et le chapitre, 
après une bonne bâfre chez lui, avec une grande gaîté (anc. statuts de 
l'Abbaye, N° 987). 

1429. Willelme de Ogens, chapelain de l'église de Lausanne. 

Petrus (vener.) de Ogens, canon, eccles. Lausann., frère de Wil- 
lelme. 

1437. Jehan d'Ogens (leur neveu) eut pour fille Perusette d'Ogens, 
femme de Jean Sottens, notaire de Lausanne (Arch. Loys, notes fol. 15). 

Anselme ou Anserme Oggerii (Ogery), en 1449, chanoine régulier de 
l'Abbaye de Saint-Maurice, en est sacristain en 1459. Il a pour châtelain 
à Oron-la-Ville No Jean Ogery, qui protesta en 1462 contre une exécu- 
tion en une place du commun d'Oron-la-Ville, ordonnée par le châtelain 
d'Oron-le-Château et de Palleisieux, pour le comte de Gruyère (Arch. 
de St. -M., N° 19). L'année suivante, en 1463, il autorise la levée du 
cadavre d'un prêtre noyé dans la Broyé en abreuvant son cheval {Con- 
trée d'Oron, p. 118). 

1502-1514. Johannes de Clauso, alias De Ogia, filius Bernardi 
Doges, clerc et notaire à Oron, dont le sceau est indiqué plus haut, pro- 
bablement époux de Péronette Piguet, veuve à Vevey le 6 novembre 
1519. 

1519. Guillaume Dogoz, de - Villarimboud, reconnaît un droit de ra- 
chat à André de Gruyères (Papiers Griset de Forel, Fribourg). 

1524. Jaques Dogot, cité comme créancier (Griset de Forel), mistral 
de Villaremboz près Romont, en 1562, fils de Jaques, notaire de Fran- 
çois de Gingins en 1502. 

1553. Antoine Doges, châtelain d'Oron, pour le comte Michel de 
Gruyère, baron d'Oron (Arch. Tribunal d'Oron B. 30), témoin à Jongny 
en janvier 1540 (Hugonin, p. 161). 1574. François Doges, frère convers 
à Haut-Crêt. 

Claude, fils d'Henri, f avant le 8 mai 1575. A cette date, Etiennaz, 
fille d'honorable Jaques Daux, veuve de Claude D'oge, d'Oron, épouse 




m 

3 



62 



DOGES 



à Villeneuve, Abraham, fils de No Louis de Collombier el de D elle Louise 
Bourgé. 

Henri d'Oge vivait en 1582 (Reconnaissance en faveur delà ville de 
Vevey, p. 342). 

La Dauzaz (La Doza en 1161), grand domaine jadis terre seigneu- 
riale à une demi-lieue d'Oron. M. Davall-de Joflrey disait qu'il avait lieu 
de croire que c'était autrefois un village qui portait le nom de JofTrey, 
ayant vu plusieurs titres où des Joffrey étaient appelés seigneurs du dit 
lieu de Joffrey (Notes et remarques sur le Dict. fjéog., statist. et hist. 
du canton de Vaud, par Levade, Varia 3088. Collection du Mont). . 

La Seigneurie d'Oron-la-Ville, appartenant à l'Abbaye de Saint- 
Maurice, en Valais, par restitution faite le 5 février 1017 par Ro- 
dolphe III, roi de Bourgogne d'une partie des biens qui lui avaient été 
donnés par le roi Sigismond, donation confirmée par le Pape Léon IX, 
en 1049 (Arch. de St. -M.). 

Les papiers de Joffrey disent que la majorie d'Oron-la- Ville apparte- 
nait à la famille Doge du dit lieu. La Doge, maison seigneuriale près 
d'Oron, a été vendue par la famille de Joffrey à un paysan en 1816 
(Mns. Gilliéron, p. 15). 

La Doge, campagne au-dessus de La Tour qui. d'après Jaccard 
(Toponymie, Mém. et Doc., 2° série, t. vu, p. 313, notes), n'aurait pas de 
rapport avec la famille de ce nom, mais dériverait du latin Doga = 
dépression du sol, paraît bien avoir été nommée de ce nom. après avoir 
appartenu à la dite famille. En 1620 déjà, une reconnaissance indique 
qu'une vigne, qui fut de feu Bernard Doge « en Villard », était dans le 
parchet nommé « La Doge ». Nous retrouvons la même dénomination, 
fol. 48, fol. 63 et fol. 73. Arch. de La Tour de Peilz, soit « en Villard » 
appelé aussi « La Doge », qui fut de François ou de Bernard Doge. 

1. Rodolphe, propriétaire à Vevey en février 1490 (Hugonin, 
p. 90) et en mars 1505, à La Tour, a deux fils : Honnêtes Christin et 
Jean de Ogia (2,3). 

De Rodolphe (1) et de... : 

2. Christin ou Chrétien de Ogia, d'Oron, possède à Vevey en 1501, 
et une vigne à Jongny; appelé du Clouz... de Clauso alias de Ogia: 
Clerc en 1517, héritier universel avec son frère du vénérable Perrot de 
Pons, chapelain de La Tour de Peilz (y aurait-il relation entre ces de 
Clauso de Vevey et ceux de Perroy ?). Avec Jean son frère, ils obtiennent 



DOGES 



63 



la bourgeoisie de La Tour de Peilz le 5 septembre 1520, et possédaient 
une maison au Bourg aux Favres ; il eut pour fils Pierre, François, 
Jean (4-6), et peut-être un Jacques. M. l'ancien président Pasche d'Oron 
indique comme fils un Bernard. N'est-il pas plutôt fils de Jean (3), frère 
de Christin ? 

3. Jean (égrège), arometharius, bourgeois de Vevey en 1525, a 
des vignes du chapitre de Lausanne, fait une vente à Etienne Cha- 
puis en 1527 ; épouse en 1536 (?) No Jeanne, ff. No Bon de Gruffie, 
veuve de Pierre Gilliard, demeurant à Fribourg. On retrouve Honneste 
Jehan Doge al. du Glouz, d'Oron-la- Ville, au chapitre des étrangers, 
dans la reconnaissance en faveur du Prince de Luxembourg pour ses 
droits rière Vevey, La Tour et Blonay (Hugonin, p. 362-364). En 1548, 
il contracte pour une maison derrière la Part-Dieu. Il eut pour fils Ber- 
nard (7). 

De Christin (2) et de... : 

4. Pierre (Discret) du Glouz, al. de Ogia, 1519, bourgeois de La 
Tour, témoin à Corsier en 1529 ; laisse Gathelin, Rodolphe, Agne, 
Bernardine, Rose, Marie (8-13); nous trouvons aussi mention d'honnête 
François, ff. Pierre. 

5. François dit l'aîné, en 1543, recteur, possède à Romont 3 mai- 
sons et la chapelle fondée dessous le Four de Bourg (Papiers Gremaud). 
En 1546, cité comme bourgeois de Romont (vol. 144, notes André Lom- 
bard). Châtelain de Palézieux en décembre 1579, oncle de discret Jaques 
(16), châtelain d'Oron-la- Ville. En 1554, bourgeois de Vevey, tuteur 
de ses enfants, cohéritiers de feu Jean Doges (6), son frère, en son 
vivant bourgeois de Vevey (Hugonin, p. 202). 

Major châtelain provisoire, soit lieutenant d'Oron, pour l'Abbaye de 
Saint-Maurice de 1568 jusqu'au 3 mars 1569. Demeurait à Vevey en 
1559. Laissa un fils Benoît (14). 

6. Jean, mort vers 1554, bourgeois de Vevey, lègue ses biens aux 
enfants de François (5). 

de Jean (3) et de Jeanne de Gruffie : 

7. Bernard (Egrège), propriétaire près de l'hôpital de Burier, au 
Petit-Basset en 1552: Amédée de Collumberio, chanoine et sacristain de 
l'Abbaye de Saint-Maurice, du consentement de l'abbé Milès et du cha- 
pitre, aberge de 1556-1558 à Noble Bernard Dôges, d'Oron-la-Ville, la 
majorie du dit lieu, etc., etc. En 1555-1556, châtelain d'Oron et rece- 
veur de Magnif. Seigneur Hons Steiger, baron d'Oron; et pour LL. EE. 



64 



DOGES 



de Berne, châtelain d'Oron le Ghastel, le 3 sept. 1557. Cité encore en 
1558-61-62, comme châtelain d'Oron et mayor d'Oron-la-Ville. Châ- 
telain de Palézieux en juillet 1564, au nom des seigneurs de Berne 
f avant 1571. Il épousa vers 1513 Glaudaz ou Claudine Huguonin, 
nièce de Guillaume, qui lui remet le reliquat de sa dot en mai 1513. 
Ils eurent Isabelle, Jaques, Eve, Marguerite, Claude, François (15-20). 

De Pierre (4) et de... : 

8. Cathelin (Discret), Cathellyn, nommé châtelain d'Oron-la-Ville, 
Vuybroye, Grespillyon et Aulborenges le 20 janvier 1563, pour l'Abbaye 
de Saint-Maurice, se retire en 1568 (Arch. Tribunal d'Oron). Il laissa 
Abraham, Jaques, Jean, Pierre (21-24). 

9. Rodolphe. 

10. Agnès-Jaquemaz. 

11. Bernardine épouse P. Dumur, né le 19 octobre 1586. 

12. Rose. 

13. Marie épouse No Aymé Ghampbovey. 

De François (5) et de... : 

14. Benoît. 

De Bernard (6) et de Claudine Huguonin : 

15. Ysabelle, 1550, épouse Jehan Frossard, de Brenles, veuve en 
mars 1571. 

16. Jaques (Provide), châtelain d'Oron-la-Ville, décembre 1579, 
d'Oron, Aulcrest et Palézieux en juillet 1592 (Hugonin, p. 260-281) et 
receveur pour les redoutés Seigneurs Princes de Berne en leur maison 
d'Aulcrest, cité en 1589, 1592, mai 1594-1599 {Contrée d'Oron, p. 117). 
Qualifiés de Nobles avec ses frères Claude et François (19 et 20). Délé- 
gué de la ville d'Oron à la conférence du 30 août 1592 à Berne, touchant 
la Monnaie {Anciennetés du Pays de Vaud, 1902). 

17. Eve épouse en 1572 Bernard Blan, d'Oron. 

18. Marguerite. 

19. a Claude. 

20. François (Provide). Maurice Buttini, sacristain de Saint-Maurice 
en 1569, passe un abergement avec Noble François et Noble Jaques, 
fils de Bernard (6), de la majorie d'Oron-la-Ville. En 1581, après partage 
avec son frère, la majorie échoit à François. Il épousa Ursule Robbin, 
veuve le 17 août 1583. (Lettre de rente ân faveur de LL. EE.) 'à 
Oron-la-Ville. Ils eurent un fils, Pierre (25). 



DOGES 



65 



De Gathelin (8) et de.... : 

V A 21. Abraham-Jean, cité en 1602-1603 (comptes de Chillon). Fait 
partie de l'assemblée de la bourgeoisie de Vevey le 5 avril 1637 ; pos- 
sède des terres 1625-26; a un courtil au Bourg aux Favres en 1631, 
reçu bourgeois de La Tour le 14 août 1617 pour 100 florins, f avant 
1640. Il laisse Henri et Jean-Benoît (26, 27). 

B 22. Jaques, propriétaire en 1630 avec Jordan (?) et Jean, f avant 
1640. Il épouse en premières noces Anne Gharmottaz dont il eut Pierre, 
Claude, Aymaz, Loys (28-31), et en secondes noces, le 28 novembre 
1630, Judith Rochat, ff. Claude, de Romainmôtier, qui lui donna Anne- 
Marie, Jeanne, David et Jaques, Andrée et Marguerite (32-37). 

C 23. Jean (il ne paraît pas possible de l'identifier avec Jean Dogoz, 
d'Ormont, qui commença une procédure en 1604, contre l'Abbaye de 
Saint-Maurice, au nom de LL. EE.). Bourgeois de Vevey, il y pos- 
sédait ainsi qu'à La Tour en 1631; épouse Jeanne Blanc, dont il eut 
Michel, Jaqueline, Nycod, Jaques, Andrée (38-42). 

D 24. Pierre, de Villarimboz, dit Douge, propriétaire rière Oron, f 
avant 1631 ; épouse Catherine Willeret dont il eut François, Claudia, 
Jean (43-45). 

De François (20) et d'Ursule Robbin : 
25. Pierre. 

De Abraham-Jean (21) et de... : 

YI 26. Henri. 

27. Jean-Benoît f en 1652; étudiant en théologie, passe le 29 mai 
1638 un examen pour obtenir le Diaconat de Morges, recommandé spé- 
cialement à LL. EE. Il est élu et confirmé diacre de Morges, à Rolle le 
4 septembre, « la main de l'association lui a été baillée », admission dans 
la classe. Diacre commun le 4 septembre 1639, il est admis et reçu à la 
forme ordinaire devant M. Parisod, auquel il succéda pour le poste de 
Montreux. Ensuite à Vevey, après M. Albert Frossard, il devint mi- 
nistre avec M. Pollens le 17 mars 1642. De 1646-48, il acquiert des pro- 
priétés (comptes de Chillon). Il épousait, le 29 octobre 1643, Marie de 
Joffrey, fille de Bastien et d'Elisabeth de Martheray, décédée à Vevey le 
18 août 1704. Ils eurent 5 enfants : Claude-Louis, Jaques-François, 
Jeanne, David, Charlotte-Marguerite (46-50). 

r.ÉN. VAUD. I 1) 



66 



DOGES 



De Jaques (22) et de Anne Charmottaz (premier lit) : 

28. Pierre, baptisé le 25 mars 1615; est-ce lui qui intervint dans 
le bornage des montagnes d'Ollon (Arch. de St. -M.) ? Chirurgien à 
Oron, épouse avant 1674 Catherine (Marguerite) Dumard dont il eut 
deux filles : Louise-Catherine, Jeanne-Suzanne-Elisabeth (51, 52). Il est 
décédé avant 1712. 

29. Claude, baptisé le 19 septembre 1616. 

30. Aymaz, baptisée le 28 février 1621 ; épouse à Vevey le 2 janvier 
1654 (1646) Nicolas Jaquerod. 

31. Loys, né en 1627. 

De Jaques (22) et de Judith Rochat (deuxième lit) : 

32. Anne-Marie, née en 1633, demandée en mariage le 14 juillet 
1658 pour Abraham Nicoud (Manuel d'Abraham Nicoud, Papiers Hu- 
gonin, vol. 90). 

33. Jeanne, née en 1635. 

34. David, baptisé le 1 er juin 1637. 

35-36. Andrée et Marguerite, jumelles, baptisées à Vevey le 16 
juin 1638. 

37. Jaques, baptisé le 11 novembre 1640, f 1640. 

De Jean (23) et de Jeanne Blanc : 

38. Michel, baptisé le 1 er avril 1616. 

39. Jaqueline, baptisée le 22 août 1617. 

40-41. Nicod et Jaques, jumeaux, baptisés le 30 mars 1623. 

42. Andrée, née en 1627. 

De Pierre (24) et de Catherine Willeret : 

43. François, baptisé à Romont le 22 juillet 1614. 

44. Claudia, baptisée à Romont le 15 septembre 1615. 

45. Jean, baptisé à Romont le 16 septembre 1619. 

De Jean Benoit (27) et de Marie de Joffrev : 

46. Claude-Louis (spectable et scavant), né en 1644 ; ministre en 
la Prévôté, d'après le registre général de la classe de Payerne et de 
Moudon de 1686 ; obtint la cure de Crissier dans la classe de Lausanne 
qu'il échangea avec M. le ministre Gaudin d'Avenches. Il mourut en 
cette ville avant février 1688. Il épousait le 6 juin 1684 Jeanne-Peronne 
Morel. La famille possède son sceau de 1685. 



DOGES 



67 



47. Jaques-François (docte et scavant), baptisé à Vevey le 2 mars 
1645, f à Aigle le 6 avril 1716. reconnu bourgeois de Vevey en 1666. 
Diacre à Gully et à Gorsier, ministre en 1680, se présente au nom de sa 
mère en 1698. Il contribue financièrement à la construction de l'Hôtel de 
Ville de Vevey en 1702. Le consistoire de Vevey et de La Tour lui rend 
témoignage le 4 juillet 1684, alors qu'il était diacre à Cully, précédem- 
ment à Vevey. Le 8 juin 1700, la paroisse d'Aigle lui donne une grande 
robe comme marque de « notre bonne affection ». Il épouse Barbille 
Morel, de Liddes, décédée le 24 mars 1717 à Vevey, dont il eut 
5 enfants, entre autres : Georges-Louis, Antoinette, Marie (53-55). 

48. Jeanne, née en 1646, épouse Daniel Clot. 

49. David, né en 1647. 

50. Charlotte-Marguerite, née en 1650, f à Vevey le 19 septembre 
1704 ; épouse le 4 juillet 1668 François de la Fontaine. 

De Pierre (28) et de Catherine (Marguerite) Dumard : 

' 51. Louise-Catherine, née le 5 janvier 1674. 

52. Jeanne-Suzanne-Elisabeth, née en 1692. 

De Jaques-François (47) et de Barbille Morel : 

53. Georges-Louis, baptisé le 16 avril 1685, f à Vevey le 10 no- 
vembre 1738 ; notaire, demande en juin 1713 un extrait de la bour- 
geoisie de Vevey, accordée à son père (47). Il pétitionne auprès de 
LL. EE. pour sa patente de notaire, dans le gouvernement d'Aigle, où 
il se trouve deux places vacantes par le décès de MM. de Loës et Ros- 
sier, ainsi que dans le bailliage de Vevey. Il épouse Marie-Marguerite 
de la Fontaine f 1767. Ils eurent 9 enfants : François-Jacob, Jaques- 
David, Samuel-Augustin, Jeanne-Gabrielle, Rose, Claude-Théophile; 
Marie-Louise, Suzanne-Judith, Pierre-Louis (56-64). 

54. Antoinette, née en 168?, vivait en 1730, épouse François-Louis 
Roche. 

55. Marie, née en 168?, vivait en 1730. 

De Georges-Louis (53) et de Marie-Marguerite de la Fontaine : 

56. François-Jacob, né en octobre 1712, f le 9 novembre 1776; 
chirurgien à Vevey. demande sa reconnaissance comme bourgeois, pour 
lui et ses frères, mars-avril 1746, communier de la paroisse de Corsier, 
originaire d'Oron ; épouse le 17 février 1744 Jeanne- Françoise 
Dubuis, de Rossinières, f à 52 ans à Vevey, le 5 mars 1770. Ils eurent 
deux enfants : Abram-Samuel-Louis et Jean-Philippe (65, 66). 



68 



DOGES 



X A 



B 



57. Jaques-David, baptisé le 13 septembre 1713. 

58. Samuel-Augustin, né le 22 juin 1716, fà Paris avant 1751, à 
35 ans. 

59. Jeanne-Gabrielle, baptisée le 12 décembre 1717. 

60. Rose, née le 22 juin 1719, f à Vevey le 11 mars 1753. 

61. Claude-Théophile, baptisé le 10 février 1721, f en Amérique 
en 1749. 

62. Marie-Louise, baptisée le 19 février 1723, f le 22 mai 1751 ; 
épouse Jean-François Jacquemin. 

63. Suzanne-Judith, baptisée le 13 août 1725, dite Suzanne-Marie, 
f à Vevey le 7 février 1733. 

64. Pierre-Louis, baptisé le 22 octobre 1728, vivait encore le 22 
octobre 1801. Souche de la branche de la Rochelle, France; capitaine de 
navire, épouse le 13 juillet 1777 Jeanne-Marie Vergé, fille de feu 
Matthieu-Isaac, de la Rochelle, et de Jeanne Bersot. Ils eurent trois en- 
fants : Jean-François-Louis, Pierre-Jean-Elie, Marie-Marthe (67-69). On 
pourrait peut-être rattacher à l'un d'eux la famille Doge, de l'Yonne, en 
France, représentée actuellement en Seine-et-Oise, venant de Sens; une 
petite commune des environs est appelée « Les Dauge » (?). 

De François-Jacob (56) et de Jeanne-Françoise Dubuis : 

65. Abram-Samuel-Louis, baptisé le 2 février 1746, f le 20 mars 
1811 à Vevey ; immatriculé à la confrérie des vignerons de Vevey, avec 
ses enfants en 1772 pour le prix de 40 florins. Un mortier de la ville 
saute entre ses mains, lorsqu'il y mettait le feu le 4 août 1773 (Arch. de 
La Tour). Ayant produit la lettre de bourgeoisie accordéeàses ancêtres, 
il est admis en 1799 à tirer au sort « pour les communs ». Il épouse 
Marie Boulard, dont il eut six enfants : Jean-Louis, François-Aimé, 
Jeanne-Catherine, Marie-Louise, Jean-Paul-Philippe, Anne-Marie (70-75). 

66. Jean-Philippe, baptisé le 27 juillet 1753, f à Vevey le 13 dé- 
cembre 1796 ; négociant, il épouse en premières noces Jeanne Amau- 
druz, veuve de Jean-Marc Marguerat, f le 26 mai 1784, fille d'Esaïe, de 
Lutry ; et en secondes noces, en 1786, Judith Girard, fille de Daniel 
Antoine, d'Oron, décédée à Vevey en 1820, âgée de 67 ans. Il en eut 6 
enfants, Jeanne-Marie-Louise, Jean-André-Louis, Jean-Jaques-François, 
Rose-Louise, Daniel-Louis, Samuel-Alexandre (76-81). 

De Pierre-Louis (64) et de Jeanne-Marie Vergé ; 

67. Jean-François-Louis, né le 26 mai 1778, baptisé le 13 mars 



DOGES 69 

1779, orfèvre-bijoutier, épouse Nancy Bourdin, dont il eut six enfants, 
Frédéric (en Amérique), Henri, Malvina, Prosper-Gédéon, Clémence, 
qui vivait encore en 1875, et Nancy, épouse de M. Pinard, morte le 16 
février 1875; son époux était décédé en 1868. 

68. Pierre-Jean-Elie, né en 1782. 

69. Marie-Marthe, née en 1788. 

De Abram-Samuel-Louis (65) et de Marie Boulard : 

XI 70. Jean-Louis, né le 24 septembre 1770, f le 5 septembre 1782. 

71. François-Aimé, né le 12 décembre 1772, f en Catalogne le 17 
août 1808 ; au service de France dans le deuxième régiment suisse, 
reconnu de la confrérie des vignerons (Reg. 1784-1811) ; épouse le 17 
mars 1805 Jeanne-Suzanne-Marie Mamin, f à Vevey le 25 janvier 
1838. 

72. Jeanne-Catherine, née le 29 juin 1775, f à Vevey le 9 décembre 
1776. 

73. Marie-Louise, née le 27 juillet 1777, f le 10 octobre- 1782. 

74. Jean-Paul-Philippe, né le 17 avril 1781, f à Vevey le 26 jan- 
vier 1782. 

75. Anne-Jeanne-Marie, née le 27 juillet 1783, f à Vevey le 8 fé- 
vrier 1855 ; épouse le 4 novembre 1804 Jean-Philippe-Gédéon Tor- 
nier. 

De Jean-Philippe (66) et de Judith Girard 

76. Jeanne-Marie-Louise, née le 19 novembre 1787, f 1824 ; 
femme de Daniel-Louis Favarger, de Vevey. 

77. Jean-André-Louis, né le 22 décembre 1788, f à Vevey le 27 
février 1790. 

78. Jean-Jaques-François, né le 22 décembre 1789, f à Vevey le 
24 avril 1831, négociant; épouse Fanchette ou Fanny Pilet, f à Vevey 
le 2 octobre 1836, dont il eut une fille Françoise-Philippine-Rose dite 
Rosine (82). 

79. Rose-Louise, née le 1 er novembre 1791, f le 31 juillet 1848, 
épouse à Bex, le 26 novembre 1817, Emmanuel-François-Philippe 

Genton, ff. Pierre-François, de Chardonne. I 

80. Daniel-Louis, né le 16 mars 1793, f à New-York en mai 1831. ~1 

81. Samuel-Alexandre, né le 22 août 1795, capitaine de carabiniers 

en 1836, f ù Vevey; veuf le 19 janvier 1876, négociant, choisit lors du f 
partage de la bourgeoisie de Corsier le 28 janvier 1819, la commune de 
Corsier. Il épouse en 1821 Suzanne-Henriëtte-Louise Cailler, née 



/.•:-J 



70 



DOGES 



le 9 septembre 1797, f le 9 février 1849 à Vevey. Ils eurent 3 enfants, 
Henri-Philippe, Ami-Adrien, Jules-Philippe-Louis, et un enfant mort 
avant baptême (83-85). 

De Jean-Jaques-François (78) et de Fanny Pilet : 

82. Françoise-Philippine-Rose, née le 4 mars 1825, f 1893; femme 
de Auguste Blanc, f 1899. 

De Samuel-Alexandre (81) et de Suzanne-Henriette- 
Louise Cailler: 

83. Henri-Philippe, né le 13 juin 1822, f à Lisbonne le 6 mai 1883 ; 
passe sa vie à voyager. Séjourne successivement au Brésil, au Congo 
portugais, où il possédait des plantations ; puis à l'Ile de la Galite, entre 
Bi/erte et la Sardaigne, qui lui appartint. Il alla ensuite au Maroc et en- 
fin aux îles du Cap- Vert, où il s'occupa de la culture des orchidées, 
pour le roi de Portugal ; créé comte d'Arpoare; il épouse à Rio de Ja- 
neiro le 24 août 1852, Elisabeth dite Betsy de Wylep; f 1893, divorcé. 

84. Ami-Adrien, né le 29 octobre 1823. f à Vevey ie 3 avril 1898, 
négociant; épouse en 1853 en premières noces Julie Nicollier, fille de 
François-Daniel-Louis et de Jeanne-Suzanne-Etiennette Mons, née le 17 
juin 1833, f à Vevey le 9 août 1871 ; elle lui laissa 5 enfants, Alexan- 
drine-Stéphanie-Louise, Emma, Charles-Emile-Henri, Blanche-Stéphanie, 
Jules-Louis (86-90) ; en secondes noces, sa belle-sœur, Emilie Bucup,- 
de Hambourg, veuve de Louis-Sylvius Nicollier. 

85. Jules-Philippe-Louis, né le 26 mars 1830, f à La Tour-de-Peilz 
le 11 mars 1892 ; négociant, municipal à Vevey une quinzaine d'années, 
député à la Constituante en 1885; épouse en 1857 Blanche-Gabrielle- 
Stéphanie Nicollier, née le 16 janvier 1838, fille de Jean-François et de 
Julie-Rose Lantz, dont il eut 2 fils : Alexandre et François-Adrien (91 , 92). 

De Ami-AdriEn (84) et de Julie Nicollier : 

86. Alexandrine-Stéphanie-Louise, née le 20 juillet 1854, f à La Tour 
le 24 octobre 1896 ; épouse en 1872 Eugène Guex, docteur, f en 1873 
à Pise ; épouse en secondes noces William-Gulson Hutchinson. né 
le 17 juillet 1847 à Leicester, f le 2 septembre 1886 à Arolla (Valais). 

87. Emma, née le 26 septembre 1855, f à Vevey le 3 avril 1856. 

88. Charles-Emile-Henri, né le 18 janvier 1857, f le 13 juillet 1879 
à Quimistan, Honduras. 

89. Blanche-Stéphanie, née le 27 décembre 1860, j- le 30 murs 191 1 . 



DOGES 



71 



A 90. Julejs-Louis, né le 2 juillet 1865 ; établi à Rheinfelden ; épouse en 
1899 Suzanne de Trey, de Payerne, née à Corsier le 8 décembre 1879, 
ff. Fréd. -Armand-Louis-Emile, et de Léa-Elisabeth Pittet, de Lausanne, 
dont il a trois enfants : Robert-François, Georges-Henri, Marguerite- 
Stéphanie (93-95). 

De Jules-Philippe-Louis (85) et de Blanche-Gabrielle- 
Stéphanie Nicollier : 

91. Alexandre, né le 31 janvier 1859, 'f à La Tour le 26 septembre 
1862. 

B 92. François-Adrien, né à Vevey le 2 mai 1860, f à La Tour le 
17 novembre 1908. Président du Conseil communal de La Tour, puis 
municipal en 1892. Député du cercle de 1893 à 1901, il déclina une 
réélection; auteur de plusieurs monographies intéressantes; épouse le 
5 juin 1888 Anne-Rebecca B/Er. née à La Tour le 1" septembre 1868, 
fille de Georges-Edouard, de Menzinken (Argovie) et de Vevey, syndic 
de Vevey de 1886 à 1896, et de Elise-Augustine Monnet. Ils eurent 
quatre enfants, Jeanne-Marie-Anne, Claire-Alexandrine-Louise, Blanche- 
Renée- Antoinette, Alexandre-François-Jules-Edouard (96-99). 

De Jules-Louis (90) et de Suzanne de Trey : 

XIV 93. Robert-François, né le 6 mai 1900, à Rheinfelden. 

94. Georges-Henri, né le 15 juillet 1902, à Rheinfelden. 

95. Marguerite-Stéphanie, née le 27 mars 1906 à Rheinfelden. 

De François-Adrien (92) et de Anne-Rebecca Bjer : 

96. Jeanne-Marie-Anne, née le 19 mars 1889 à La Tour. 

97. Claire-Alexandrine-Louise, née le 18 juillet 1891 à La Tour. 

98. Blanche-Renée-Antoinette, née le 3 octobre 1894 à La Tour. 

99. Alexandre-François-Jules-Edouard, né le 29 avril 1896, àLa Tour. 
Il existe d'autres Doges à Oron-la-Ville et dans d'autres communes 

du canton. 

La séparation entre la branche que nous avons étudiée et les autres de 
la même famille remonte vers le milieu du xvi 6 siècle. Les divers procès 
devant la Cour de justice d'Oron en 1557 et 1570 semblent l'indiquer 
(Pasche). 

Notes fournies par Mme François Doç-es ; mises au point par H. de M. 



DOGE 



Tabl. 2. 



('•8 

PIERRE-JEAN- 
ÉLIE 
178-2 



MARIE-MARTHE 
' 1788 



ROSE-LOUISE 
1791 f 18-18 
= Emmanuel- 
François Centon 



DANIEL- LOUIS 
17(93 f 1 B:ï l 



HENRI-PHILIPPE 

1822 -|- 1883 
= Betsy de Wvlep 







AMI-ADRIEN 
1823 f 1898 



= JllL 



E NlCO!.LlE(l 



SAMUEL-ALEXAN J " 

1795 f 1870 
— Suzanne - Louise 
Henriette Caillek 



= E hue P.ucûp 

Fl 



JULES-I'IIILIPPE- 
LOUIS 
1830 f 1892 
= Blanche Nicollier 







BLANCHE- 
STÉPHANIE 



18(50 



911 



J ILES-LOUIS 
1865 

Suf ANNE IlE TrÉY 





ALEXANDRE 
1859 f 1811-2 







GEORGES- Il EMU 
1902 



.MA 



FRANÇOIS -ADRIEN 
1800 f 1.908 

= ANNE-ltEHECCA 
ItAEIt 

I 



{GUERITE- 
STÉPHANIE 
I 106 



JEANNE- 
MARIE-ANNE 
1889 



CLAIRE- 
ALEXANDRINE- L" 
1891 



98 
V 

BLANCHE- RENÉE 
ANTOINETTE 
1894 



ALEXANDRE- 
-JULES-EDOUARD 
189G 



m 

m 



■ - 

m, 



JEANNE- 
GABRIELLE 
1717 



ROSE 
1719 f 1 733 



© 

CLAUDE- 
THÉOPHILE 
1721 f 1749 



MARIE-LOUISE 

1723 f 1751 
= Jean-François 
Jaquemin 



SUZANNE-JUDITH 
1725 + 1733 



PIERRE-LOUIS 

1722 
= Jeanne-Marie 
Vercé 



© 



JEAN-PHILIPPE 
1758 f 179G 
= Jeanne Amai'druz 
= Judith Cirard 



JEAN-FRANÇOIS- 
LOUIS 
1778 

= Nancy Bourmn 



08 

PIERRE-JEAN- 
ÉLIE 
178-2 



MA 



73 > 

MARIE-LOUISE 
1777 f 1782 



JEAN-PAUL- 
PHILIPPE 
1781 f 1782 



ANNE-JEANNE-M ,ie 
1783 f 1855 

= JEAN-PHILII'I'E- 
GÉDÉON TORNIER 



JEANNE-MARIE-L" 
1787 f 1824 
= Daniel-Louis 
Favarger 



JEAN-ANDRÉ 
1788 f 1790 



JEAN-JAQUES- 
FRANÇOIS 
Î78'J f 1831 
= Fanny Pilet 



ROSE-LOUISE 
1791 -[- 1818 
= Emmanuel- 
François Genton 



françoise- 
philippine-rose 

1825 f 1893 
= Auguste Blanc 



HENRI-PHILIPPE 

1822 f 1883 
= Betsy ue Wylei> 



A! 

u 
ji 



86 > <87> 88 <*'■> 



A LEXANDRINE- EMMA CHARLES-EMILE BLANCHE- 
STÉPHANIE- LOUISE 1855 f 185C HENRI STÉPHANIE 
1854 f 189G 1857 f 1879 1800 f 1911 
= Eugène Gdex 

= W a HUTCHINSON 




ROBERT- GEORGES-HENRI M 

FRANÇOIS 1902 

1900 



Recueil de Généalogies vaudoises I. 



❖ ❖ 



GEORGES-LOUIS 

1685 f 1738 
= Marie-Marc' 6 
de la Fontaine 



,1 



IX. 



FRANÇOIS-JACOB 

1712 f 1770 
= Jeanne-Fran" 
Dubuis 



JAQUES-DAVID 
1713 



SAMUEL- 
AUGUSTIN 
1716 f 1751 



JEANNE- 
GA BRI ELLE 
1717 







X. 



ABRAH. -SAMUEL- 
LOUIS 
1746 f 1811 
= Makie Iîoui.ari) 



XI. 



JEAN-LOUIS 
1770 + 1782 



FRANÇOIS-AIME 

1772 f 1808 
= Jeanne- Suzanne 
Marie Mamin 



JEANNE- 
CATHERINE 
1775 f 1776 



73 > 

MARIE LOUISE 
1777 + 1782 



xir. 



I mû 

mm 



xm. 



XIV 



m 



FRANÇOIS 
1509, 1581 

UltSUI.E ROBBIN 



JAQCKLINE 
1BI7 



NICOD 
1623 





JAQUES 
1623 



ANDRÉE 
1627 



PIERRE 
Catherine Willeret 





FRANÇOIS 
1614 



PIERRE 



CLAUDIA 
1615 



RODOLPHE 
U90, 1505 







JEAN 
1525, 1530, 1548 
= Jeanne de Gruffie 







BERNARD 
1513, 1552, 1556 

= Claudine Huguonin 



YSA BELLE 
1550 

- .... EltOSSAKD 



JAQUES 
1579, 1592 



EVE 
1572 
Rf.knakii lil.AN 



18" 

MARGUERITE 



19 

CUUDE 





JEAN 
1031 
Jeanne Blanc 



2' lit 

ANNE-MARIE 

1633 
: Abhah. Nicoud 



JEANNE 
1035 



DAVID 
1037 



ANDREE 
1038 



MARGUERITE 
1 038 



JAQUES 
1040 



MICHEL 
1010 







CHRISTIN 
1501, 1517, 1520 



i 

RODOLPHE 
U90, 1505 





RODOLPHE 



10 
ACNE 



BERNARDINE 



ROSE 



o 



PIERRE 
1519, 1529 



MARIE 



FRANÇOIS 
1543, 1554, 1579 



<8> © 



RENOIT 



JEAN 
1554 



JAQUES 
1C30 

= Anne Charmottaz 
= Judith Rochat 



© 



JEAN-BENOIT 
1G38, 1643 f 1704 
= MAlilE de Jofkhey 



| l ev lit 

28 



PIERRE 
1615, 1674 
Catherine Dumard 



CLAUDE 
1616 



AYMAZ 
1621 

Nicolas Jaqlerod 





LOYS 
1627 



2* Ut 



ANNE-MARIE 

1633 
= Abkah. Nicoud 



JEAN 
163 



CHARLOTTE-MARC» 

1650 f 1704 
= F s de la Fontaine 



CATHERINE 
1674 



JEANNE-SUZANNE 
ELISABETH 
1692 



r 




Recueil de Généalogies uaudoises L 



II. 



ni. 



IV 



CATHELIN 
1563, 1568 





RODOLPHE 







V. 



ABRAHAM 
1602, 1617, 1637 



VI. 



26 
HENRI 







JEAN-BENOIT 
1038, 1043 f 1704 

= MAIKF. DE JoFFREY 



VII. 



© 

CLAUDE- LOUIS 

1044, 1080 
= Jeanne-I'éronne 

MOli Kl. 



JAQUES-FRANÇOIS 

1045 f 1710 
= IUhuiele Mon kl 



JEANNE 

1040 
David Clôt 



49 

DAVID 
1047 



CHAI! LOTTE-MARC." 

1050 f 1701 
= F* [ie la Fontaine 



VIII. 



OEOR CES- LOUIS 

1085 f 1738 
= Marie Marc" 
iif. la Fontaine 



ANTOINETTE 

1730 
: F s Louis Roche 



MARIE 
1730 



4- * 



■•s - z. 

: 



§1 



f. 



I 
1 



FOREL 

BRANCHE DE MORGES 



OKN. VAUt». I 



lu 



FOREL 

BRANCHE DE MORGES 



Armes : D'azur au clievron d'or, accompagné en cliei d'une croix pattée, 
du môme, accolée de deux étoiles d'argent et en pointe d'une rose du même. 



Famille vaudoise, indigène, originaire probablement de Forel sur 
Lavaux, apparaît à Cully au commencement du xvi e siècle, établie à 
Morges vers 1580. 

Bourgeoisies : Cully, Lutry, Morges. Lonay, Tolochenaz, Chigny. 

I l. Claude Forel, fils de Jaquemyn Forel notaire à Cully et 

d'ELiSE Plumettaz, lieutenant de paroisse et conseiller de Cully, mort 
avant 1589; quatre enfants: Jean, Claude, Jaques, Suzanne (2 à 5). 

De Claude (1) et de : 

H 2. Jean, chef de la branche des Forel de Cully. 

3. Claude, reçu bourgeois de Morges le 22 août 1597 ; un fils, 
Jaques (6). 

4. Jaques, décédé après 1602 ; reçu bourgeois de Morges le 15 dé- 
cembre 1589; chef de la branche des Forel de Morges. Notaire, châte- 
lain de Monnaz, 1590-1595, châtelain d'Etoy, 1600-1602. Il épousa : 

En premières noces Jeanne de Ponthey, fille de feu Louis de Pon- 
they, coseigneur de Pisy, châtelain d'Etoy (contrat du 1 er janvier 1588); 
trois enfants : Jean-Emmanuel, Jean-Nicolas, Jeanne-Marie (7 à 9). De 
Jeanne de Ponthey les enfants de Jaques Forel héritèrent des biens et 
des armes * des Pontbey, famille qui s'éteignait. 

En secondes noces, le 27 novembre 1599, Madeleine de Glane, fille 
de Jean de Glane, seigneur de Cugy ; trois enfants: Jonas, Samuel, 
Marguerite (10 à 12). 

* Avec deux petites modifications, introduites peut-être plus lard. Armes des Ponthey : 
d'azur au chevron d'or, sommé d'une croix du même, accompagné de trois étoiles d'argent. 




te 



76 FOR EL 

5. Susanne épousa en 1592 Claude Grenus, bourgeois de Morges, 
officier en France, né en 1566, décédé en 1616. 

De Claude (3) et de : 

III A 6. Jaques, baptisé à Morges le 6 avril 1582. 
De Jaques (4) et de Jeanne de Ponthey (l or lit) : 

jj 7. Jean-Emmanuel, baptisé à Morges le 25 mars 1590, décédé à 
Morges le 6 avril 1659. Notaire et secrétaire baillival. Il possédait en 
1626 une partie des fiefs d'Etoy ; il acquit en 1628 le domaine de Roman- 
dessous à Lonay ; de 1642 à 1649 plusieurs fiefs et droits seigneuriaux 
g" à Senarclens. 

Il épousa en 1619 Jeanne Charrière, fille de G.-Fr. Charrière cosei- 
jfe gneur de Mex, décédée le 26 juillet 1667 ; un fils: Jean-Emmanuel (13). 

8. Jean-Nicolas, baptisé à Morges le S janvier 1593, décédé à 
Morges le 6 août 1661. Membre du Conseil des XXIV de Morges, gou- 

^ verneur de la ville de Morges, 1635. Il épousa : 

En premières noces, en 1617 (contrat du 4 avril), Urbaine Grenus, 
fille de Claude Grenus et de Claudine Chanppoz, baptisée le 29 août 1600, 
décédée le 25 novembre 1652 ; six enfants : Judith, Anthoine, François, 
Jaques, Abraham, Jean-François (14 à 19). 

En secondes noces, vers 1659, Judith Frossard sans enfants. 

9. Jeanne-Marie, baptisée à Morges le 4 décembre 1595 ; elle vivait 
encore en 1658. Epousa : 

En premières noces : . . . . Marguerat. 

En secondes noces : Egrège Pierre Wllasmi, notaire et juge à 
Oullens. 

En troisièmes noces : Moyse de Saussure de Lausanne (contrat du 
6 janvier 1650), fils de Moyse de Saussure et de Renée Loys. 

De Jaques (4) et de Madeleine de Glane (2 e lit) : 

ç 10. Jonas, baptisé à Morges le 9 juillet 1600. 

11. Samuel, baptisé à Morges le 18 mai 1602. 

12. Marguerite, épousa le 16 mars 1632 David du Meurier, bour- 
geois de Cossonay. (Livre de raison du banneret Forel (16). Ces notes 
ne cadrent pas avec celles de Galiffe, famille Dufour.) 

De Jean-Emmanuel (7) et de Jeanne Charrière : 

IV A 13. Jean-Emmanuel, baptisé à Morges le 14 décembre 1620. 



FOREL 



77 



De Jean-Nicolas (8) et d'Urbaine Grenus : 

B 14. Judith (dite Jeanne), baptisée le 19 juillet 1618, épousa le 
28 novembre 1651 (contrat du 23 octobre) Abraham de Boisville, fils 
de Jean de Boisville, seigneur de Longchamp, conseiller du Roy et asses- 
seur de la ville d'Alençon, reçu habitant de la ville de Morges le 19 jan- 
vier 1652. 

15. Anthoine, baptisé à Morges le 19 août 1620. 

16. François, né à Morges le 3 décembre 1626, décédé à Morges en 
août 1689. Justicier à Morges, 1654, secrétaire baillival, 1659, assesseur 
baillival, 1659, conseiller, 1676, banneret, 1684. châtelain de Morges, 
1684. Il acquit en 1675 et 1676 la montagne du Grand-Boutavan sur 
Vaulion, en 1661 les censés de Bremblens. Il hérita de la généralité 
des biens de son oncle Jean-Emmanuel Forel (7). (Livre-journalier du 
15 décembre 1648 au 8 mars 1663.) Il épousa le 15 décembre 1648 
Jéanne-Susanne Warner y, fille d'Anthoine Warnery, de Morges, née 
en novembre 1634, décédée après 1691 ; onze enfants: Susanne, Jeanne- 
Jaqueline, Louyse, Catherine, Anne, Marie, Vincent-Gabriel, Jeanne- 
Susanne. Jean-Emmanuel, François, Isaac-Salomon, Marie-Magdelaine- 
Susanne (20 à 30 his ). 

17. Jaques (probablement Johannes-David), baptisé à Morges le 
12 avril 1640, mort à Bàle le 31 mai 1651. 

18. Abraham, baptisé à Morges le l or décembre 1642. Parti en 1660 
pour le service dans la compagnie du capitaine de Chandieu-Villars, 
gardes-suisses de France, rentré à Morges le 28 juin 1662, mort le 
15 août de la même année. 

19. Jean-François, baptisé à Morges le 27 octobre 1645. Notaire, 
du Conseil des XXIV de Morges, secrétaire baillival substitué. 

Il épousa le 30 novembre 1667 Jeanne-Claudine Marquis; deux 
fils : Jean-Emmanuel et Jean-Gabriel (31, 32). 

De François (16) et de Susanne Warnery : 

A 20. Susanne, née le 7 septembre 1651, morte le 13 octobre 1654. 

21. Jeanne-Jaqueline, née le 19 janvier 1654, morte le 21 septembre 
de la même année, comme sa sœur, de la petite vérole. 

22. Louyse, née le 11 novembre 1655, épousa en 1674 Isaac-Fran- 
çois Bégoz (contrat du 25 mai), fils de Benjamin Bégoz, veuf de 
M me de Bavois. En secondes noces, elle épousa Henri de Martines, 
lieutenanl baillival. 



78 



FOREL 



23. Catherine, née le 23 mai 1657. 

24. Anne, née le 10 juin 1659. Elle apparaît encore le 16 septembre 
1660 dans le livre de raison du banneret Forel (16), depuis lors plus 
de nouvelles. 

25. Marie, née à Morges le 15 juillet 1660, décédée en 1712, épousa 
le 14 août 1685 Isaac Blanchenay, fils de Jean (contrat du 22 juin), 
dont elle eut sept enfants. 

26. Vincent-Gabriel, né à Morges le 16 mars 1662, mort en février 
1729, conseiller de la ville de Morges, épousa Louise de Martines, 
morte le 5 mai 1748. Un fils, François-Henri, baptisé le 11 mai 1689. 

27. Jeanne-Susanne, baptisée le 16 mars 1665, épousa en 1691 
Jean-François de Goppet, conseiller de la ville d'Yverdon, fils de 
Humbert de Coppet (contrat du 17 avril). 

27 bis . Jean-Emmanuel, baptisé le 30 janvier 1668. 

28. François, né le 11 avril 1672, mort en janvier 1719, assesseur 
baillival, acheta en 1699 la montagne de Praz-Borel, rière Mont-la-Ville, 
épousa en 1692 (contrat du 16 novembre) Gabrielle de Beausobre, 
fille de Pierre de Beausobre, conseiller et assesseur baillival à Morges ; 
sept enfants : François, Jean-Emmanuel, Rose, Imbert, Marie, Jaques, 
Hélène (33 à 39). 

29. Isaac-Salomon, baptisé à Morges le 6 février 1674, mort entre 
1726 et 1731, du Conseil des XXIV de Morges, hospitalier, épousa 
Rose, fille du ministre Meunier; trois enfants: Susanne-Marie, Marie- 
Anne, Salomon (40 à 42). 

30. Marie-Magdelaine, baptisée à Morges le 18 octobre 1676, morte 
vers 1758 (testament du 28 août 1758), épousa en 1695 Louis-Ferdi- 
nand Régis, assesseur baillival, fils de Samuel, banneret de Morges et 
assesseur baillival ; sept enfants. 

30 bis . Susanne, mariée à Jean-François de Beausobre, morte le 
6 avril 1759. 

De Jean (19) et de Jeanne-Claudine Marquis : 

31. Jean-Emmanuel, mort le 11 février 1734, conseiller de la ville 
de Morges, épousa Anne-Marie de la Fléchère, de Nyon, morte 
après 1742, et en eut deux filles : Jeanne-Louise et Françoise (43, 44) 

32. Jean-Gabriel, né le 11 septembre 1673. 

De François (28) et de Gabrielle de Beausobre : 
32 bis . Anne-Hélène, baptisée le 31 octobre 1693. 



FOREL 



79 



33. François, né le 23 décembre 1695, mort le 5 novembre 1765, 
immatriculé à la faculté de philosophie de Genève à l'âge de quatorze 
ans cinq mois, docteur en droit de Valence à l'âge de dix-huit ans cinq 
mois, conseiller, banneret de Morges, administrateur de la baronie de 
Mont-le-Grand, acquit les seigneuries de Ghavannes, Bussy et Yens. 
Il épousa en 1726 (contrat du 25 février) Marie-Octavie Grinsoz, morte 
en 1746, fille de Jean-Jaques Grinsoz, seigneur de Collombier, elc, et 
de Susanne Quisard ; cinq enfants : Jeanne-Françoise, François, Emma- 
nuel, Etienne- Vespasien et Marie-Antoinette (45 à 49). 

34. Jean-Emmanuel, né le 12 janvier 1697. 

35. Rose, née le 13 avril 1698. 

36. Imbert, né le 3 avril 1700. 

37. Marie, née le 30 juillet 1702, décédée le 6 septembre 1758. 
épous;i en 1720 (contrat du 28 octobre) le D r Marc-Sébastien Muret. 
fils de Jean-Anfhoine Muret, pasteur à Apples, *->f de Françoise Valliei - ; 
cinq enfants. 

38. Jaques, né le S juillet 1706, mort le 2 lévrier 1776, capitaine-lieu- 
tenant ou service de Sardaigne, épousa avant 1727 Henriette Dansse. 
Ils divorcèrent en 1735, sans descendance. 

39. Hélène, née le avril 1709, morte après 1776, épousa, avant 
1728, Jacob Dugué, coseigneur de Treytorrens, juge du Consistoire de 
Goumoens. 

D'Isaac-Salomon (29) et de Rose Meunier : 

40. Susanne-Marie, morte le 2 juin 1778 à l'âge de soixante- 
quatorze ans. 

41. Marie-Anne, née le 18 août 1706, morte le 2 septembre 1776. 
Ces deux dames (40 et 41) étaient connues sous le nom des « tantes de 
la Tuilière ». 

42. Salomon, mort célibataire le 9 octobre 1775 à l'âge de soixante- 
huit ans. Conseiller de la ville de Morges. 

De Jean-Emmanuel (31) et d'Anne de la Fléchère : 

43. Jeanne-Louise, née le 7 avril 1714. 

44. Françoise, née le 14 juin 1719. 

De François (33) et d'Octavie Crinsoz : 

45. Jeanne-Françoise, baptisée le 4 février 1727. Epousa en 1754 
(contrat du 13 août) Georges-Nicolas du Plessis-Gouret, fils d'Em- 



80 



FOR EL 



manuel du Plessis, seigneur d'Ependes, et de Jeanne- Yolande Crinsoz 
de Collombier; six enfants. 

46. François, né le 9 avril 1728, mort le 26 avril 1759, épousa le 
11 mai 1754 Marie de Missols, d'Annonay, fille de François de Mis- 
sols, chevalier de Saint-Lazare, et de Marie-Claudine Dufour. Elle mourut 
le 11 avril 1771. Deux enfants : François et Susanne-Marie (50, 51). 

47. Jean-Emmanuel, né le 20 novembre 1729, mort le 21 janvier 
1795, seigneur de Chavannes, épousa (avant 1748) Dorothée Hoff- 
mann, de Bàle, qui mourut le 29 juin 1799 à l'âge de quatre-vingt- 
deux ans. Il en eut deux filles : Marie-Octavie et Marie (52, 53). Il eut 
en outre quelques enfants légitimés ou naturels. 

48. Etienne-Vespasien, né le 14 mai 1732, mort célibataire le 2 août 
1753. 

49. Marie-Antoinette, baptisée le 4 janvier 1737, décédée le 21 jan- 
vier 1816. Epousa en 1756 Jean-Marc Mandrot, plus tard banneret et 
châtelain de Morges, fils de Claude Mandrot, alors banneret, et de Sa- 
lomé de Beausobre (contrat du 1 er février 1756) ; trois enfants. 

De François (46) et de Marie de Missols : 

VIII A 50. François, né le 17 février 1755, mort le 5 avril 1799, du Conseil 

des XXIV, puis sous-préfet de Morges en 1798, épousa le 24 juin 1776 
Marie Fournat d'Aï, d'Annonay, née en octobre 1759, décédée à Lau- 
sanne le 17 mars 1843; huit enfants : Marie-Madeleine, Jenny, François, 
Louis, César, Marianne, Alexis et Auguste (54 à 61). 

51. Susanne-Marie, baptisée le 8 mars 1757, morte le 18 octobre 
1777, épousa David-Louis Mayor de Lully, baron de Montricher ; 
une fille. 

D'Emmanuel (47) et de Dorothée Hoffmann : 

s * 

H 52. Marie-Octavie-Salomé dite Marianne, baptisée le 17 février 
1748, morte la même année, le 7 octobre. 
53. Marie, baptisée le 14 mai 1749. 

De François (50) et de Marie Fournat : 

IX 54. Marie-Madeleine, dite Miette, née le 13 avril 1777, morte le 
5 mai 1794. 

55. Jeanne-Madeleine, dite Jenny, née le 3 octobre 1778, morte à 
Morges le 26 octobre 1854, épousa Jean-SAMUEL Jaquet, juge de paix 
de, Morges, né le 25 novembre 1768, mort le 1S août 1848 ; un fils. 



i 

1 



FOREL 



Si 



56. François-Antoine-Barthélemy, né le 10 mars 1780, mort le 
11 juin 1865, propriétaire du domaine de Chigny, conseiller municipal 
et juge du tribunal de Morges, épousa en 1810 ADÉLAÏDE-Jeanne-Mar- 
guerite, dite Adeline de Gasparin, d'Orange, fille de Thomas-Augus- 
tin, adjudant général des armées françaises, membre de la Convention, 
membre du Comité de Salut public, représentant du peuple à l'armée de 
Toulon, né en 1750, mort le 11 novembre 1793, et de Marie-Anne- 
Marguerite de Serres, décédée le 1 er janvier 1789. M me Forel était née 
le 28 juillet 1786, elle mourut le 8 mai 1871. Deux enfants : François et 
Cécile (62, 63). 

57. Louis-Théodore-Robert, né le 2 novembre 1781, négociant, mort 
le 19 mai 1806 à Anvers. 

58. César-Barthélemy, né le 2 juillet 1783, mort le 5 juillet 1864, 
propriétaire du domaine de Roman-dessous et de la Réale à Lonay, 
épousa en 1812 JÈANNE-Etiennette-Philippine Dunant, de Genève, fille 
de Philippe Dunant et de Clermonde Pastourel. M me Forel était née le 
6 avril 1793, elle mourut le 4 février 1874. Deux enfants : Mary et 
Eugène (64, 65). 

59. Marie- Anne-Françoise, dite Marianne, née le 3 décembre 1784, 
morte à Annonay le 19 octobre 1871, épousa John Barou de Canson, 
d'Annonay, qui mourut le 2 mai 1864. Une fille. 

60. Jean-Marc-Alexis, né le 12 septembre 1787, mort le 12 décembre 
1872, propriétaire du petit-château de Saint-Prex, député au Grand 
Conseil, économiste, entomologue, épousa en 1820 Marie -Henriette 
Pache, de Saint-Prex, née le 12 août 1792, morte à Morges le 17 no- 
vembre 1886, fille de Charles Pache et de Caroline de la Porte. Deux fils : 
Charles et Armand (66, 67). 

61. Auguste-François, né le 23 décembre 1788, mort le 31 janvier 
1869, propriétaire du domaine de la Gracieuse et de la Tuilerie de 
Lonay, colonel d'artillerie, directeur de l'arsenal de Morges, épousa en 
1817 JunE-Françoise de Sybourg née le 8 septembre 1791, décédée 
en octobre 1863, dont il eut quatre enfants : Blanche, Louis, Victor et 
Edouard (68 à 71) ; elle était fille de François de Sybourg, de Villars-le- 
Grand, et de Julie Tavel. 

De François (56) et d'Adeline de Gasparin : 

62. François-Marie-Etienne, né le 13 avril 1813, mort le 2 mars 
1887, substitut du procureur général, 1837-1845, président du Tribunal 
de Morges, 1863-1875, président de la Société d'histoire de la Suisse 



82 



FOREL 



romande, historien, archéologue, jurisconsulte, épousa le 14 mai 1840 
Adèle Morin, fille d'Etienne Morin, de Dieulefit, et de Christine Amat, 
de Genève, née le 22 février 1822, décédée le 8 mai 1893 ; trois enfants : 
François, Mathilde et Cécile (72-74). Notice biographique par H. Carrard, 
Mém. et Doc. Soc. hist. Suisse romande, 2 e série, t. III. 

63. Cécile-Adrienne-Madeleine, née le 14 octobre 1815, morte à 
Genève le 5 janvier 1888, épousa le 28 avril 1835 Jean-ELOi Lombard, 
banquier à Genève, né le 30 septembre 1801. mort le 2 avril 1872 ; cinq 
enfants. 

De César (58) et de Jenny Dunant : 

64. Blanche-Marie-Philippine, dite Mary, née à Lonay le 2 sep- 
tembre 1813, morte le 6 juin 1886, épousa le 21 septembre 1832 Henri 
Monod, de Morges, décédé le 2 février 1892 ; six enfants. 

65. Eugéne-Jean-Philippe, né à Morges le 11 décembre 1816, mort 
ù Genève le 19 juin 1892, propriétaire à Lonay ; épousa : 

1° En 1844, Julie de Canson d'Annonay, fille de James Barou de 
Canson et de Mary Fournat ; elle était née le 26 octobre 1822, elle est 
morte le 1 er juin 1857 ; trois enfants : Marie, Emilie et Albert (75 à 77) ; 

2" Matiiilde-Jeanne Martens, du Schleswig-Holstein ; une fille: 
Ina (78). 

D'alexis (60) et de Marie Pache : 

66. Charles-François, né à Saint-Prex le 13 juin 1821, décédé à 
Saint-Prex le 20 décembre 1899, propriétaire du château de Saint-Prex, 
député au Grand Conseil, député au Synode, membre de la Commission 
synodale; il épousa le 18 juin 1850 Adèle Hentsch, de Genève, fille de 
Charles Hentsch-Chevrier, née le 19 mai 1828, décédée le 16 septembre 
1902, sans enfants. 

67. Jaques-Armand, né à Saint-Prex le 8 septembre 1822, décédé à 
Terre-neuve le 3 juillet 1900, propriétaire du domaine de Terreneuve, 
rière Lully, chimiste, agronome; il épousa le 5 février 1849 Mary 
Fournat de Brézenaud, d'Annonay, fille de Paulin Fournat et de 
Sabine Johannot, née le 20 mai 1823, morte le 29 décembre 1896 ; 
quatre enfants : Pauline, Alexis, Henri et Silvestre (79 à 82). 

D'Auguste (61) et de Julie de Sybourg : 

68. Blanche-Marie-Louise, née le 1 er janvier 1819, morte à Mar- 
seille le 8 août 1849; elle épousa le 15 octobre 1838 Georges Fisch, 



FÔREL 



83 



,de Vevey, pasteur à Lyon et à Paris, mort à Vallorbe le 3 juillet 1881 ; 
un fils. 

69. Louis-Octave-Auguste, né le 7 juillet 1821, décédé le 21 mai 1836. 

70. Victor-Auguste-Jean, né le 18 mars 1823, propriétaire du do- 
maine de Vaux, géomètre; il épousa en octobre 1847 Pauline Morin, 
fille de Pierre-Théodore Morin, de Dieulefit, et de Louise de Montricher, 
née le 28 août 1828, morte le 6 décembre 1890 ; quatre enfants : Au- 
guste, Blanche, Gabrielle et Louis (83 à 86). 

71. Marc-Gharles-EdoCfà^d, né le 13 août 1824, mort le 16 août 1904 
à la Gracieuse, dont il était propriétaire; il épousa le 17 juin 1854 Isabelle 
Rigottier, fille de Justin Rigottier, de Lyon, et d'Isabelle Wilson. 

M me Forel, née le 20 octobre 1822, est décédée le 25 janvier 1877 ; 
deux enfants: Juliette et Emmeline (87, 88). 

De François (62) et d'Adèle Morin : 

72. François-Alphonse-Christian, né le 2 février 1841, D r méd. et 
phil., professeur à Lausanne; il épousa le 10 octobre 1872 Fanny-, 
Elisabelh-MATiULDE Monneron , fille d'Henri Monneron, d'Yverdon, 
et de Clara Monnard, née le 18 décembre 1843; quatre enfants: Cécile, 
Marie, Hilda et François (89-92). 

73. Mathilde-Adélaïde-Stéphanie, née le 5 novembre 1842, morte à 
Montpellier le Tl novembre 1859. 

74. Cécile-Augusta-Anne, née le 28 juillet 1846, morte à Chigny le 
15 juin 1859. 

D'Eugène (65) et de Julie de Canson (1 er lit) : 

75. Marie-Blanche-Césarine, née le 22 mars 1852, épousa le 2 sep- 
tembre 1875 Maurice Guebhard, de Neuchàtel. ingénieur civil 1 . 

76. Emilie-Jeanne, née le 28 juillet 1853, épousa le 28 septembre 1876 
Georges de Goumoens, de Lonay, ingénieur des mines, 1840 f 1903 ; 
cinq enfants. 

77. Albert-Henri-Anne, né le 29 mars 1856, propriétaire du domaine 
de Lonay, Roman-dessous et la Réale, licencié en droit. 

D'Eugène (65) et de Mathilde Martens (2 e lit) : 

7S. Ina-Andréa. née le 20 janvier 1875, épousa le 12 juin 1894 
René de Chiffreville, de Normandie ; quatre enfants. 



1 Décédé le 12 octobre 1911. 



84 



FOREL 



D'Armand (67) et de Mary Fournat : 

79. Pauline-Marie-Marguerite, née le 3 décembre 1849, épousa le 
10 janvier 1873 Frank Lombard, banquier, fils d'Eloi Lombard, *de 
Genève, et de Cécile Forel (63) ; cinq enfants. 

80. Alexis-Henri, né le 5 mai 1852, propriétaire du domaine de 
Terre-neuve, chimiste, graveur aquafortiste, épousa le 4 septembre 1883 
Emmeline Forel (88), fille d'Edouard (71) et d'Isabelle Rigottier, née 
le 2 novembre 1860. 

81. François-Albert-Henri, né le 25 février 1855, banquier à Paris, 
épousa le 1 er octobre 1894 Louise-Gabrielle-Frédérique-ALic.E de Bam- 
meville, de Paris, née le 6 novembre 1865 ; deux fils: Jaques et Fré- 
déric (93, 94). 

82. Silvestre-François-Louis, né le 20 octobre 1860, chimiste à 
Mulhouse, propriétaire du château de Saint-Prex, épousa le 18 janvier 
1896 Lucie Seltzer, de Bischwiller (Alsace), née le 13 novembre 1869, 
fille de Théodore Seltzer et d'Anna Rinckenberger. 

De Victor (70) et de Pauline Morin : 

83. Auguste, né le 1 er septembre 1848, D 1 ' en médecine, en philoso- 
phie et en droit, professeur à Zurich, psychiatre, zoologiste, philosophe, 
épousa le 28 août 1883 Emma Steinheil, de Munich, née le 7 sep- 
tembre 1865 ; ils eurent six enfants : Edouard, Inez, Marthe, Oscar, 
Marguerite et Cécile (95 à 100). 

84. Blanche-Julie-Georgine-Marguerite, née le 5 novembre 1852, 
épousa le 18 avril 1873 Edouard Bugnion, D r méd., professeur à Zurich 
et à- Lausanne ; cinq enfants. 

85. Gabrielle-Lucie-Mathilde-Hélène, née le 28 septembre 1856, pro- 
priétaire à Lonay. 

86. Louis-Victor-Adolphe, né le 14 janvier 1860, propriétaire à Vaux, 
épousa le 3 mai 1887 LouiSE-Albertine-Alice de Bammeville, de Paris, 
née le 14 février 1862. 

D'Edouard (71) et d'Isabelle Rigottier : 

87. Juliette-Inès-Julie-Isabelle, née le 17 janvier 1858, morte le 
12 mai 1863. 

88. Emmeline, née le 2 novembre 1860, artiste peintre, proprié- 
taire du domaine de la Gracieuse, épousa le 4 septembre 1883 Alexis 
Forel (80). • 



FOREL 



85 



De François (72) et de Mathilde Monneron : 

XII A 89. Cécile-Claire, née le 6 février 1874, épousa le 17 août 1893 
Auguste Rivier, de Lausanne, né le 5 septembre 1864, pasteur à 
Bruxelles ; quatre enfants. 

90. Marie-Adèle, née le 18 octobre 1875, épousa le 11 septembre 
1900 Ernest Muret, de Morges, né le 24 a-^ril ^1865, inspecteur en 
chef des forêts de l'Etat de Vaud ; un fils. 

91. Mathilde-Hélène dite Hilda, née le 17 J , a nove'mbre 1877, épousa 
le 28 avril 1899 Gustave Ceresole, de Vevey, né le 10 juin 1869, 
D r -méd. à Rolle ; 3 enfants. 

92. François-Claude-Henri, né à Morges le 30 décembre 1882. 
D r -méd. 

D'Henri (81) et d'Alice de Bammeville : 

B 93. Jaques, né à Paris le 20 juin 1895. 

94. Frédéric, né au Havre le 19 juillet 1897. 

D'Auguste (83) et d'Emma Steinheil : 

C 95. Edouard, né à Zurich le 15 novembre 1884, médecin, décédé 
à Zurich le 30 juillet 1910. « 

96. Inez, née à Zurich le 18 novembre 1885. 

97. Marthe, née à Zurich le 23 septembre 1888. 

98. Oscar, né à Zurich le 20 septembre 1891. 

99. Marguerite dite Daisy, née à Zurich le 6 septembre 1893. 
100. Cécile, née à Zurich le 28 juillet 1896, décédée à Chigny le 

15 mars 1906. 

Dressé d'après les notes de famille et d'après des documents originaux. Plusieurs 
Forel, qui appartenaient sans doute à notre famille, apparaissent, à diverses époques, 
dans des actes officiels et authentiques sans que je sois arrivé à en préciser la filia- 
tion ; je n'ai pas su les faire entrer clans les tableaux ci-dessus. 

F. -A. Forel. 

Morges . 



SUSANNE 
.... f •••• 

= Claude Chenus 



J E A N N Ë-SUS ANNE 
1C05 f 

= J.-Fi De Coppet 



FQÎtEL, branche de Morges. 
Tabl. 1. 



10 

JOiNAS 
1G0U f . . 



© 



SAMUEL 
1002 + ... 



12 

MARGUERITE 

.L 

= l). DU MEURIER. 



è 


1 

© 








JACQUES 
1640 f 1 G.'i 1 


AliRAIIAM 
1642 f IC62 








1 


1 

© 


1 




| 4> 


1 



FRANÇOIS 
1(172 f 1719 
assesseur baillival 

— G. DE liEAUSOHRE 

A I 



ISAAC-SALOMON 
1G74 f .. . 
1'liospilalier . 
= R. Meun 1 

I B 



MARIE-MAGDEIEINE 
1G7G I7. r )8 





JEAN-FRANÇOIS 

1G45 f .... 
Conseil des xxiv 
= J.-C. Marquis 

I B 



JEAN-EMMANUEL 
.... f 1734 



ER 



SUSANNE 
.... f 1759 

conseiller 

= L.-F. RECIS = J.-F s DE liEAUSOliHE =A. DELA FlÉCIIÈRE 



32 

JEAN-GAIîRIEL 
1G73 f .... 



JACQUES 
1 700 f 177G 
Capitaine en Piémont 
= II. Dansse 



HÉLÈNE 
1709 f .... 
j. dugué de 

Trevtourens 



SU SAN NE- MARIE 
1701 •«• 1778 



MARIE-ANNE 
1700 f I77G 



SALOMON 
1707 f 1775 
le Conseiller 



JEANNE-LOUISE 
1714 t .... 



44 

FRANÇOISE 
171'J + .... 



lises I. 



O 



CLAUDE FOREL 
.... t [1589] 
conseiller de Cully 







CLAUDE 





JACQUES 



Y. 



JEAN-EMMANUEL 

1590 f 1659 
secrétaire bailli val 

: J. ClIARRIÈRE de Mex 







JACQUES 
.... f [1602] 
Jeanne de Pontiiey 
Madeleine de Glane 



SUSANNE 
t 

Claude Giienus 



A 1" lit. | 



B 2 e Ut. 



JEAN-NICOLAS 
1593 f 1G61 
= Urbaine Grenus 
= Judith Frossakd 



JEANNE-MARIE 
1598, f .... 
= Mahguerat 
= J.-P. Wllas.my 
= M. de Saussure 



© 



JEAN-EMMANUEL JUDITH, dite JEANNE 
1620 f .... 1018 f .... 

= Abraham de Boisville 



ANTHOINE 
1020 f .... 



FRANÇOIS 
1620 f 1089 
banneret, 
Susanne Warnery 



JACQUES 
1040 + 10!» 



AliKAIIAM 
1012 + 1002 





JONAS 
1000 f . . 



LOUISE 
1655 f . . . . 

= I.-F. Uécoz 



CATHERINE 
1057 f .... 



ANNE 
1059 f .. 



MARIE 
1000 t 1712 

----- ISAAC DlANCHEMAY = 



JEANNE-SU SAN NE 
1605 t 



VINCENT 
1C02 f 1729 
conseiller 

L. De Martines =J.-F. De Coppet 



FRANÇOIS 
1072 f 1719 
assesseur baillival 
= G. de Iîeausobre 



IS.VAC-SA 
1074 f 
l'bospit 
= R. M 



I© 

FRANÇOIS 
1695 f 1705 

banneret 
s M.-O. Crinsoz 



JEAN-EMMANUEL 
1097 + .... 



ROSE 
1098 f .. 



36 

IMRERT 
1700 f ... 



MARIE JACQUES 
1702 f 1758 1700 f 1770 

Capitaine en Piémont 
= M. -S. Muret = II. Dansse 



HÉLÈNE 
1709 f .... 
j. dugué de 

Treytorrens 



SUSANNE- 
1 70 i 





FRANÇOIS 
1728 -<- 1759 



JEAN-EMMANUEL V ÉTIENNE-VESPASIEN MARIE-ANTOINETTE 

1729 f '795 1732 f *' 53 H37 f .... 

seigneur de Cbavanncs 



Marie de Missols = D. Hoffmann 



KStt4 




— J.-M. Mandrot 



Ttecueil de Généalogies vaudoises I. 




I. CLAUDE ï 

.... f [1 
conseiller de 



II 





JEAN 
.. f •• 
à Cully 





CLAUDE 



III. 



IV. 





JACQUES 
1582 f .... 



JEAN-EMMANUEL 

1590 f 1659 
secrétaire baillival 
; J. Chaumière de M ex 



JEAN- 
1593 

= UllBA 
= JUUIT 



JEAN-EMMANUEL 
1020 f .... 



JUDITH, cl 
1018 



= Abraham 



'\y > < "\/ > ^ 

SUSANNE JEANNE -JACQUELINE LOUISE CATHERINE Af 

1051 f 1G5i 1654 f 1051 1655 f .... 1057 f .... 1059 



l.-F. 15ÉC07. 



VI. 



FRANÇOIS 
1695 f 1705 

hanneret 
= M.-O. CBINSOZ 





JEAN-EMMANUEL 
1097 f .... 



R0 
1098 ■ 



vi r. 



JEANNE- FRANÇOISE 
1727 ■!• .... 





FRANÇOIS 
1728 f 1759 



= Du Plessis-Gouret = Marie de Missols 



JEAN-EMMANUEL V 

1729 f 1795 
seigneur de Cha vannes 
= D. Hoffmann 



Etienne-\ 

1732 - 



© 



JEAN-EMMANUEL V 
1729 f 1795 

B I 



FÔREL, branche de Morges. 
Tabl. 2. 



<S> 



MARIE-OCTAVIE 
1748 f 1748 



MARIE 
1749 t 



AUGUSTE 
1788 f 18G9 
directeur de l'arsenal 
= Julie le Syrourc 



D 



BLANCHE 
1819 f 1849 

== Georges Fiscii 



LOUIS 
1821 f 1830 



VICTOU 
1823 f 

géomètre 
: Pauline Morin 



ÉDOUAUD 
1824 f 1904 

= Isabelle Rigottier 



13 

AUGUSTE 
1848 | 
professeur à Zurich 
= E. Steiniieil 



BLANCHE 
1852 f 

= Ed. Rugniok 



GABIUELLE 
185G + 



LOUIS 
18C0 f 

= L. DE Rammeville 



JULIETTE 
1858 f 1863 



EM M ELI NE 
1800 f 
peintre 
= Alexis Forei, 



EDOUARD 
1884 If 1910 
médecin 



INÈS 



1885 



MARTHE 
I888 f 



OSC A H 
1891 -r 



DAISY 
1893 f 



CECILE 
I89Gf 1900 



SUSANNE-MARIE 
1757 f 1777 

MAYOR DE MONTIUCHKK 



1864 

DUNANT 



MARIANNE 
1784 f 1871 

John de Canson 



ALEXIS 
1787 f 1872 
grand-conseiller 
= Matue I'aciie 



ECCENE 
18 [G f 1892 
= Julie de Canson 
= Matiiii.de Martens 

B ierîu I I C 



ALIîEHT 

1850 f 
juriste 



2 e lit 



0| .<^> 



INA 

I 



CHARLES 
1821 f 1899 
grand-conseiller 
= Adèle IIentscii 



187f 

R. de Ciiiffhf.yillf. 



PAULINE 
1849 f 

= F. LO.MIIAHD 



ARMAND 
1822 f 1900 

chimiste 
: M au y Fournat 



D 



ALEXIS 
1852 f 

graveur 
— E. For kl 







( 



HENRI 
1855 f 

banquier 
A. DE Bammeyillf. 



SILYESTRE 
18G0 f 

chimiste 
= L. Seltzer 



B 







03 

JACQUES 



189. r 



FRÉDÉRIC 
1897 + 



Auri 

1848 
profcsseï 
= E. i 

C 



EDO) 
1884 1 



ftecueil de Généalogies vaudoises I. 



'"'■M. 



VIL 



FRANÇOIS 
1728 f 1759 



VIII. 







FRANÇOIS 
1755 f 1799 
préfet à M orges 
Maiue Fournat d'Aï 



SUSANNE-MARIE 
1757 f 1777 

= Mayor DE MONTniCHF.lt 



IX. 



X. 



XI. 



MARIE-MADELEINE 
1777 f 1704 







FRANÇOIS 
1813 f 1887 

président 
= Adèle Mobin 



JENNY FRANÇOIS 
1778 f 1854 1780 f 1865 

juge à Morges 
= J.-S. Jaouet == A. de Caspaiun 



72 

FRANÇOIS 
1841 f 
professeur à Lausanne 
= M. Monneron 



CÉCILE 
1815 f 1888 



= Ei. oi Lombard 



<s> ^> 



MATHILDE 
181* t 1859 



CECILE 
I84G f 1859 



LOUIS 
1781 f 1800 



CÉSAR 
1783 f 1804 

= Jenny Dunant 

B I 



<§> 



MARY 
1813 f 1880 

= Henri Monod 



MARIE 

1852 f 

= M. CUEIIHARD 



ÉM1LIE 

1853 f 

: C. DE GOUHOENS 



MARI ANNI 

1784 f 187 
= John de Ca 



EU( 
. 18 1 G 
= Julie i 
= Matimld 



B Ut 







ALItERT 
1850 f 
juriste 



XII. 



CÉCILE 
1872 f 

= A. Rivir.it 



MARIE 
1875 f 

= E. Muret 



HILDA 

1877 f 

= G. Ceresole 



FRANÇOIS 
1882 t 
D r mcd. 




i 



* 




MONNARD 



Famille vaudoise indigène. 
Bourgeoisie : Daillens. 

1. Abraham Monnard, fils de David, fils de Christophe, fils de 
Jean-Pierre ; baptisé le 8 décembre 1721, décédé le 22 octobre 1788 ; 
épousa Marie-Madeleine Tissot. Deux enfants : Pierre-François et 
Samuel (2 et 3). 

D'Abraham (1) et de Marie-Madeleine Tissot: 

2. Pierre-François, né le 22 octobre 1754, établi à Berne, décédé 
en 1798, épousa Madeleine Glaus. Un fils, Charles (4). Celle-ci épousa 
en secondes noces Ducrot de Lausanne. 

3. Samuel, à Thoune. 

De Pierre-François (2) et de Madeleine Glaus : 

4. Charles, né à Berne le 17 janvier 1790, décédé à Bonn le 12 jan- 
vier 1865. Ministre du Saint Evangile, professeur à l'Académie de Lau- 
sanne, député au Grand Conseil du canton de Vaud, député à la Diète 
fédérale, professeur de littérature romane à l'Université de Bonn. (Bio- 
graphie par E. Secretan, Galerie suisse. Biographies nationales, vol. III, 
p. 401. Dictionnaire de Montet, Lausanne, 1880). Il épousa en 1816 
Caroline de Scheibler, de Francfort sur le Mein, née à Montjoie le 
19 février 1788, décédée à Lausanne le 8 décembre 1866. Deux filles :' 
Clara et Elisabeth (5 et 6). 

De Charles (4) et de Caroline de Scheibler : 

5. Clara, née à Lausanne le 6 décembre 1817, épousa le 25 octobre 
1838 Henri Monneron. ministre du Saint Evangile ; cinq enfants ; dé- 
cédée le 7 mars 1911 à Morges. 

6. Elisabeth, née à Lausanne en mars 1821, épousa Charles 
Schmid, de Francfort ; décédée à Leipzig le 30 avril 1879 ; cinq enfants. 

Dressé par F. -A. Forel, d'après des notes d'Henri Monneron. 



GÉN. VAUD. I 



12 




Armes : De gueules à la bande d'or chargée d'un trèfle de sinople et 
de 2 étoiles d'argent à cinq rais. 

Elles sont peintes ainsi sur un tableau qui appartenait à M. Edouard Rod. 

François-Louis Rod (115) admis dans la Noble Compagnie des Mousque- 
taires de Neuchâtel les fit reproduire sur un panneau, dans la salle du Mail, 
à Neuchâtel. Elles figurent aussi dans l'Armoriai de la Noble Compagnie 
des Mousquetaires par Maurice Tripet. 

Un arbre généalogique de la dite famille, dressé en 1800, pour la branche 
de Démoret, donne des variantes. 



Originaire de Démoret, bourgeois de Ropraz, Corcelles, Mézières. 
Sources : Registres d'état-civil Mézières, grosse Ghollet, descen- 
dance Rod, établie en 1777 *■. 
Non classés : 

Claude, fils de feu Pierre Rod, d'Henniez, épousa Anna, ff. Claude 
Hugonnier, mestral de Carrouge. (Reg. mariages, Mézières, en 1577.) 

1543. Claude Rod, de Seigneux, possède un demi chesaul à Ro- 
mont. 

1543. Jaquette, veuve de Jean Rod et femme de Claude Progin. 
(Sources: papiers manuscrits Gremaud.) 

1625-1631. Jehanne Rod, femme de Josué de Colombier, mère de 
Françoise et de Antoinaz de Colombier, baptisées en 1625 et 1631. 

1. Egrège Pierre Rod, originaire et bourgeois de Démoret, notaire, 
prit femme à la maison des Chapuis, de Ropraz, et s'établit dans ce vil- 
lage en 1574, où il fut reçu bourgeois le 12 octobre 1580. Sa femme, 
Thivenaz Chapuis, lui donna un fils, Pierre (2). Veuve, elle se remaria 
avec Pierre Chapuis, de Ropraz. 

1 Vuir le travail de M. Eug. Ritter, p. 72 de l'année 1900, Revue historique vaudoise. 



94 ROD 

De Pierre (1) et de Thivenaz Ghapuis : 

II 2. Pierre (Egrège), notaire ; reçu communier de Corcelles-le-Jorat le 
12 octobre 1586 et de Ropraz le 29 décembre 1587 ; épousa en 1594 
Anthoinaz Ghapuis, fille de Jean, de Ropraz ; ils eurent quatre enfants : 
Antoine, Claude, Pierre-Antoine, Jaques (3-6). 

De Pierre (2) et d' Anthoinaz Ghapuis : 

III 3. Antoine, qui retourna s'établir à Démoret et mourut sans posté- 
rité. 

4. Claude s'établit aussi à Démoret. Il avait deux fils : Daniel, Jean ; 
variante dans leurs armes. Leurs descéndances demeuraient à Démoret 
en 1765. 

A 5. Pierre-Antoine, reçu communier de Mézières le 2 février 1620 ; 
épousa Dubois, de Cherdoilles. Il eut trois fils : Samuel-Fran- 
çois, Jaques et Abram (7-9). Il fit un partage avec Pierre Dubois, oncle 
de sa femme. 

B 6. Jaques (Egrège), reçu communier de Mézières avec son frère (5), 
prit femme à la maison de Dubois, des Chardoilles, comme son frère 
Pierre-Antoine ; il eut cinq enfants : Michel, Jean, Pierre, Daniel, Fran- 
çois (10-14). (Voir Grosses Chollet, juin 1645 et octobre 1693.) 

De Pierre-Antoine (5) et de Dubois : 

IV 7. Samuel-François, mort sans postérité. 
8. Jaques, eut un fils et sept filles (?) 

A 9. Abram ; épousa Françoise Gilliéron (Gilleyron) dont il eut 
onze enfants, entre autres : Pierre, François, Gaspard, Abram (15-18). 

De Jaques (6) et de Dubois : 

10. Michel, s'établit aussi à Démoret ; épousa Marie Dubois, dont 
il eut Jean-Philippe et un autre fils ; ancêtres de la branche de Jean- 
Pierre à Démoret en 1765. 
g 11. Jean (Egrège), notaire, châtelain de Garrouge, curial de Ropraz, 
épousa Madeleine Dubois. Il eut un fils : Wolfgang (19), ancêtre de la 
branche de Daniel-Noé et d'Albert, vivants en 1765. 

12. Pierre, qui prêta reconnaissance les 21 et 23 octobre 1693, sur 
les mains d'égrège Chollet ; épousa Catherine Dubois, de Ropraz, dont 
il eut : Abram, Etienne, Jaques. Jean-Baptiste (20-23). 

13. Daniel. Tige de la branche des Cherdoilles ; épousa Eve Dubois, 
qui lui donna trois fils : Jaques-François, Pierre, Jean-Louis (24-26). 



ROD 



95 



14. François (Honorable), châtelain de Ropraz ; épousa Claudine 
Dubois, de Mézières, dont il eut trois enfants : Jean, Daniel-Noé, Sa- 
muel-François (27-29). 

De Abram (9) et de Françoise Gilliéron : 

15. Pierre, curial de Ropraz, devint aveugle ; épousa Elisabeth 
Gilliéron, mourut sans postérité. 

16. François, épousa Susanne Moyonis, qui lui donna deux fils : 
Samuel et François. 

17. Gaspard, qui eut sept descendants. 

18. Abram, prêta reconnaissance le 25 octobre 1693 ; épousa Fran- 
çoise Jaquier, qui lui donna quinze enfants, entre autres : François et 
André (30-31). 

De Jean (11) et de Madeleine Dubois : 

19. Wolfgang, qui épousa Louise Dubois ; il en eut quatre fils : 
Michel, Jean-Pierre, Daniel-Noé et Albert ; ces deux derniers (32-33) 
eurent de la postérité. 

De Pierre (12) et de Catherine Dubois : 

20. Abram, lieutenant ; épousa Elisabeth Dubois. 

21. Etienne, prêta reconnaissance le 23 octobre 1693 ; épousa Clau- 
dine Jordan, du Burgeaud, dont il eut Pierre (34). 

22. Jaques, épousa Catherine Gilliéron, dont il eut Jaques- 
Etienne (35). 

23. Jean-Baptiste, né le 10 juillet 1653 ; épousa Etiennaz Bugnon, 
de Belmont ou Bressenaz, justicier de Ropraz ; ils eurent trois fils et 
cinq filles : Abram, Pierre, Philippe, Claudine, Catherine, Esther, Marie, 
Elisabeth (36-43). 

De Daniel (13) et de Eve Dubois : 

24. Jaques-François, qui prêta reconnaissance le 21 octobre 1693. 

25. Pierre, mort sans enfant (ne se trouve pas indiqué dans la des- 
cendance de Jaques Rod (6). 

26. Jean-Louis, épousa Pernette Porchet (ou Porchat). Il eut 
pour fils : Abram (44). 

De François (14) et de Claudine Dubois : 

27. Jean (Honorable). Justicier à Ropraz en 1688, assesseur con- 
sistorial, prêta reconnaissance le 23 octobre 1693 ; épousa : 1° Margue- 
rite Porchet ; 2° Eve Loude, de Chàteau-d'Œx ; sa première femme 
lui donna trois fils : François, Jean-Pierre, Samuel-François (45-47). 



- 



96 



ROD 



i 



28. Daniel-Noé, baptisé le l or septembre 1650 ; prêta reconnaissance 
le 26 octobre 1693, justicier de Ropraz, reconnu communier de Démoret 

' le 28 novembre 1722 ; épousa Jeanne Mellioret, dont il eut deux fils : 
Jean-Pierre, Pierre (48-49) et une fille : Marguerite, marraine de Jean- 
Baptiste (68). 

29. Samuel-François (Egrège), notaire, curial ; reçu communier de 
Garrouge le 27 septembre 1680 ; épousa : 1° Jeanne Pache ; 2° Jeanne- 
Marie Costerd, veuve du receveur Corboz, d'Oron. Il eut du premier' 
lit trois fils : Pierre, Daniel, Jean-Baptiste (50-52) ; du second lit deux 
enfants : Philippe (53), et une fille, femme de Jean Jaquet, de Saint- 
Imier, greffier et commissaire pour S. A. le Prince-évêque de Bâle. 

De Abram (18) et de Françoise Jaquier : 

VI A 30. François, prêta reconnaissance le 26 avril 1735. Il eut un fils : 
Jean-Jaques (54). 

31. André, prêta reconnaissance le 2 avril 1735. Il eut entre autres 
un fils : Samuel (55). 

De Wolfgang (19) et de Louise Dubois: 

B 32. Daniel-Noé, eut pour fils : Jean-Albert et Abram-Samuel, les 
deux vivant en 1777. 

33. Albert, épousa Jeanne Porchet, dont il eut : Jaques-François, 
Jean-Pierre, Jean-Philippe, Jean-Baptiste ; ce dernier était mort en 1777 
et avec Jean-Philippe avaient été reconnus bourgeois de Mézières le 
5 janvier 1761. 

De Etienne (21) et de Claudine Jordan : 

■ C 34. Pierre, qui prêta reconnaissance le 12 décembre 1735 ; épousa 
Elisabeth Desmeules, de Ropraz, dont il eut : Jean-Pierre, Samuel, 
Jaques, Pierre, Jean-Baptiste (56-60). 

De Jaques (22) et de Catherine Gilliéron : 

35. Jaques-Etienne, épousa Marie Nicolaz, de Mézières, dont il 
eut : Michel, Jean-Baptiste (61-62). 

De Jean-Baptiste (23) et de Etiennaz Bugnon : 

36. Abram, lieutenant de justice et lieutenant d'une compagnie; 
épousa Elisabeth Penseyres ; mort sans postérité. 

37. Pierre, prêta reconnaissance le 29 mars 1735 ; justicier de Ro- 
praz, médecin de 1765 à 1775 ; il demeurait au moulin de Corcelles. 



ROD 



97 



38. Philippe (Honorable), baptisé le 4 septembre 1701, justicier de 
Corcelles et assesseur, établi juge du Consistoire de Mézières en sep- 
tembre 1762, lieutenant à Corcelles en 1775; épousa : 1° Jeanne-Esther 
Penseyres, dont il eut trois fils : Jean-Pierre, Michel, Pierre-Abram 
(63-65) ; 2° Anne-Marie Décosterd. 

39. Claudine, épousa Pierre Porchet, de Corcelles. 

40. Catherine, épousa Michel Porchet, de Corcelles. 

41. Esther, épousa Elie Barbey, de Granges. 

42. Elisabeth, épousa Abram Gilliéron, de Ropraz. 

43. Marie, épousa : 1° Jean-François Gilliéron ; 2° Jean-Pierre 
Desmeules, de Ropraz. 

De Jean-Louis (26) et de Pernette Porchet : 

44. Abram, prêta reconnaissance le 29 mars 1735. Il fut père de 
Jean-Abel et Pierre-Abram, maîtres maçons. 

De Jean (27) et de Marguerite Porchet : 

45. François, justicier à Ropraz ; épousa Madeleine Dépraz, veuve 
le 29 mars 1735, dont il eut Jean-Jaques et des filles. 

46. Jean-Pierre, prêta reconnaissance le 11 juin 1735, demeurait à 
l'Isle ; fut père de François et d'Ulrich (66-67). 

47. Samuel-François, prêta reconnaissance le 29 mars 1735 ; 

épousa Desmeules, dont il eut : Jean-Pierre, Jean-Daniel, 

Jean-Noé, habitants de Mont-la-Ville en 1777. 

De Daniel-Noé (28) et de Jeanne Mellioret : 

48. Jean-Pierre, baptisé le 21 novembre 1686, mort avant 1735 ; 
épousa Marie Desmeules ; père de Jean-Baptiste et de Jeanne (68-69). 

49. Pierre le Jeune, justicier de Ropraz, reçu communier de Corcelles 
pour 30 florins le 25 mars 1726, prêta reconnaissance le 29 mars 1735 
en son nom et en celui des enfants de Jean-Pierre (48) ; épousa Elisa- 
beth Desmeules, dont il eut Philippe (70). 

De Samuel-François (29) et de Jeanne Pache (1 er lit) : 

50. Pierre (Egrège), commissaire, fit les reconnaissances au bailliage 
d'Echallens ; épousa Claire Brun, dont il eut : Frédéric. Louis, tous 
deux commissaires, et Georges. 

51. Daniel, épousa Catherine Gilliéron, de Corcelles, sans posté- 
rité. 

GENi VAUD. 13 



98 



ROD 



52. Jean-Baptiste, né à Mézières, baptisé le 1 er janvier 1682, notaire, 
juge consistorial, châtelain de Mézières, curial de Carrouge ; reconnu 
bourgeois et communier de Démoret par acte du 28 novembre 1722. 
(Taxis, not.) Il épousa à Mézières Jeanne-Marie Gilliéron, fille de 
Jaques-Etienne, dont il eut sept enfants : Pierre, Jean-Daniel, Jean-Da- 
niel, Frédéric, Elisabeth, Mariette, Jeanne (71-77). 

De Samuel-François (29) et de Jeanne-Marie Costerd (2 e lit) : 

53. Philippe, secrétaire aux Gardes, à Paris, mort sans postérité. 

De François (30) et de 

54. Jean-Jaques, baptisé le 11 juillet 1717, fut père de Jean-Daniel 
et de Jean-Baptiste, baptisé le 18 juin 1741. Ces deux frères domiciliés 
à Ropraz en 1777. 

De André (31) et de 

55. Samuel, il eut pour fils : Jean-Samuel, Emmanuel, Jean-Louis, 
Jean-Baptiste, Michel, frères, et Pierre, fils naturel. 

De Pierre (34) et de Elisabeth Desmeules : 

56. Jean-Pierre. 

57. Samuel. 

58. Jaques, épousa Marie Pasche, de Ferlens, dont il eut trois en- 
fants : Jean-Pierre (branche du juge Rod), Suzanne et Marguerite. 

59. Pierre, mort célibataire. 

60. Baptiste, voyagea à Paris en 1764. 

De Jaques-Etienne (35) et de Marie Nicolaz : 

61. Michel, fermier à Thierrens, mourut en 1762; épousa Marie 
Jordan, de Carrouge, dont il eut quatorze enfants. Ses hoirs étaient au 
Borgeaud, représentés par Michel et Jean-Isaac avant 1760. 

62. Jean-Baptiste, épousa Desmeules, de Ropraz, dont il 

eut Pierre et Jean-Pierre, vivants en 1777, pères de Samuel et Jean- 
Pierre. 

De Philippe (38) et de Jeanne-Esther Penseyres (1 er lit) : 

63. Jean-Pierre, épousa Marie Ghappuis, fille de Daniel, justicier 
de Carrouge, dont il eut trois enfants : Pierre, Jean-Baptiste, Jeanne. 

64. Michel, mort en bas âge. 



ROD 



99 



A 65. Pierre-Abram, épousa Jeanne-Marie Décosterd, fille de 
Daniel, d'Essertes, lieutenant en 1775, des Abbayes de Corcelles et 
Ropraz. Il eut quatre enfants : Marianne, Pierre-Philippe (78), Pierre- 
François (79), Louise. 

De Jean-Pierre (46) et de 

66. François, épousa Françoise d'Oulens. Il demeurait à 

Bettens en 1777 avec 

67. Ulrich, épousa Louise Gourvoisier, de Mont-la- Ville. 

De Jean-Pierre (48) et de Marie Desmeules : 

B 68. Jean-Baptiste, baptisé le 24 novembre 1715, reçu communier 
de Corcelles le 25 mars 1726 pour la somme de 30 florins, comman- 
dant d'exercices en 1757, assesseur consistorial de Mézières en 1777 ; 
épousa Suzanne Fiaux, d'Hermenches, dont il eut quatre enfants : Jean- 
Pierre, Anne-Marie, Suzette, Marguerite (80-83). 

69. Jeanne, épousa Jean-Pierre Mellioret, de Montpreveyres. 

De Pierre le Jeune (49) et d'Elisabeth Desmeules : 

70. Philippe, mort sans enfant. 

De Jean-Baptiste (52) et de Jeanne-Marie Gilliéron : 

C 71. Pierre, lieutenant de la noble cour de justice de Carrouge, eut 
quatre enfants : Jean-Louis, Jean-Pierre, Jean-Frédéric, Lisette (84-87). 

72. Jean-Daniél (spectable), ministre du Saint Evangile ; épousa 
Madeleine Gorboz, fille du secrétaire baillival et receveur d'Oron, ban- 
neret de la paroisse de Châtillens, dont il eut sept filles avant 1765: 
Emilie, Salomée, Lisette, Susanne, Marion, Marie-Anne, Elisabeth (88- 
94). 

73. Jean-Daniel, baptisé le 1 er mars (ou mai) 1711, notaire, curial, 
uge et châtelain de Mézières ; il épousa, le 5 juin 1738, Elisabeth 
Burnand, fille de Pierre, de Vulliens, dont il eut onze enfants : Frédé- 
ric, Simon, Salomée, Marion, Marianne, Marguerite, Jeanneton, Hen- 
riette, Louis-César, Samuel, Pierre (95-105). 

74. Frédéric, mort sans enfant. 

75. Elisabeth, épousa Pierre Ghapuis, de Carrouge. 

76. Mariette, épousa David Banderet, de Fresins, avocat et no- 
taire. 

77. Jeanne. 



100 



ROD 



De Pierre-Abram (65) et de Jeanne-Marie Décosterd : 

VIII 78. Pierre-Philippe, né en janvier 1764, eut une fille : Marie-Made- 

leine, épouse de Jean-Pierre Rod, de Ropraz. 
A 79. Pierre-François, eut cinq enfants : Marguerite, Jean-Pierre, 
Pierre-Abram, Jean-François, Luzon (106-110). 

De Jean-Baptistè (68) et de Susanne Fiaux : 

B 80. Jean-Pierre, né le 9 septembre 1750, épousa, le 23 avril 1778, 
Jeanne Jordan, fille de Jean-Daniel, de Mézières, dont il eut quatre 
enfants : Jean-Baptiste, Jean-Pierre, Jean-François, Jeanne (111-114). 

81. Anne-Marie, épousa Jean-François Cavin, de Vucherens. 

82. Suzette, épousa Jean-Emmanuel Desmeules, de Ropraz. 

83. Marguerite, épousa Pierre-Samuel Desmeules, de Ropraz. 

De Pierre (71) et de .... . 

84. Jean-Louis, frère jumeau du suivant. 

85. Jean-Pierre, épousa Jeanne-Suzette Jordan, fille de Jean, de 
Mézières. 

86. Jean-Frédéric, épousa Louise Ciiapuis. 

87. Lisette, épousa Jean-Pierre Jordan, de Carrouge. 

De Jean-Daniel (72) et de Madeleine Gorboz : 

88. Emilie, épousa Mange, de Rougemont. 

89. Salomée. 

90. Lisette. 

91. Suzanne, épousa Jaques Dubois, de Mézières. 

92. Marion, épousa Poclaz, de Cully. 

93. Marie-Anne, épousa Jean-Pierre Nicolas, de Mézières. 

94. Elisabeth, épousa Pierre Ghapuis, de Carrouge. 

De Jean-Daniel (73) et d'Elisabeth Burnand : 

95. Frédéric, mort avant 1777. 

96. Simon, mort avant 1777. 

97. Salomée. 

98. Marion, femme de Samuel Buntily. 

99. Marianne, femme de Jean-Antoine Cavin, de Vucherens. 

100. Marguerite, morte avant 1777. 

101. Jeanneton, femme de Jean-Guillaume Gouthman, d'Epes- 
ses (?). 



ROD 



101 



102. Henriette. 

103. Louis-César-Sigismond (discret), habitant à Neuchâtel, fit lever 
la généalogie de sa famille le 25 septembre 1777. Il épousa Jeanne- 
Marie Colomb, de Provence ; un fils : François-Louis (115). 

104. Samuel, né à Mézières le 20 septembre 1759, alla s'établir dans 
la principauté de Neuchâtel. Il épousa en 1789 Anne-Suzanne (al. Anne- 
Marie) Berruet, fille d'Olivier-Frédéric, d'Yverdon, dont il eut un fils : 
Daniel (116). 

105. Pierre, baptisé le 5 mai 1757. Il épousa Jeanne-Sabine Mé- 
groz, de Villette, dont il eut un fils : Jean-Baptiste-Samuel (117). 

De Pierre-François (79) et de 

106. Marguerite, épousa de Villars-Tiercelin. 

107. Jean-Pierre, épousa Porchet, de Corcelles, dont il 

eut deux enfants : Jeannette et Pierre-Samuel. 

108. Pierre-Abram, épousa Suzette Desmeules, de Ropraz, dont 
il eut trois enfants: Marie, François (118), Daniel, mort célibataire. 

109. Jean-François, mort célibataire. 

110. Luzon, femme de Jean-François Rod, de Ropraz. 

De Jean-Pierre (80) et de Jeanne Jordan : 

111. Jean-Baptiste, né le 24 mai 1779, mort célibataire. 

112. Jean-Pierre, né le 18 janvier 1782, épousa Suzanne-Elisabeth 
Desmeules, sans postérité. 

113. Jean-François, né le 26 janvier 1784, épousa Anne-Judith 
Jaton, fille du juge Jaton, de Villars-Mendraz, née le 27 janvier 1810, 
dont il eut trois enfants: Jean-Pierre, Henri, Marianne (119-121). 

114. Jeanne, née 13 novembre 1787, épousa Jean-Pierre Porchet, 
des Chênes à Corcelles. 

De Louis-César-Sigismond (103) et de Jeanne-Marie Colomb : 

115. François-Louis, né à Neuchâtel, membre de la Noble compa- 
gnie des Mousquetaires de cette ville ; c'est lui qui, selon la coutume, fit 
peindre ses armoiries, dans la salle du Mail. 

De Samuel (104) et de Anne-Suzanne Berruet : 

116. Daniel, né à Cortaillod le 11 décembre 1793. Il habitait à Che- 
vroux en 1844 et réclama la qualité de bourgeois de Démoret ; il eut un 
fils : Daniel (122). 



102 



ROD 



De Pierre (105) et de Jeanne-Sabine Mégroz : 

117. Jean-Baptiste-Samuel, baptisé le 23 février 1794, instituteur 
(brevet du 13 septembre 1815) à Villarzel en 1826, faisait des démarches 
pour se faire reconnaître bourgeois de Démoret. Il épousa Jeanne-Marie 
(al. Marie-Esther) Gris, fille de Pierre-Moïse, de Seigneux, et de Marie 
Tenthorey. Ils habitaient Seigneux, où le pasteur Bourillon signa leurs 
annonces rédigées en latin en 1817. Ils eurent un fils : Jean-Louis (123). 

De Pierre-Abram (108) et de Suzette Desmeules: 

118. François, qui épousa Sophie Rod, fille du juge, dont il eut 
deux fils et deux filles. 

De Jean-François (113) et de Anne-Judith Jaton : 

119. Jean-Pierre, né le 13 août 1831, épousa le 11 novembre 1859 
Lydie Jayet, d'Hermenches ; il mourut le 30 décembre 1889, voyer de 
l'Etat de Vaud. Il eut onze enfants, entre autres : Adolphe, Julie, Ulysse, 
Emma, Henri, Lucie (124-129). 

120. Marianne, née le 23 juillet 1833, morte en 1844, 

121. Henri, né le 2 mars 1836. 

De Daniel (116) et de 

122. Daniel, habitait Serrières près de Neuchâtel en juin 1854 ; mi- 
notier. 

De Jean-Baptiste-Samuel (117) et de Jeanne-Marie Gris : 

123. Jean-Louis, né le 8 octobre 1821, instituteur à Grens sur Nyon 
lors de son premier mariage ; plus tard libraire à Nyon et relieur à Lau- 
sanne. Il épousa à Bursins, le 27 juin 1854 : 1° ZéLie-Elise Piguet, 
fille d'Abraham-Elisée, du Chenit, et de Louise-Charlotte Golay, dont il 
eut un fils : Edouard (130) ; 2° Marie Arbenz, de Zurich, née et élevée 
à Schaffhouse. 

De Jean-Pierre (119) et de Lydie Jayet : 

124. Adolphe, né le 18 mars 1860, épousa Nancy Fiaux, d'Her- 
menches, dont il a quatre enfants : Auguste, Emile, Germaine, décédée, 
Mathilde-Rosalie. 

125. Julie, née le 12 juillet 1861, épousa Charles Lagnaz, de 
Bussy. 



ROD 



103 



126. Ulysse, né le 28 août 1862, épousa Eugénie Rossier, de Vil- 
larzel, dont il eut trois enfants : Suzanne-Lydie, Alfred-Jules, Jeanne 
(131-133). 

127. Emma, née le 18 juillet 1865, célibataire. 

128. Henri, né le 14 juin 1870, épousa Clara Desmeules, du châ- 
teau de Ropraz, dont il a deux enfants : William et Louise (134-135). 

129. Lucie, femme de Auguste Pichonnaz, de Sarzens. 

De Jean-Louis (123) et de Zélie-Elise Piguet : 

130. Edouard 4 , né à Nyon le 31 mars 1857, mort à Grasse le 29 jan- 
vier 1910, homme de lettres. Il épousait en 1885, à Florence, Valentine- 
E. Gonin, fille de Frédéric et d'Emma Burnand, dont il eut deux en- 
fants : Marie-Hélène, Francis (136-137). 



134. William, né le 3 octobre 1897. 

135. Louise, née en 1899, morte la même année. 

De Edouard (130) et de Valentine-E. Gonin : 

136. Marie-Hélène, née en 1885. 

137. Francis, né en 1887. 



1 II fit son collège et ses études secondaires à Nyon, accompagna sa mère malade dans la 
campagne au pied du Jura. Il étudia ensuite à Lausanne, Bonn et Berlin. Licencié en 1879 [La 
légende d'Œdipe) de l'Académie de Lausanne, il ne suit pas au désir de son père de faire des 
éludes de droit. Installé à Paris, il collabore à plusieurs grands journaux français et à la Revue 
des Deux-Mondes. En 1886, il occupa la chaire laissée vacante à l'Université de Genève par 
Marc-Monnier, jusqu'en 1893, mais sa véritable voie était le roman psychologique et c'est de ce 
côté qu'il dirigea désormais tout son effort. 



131 
132 
133 



De Ulysse (126) et d'Eugénie Rossier : 

Suzanne-Lydie, née le 20 avril 1891. 
Alfred- Jules, né le 5 septembre 1892. 
Jeanne, née le 8 juin 1894. 



De Henri (128) et de Clara Desmeules : 



H. DE m. 



GÉN. VAUD. 



Seigneux 




Armes : Ecartelé ■ d'azur et d'or, à un sceptre fteurdelysé du second, 
posé en bande. 

Depuis 1512 à 1800, ces armes sont écartelées avec celles des Fcderighi, 
seigneurs de Fernex, autrefois nommés di Biagio et originaires de Marlia, 
prés Lucques : d'azur au taureau furieux d'or, à une bande brochante de 
gueules, chargée de trois étoiles d'argent. 

Devise. « In Deo mea spes. » 

Dicton : Sagesse de Seigneux (le Père Méncstrier). 



Famille locale de donzels et ministériaux, originaire du village de 
Seigneux dans la Broie, ainsi qu'en fait foi un acte de 1316, daté de 
Granges, où l'on trouve cette famille _ 
mentionnée simultanément avec une fa- L I— .^'^ O 

mille d'Henniez (cette dernière éteinte). 

Environ vers 1350 cette famille se 
partagea probablement en deux bran- 
ches différentes, l'une s'établissant à 
Romont, l'autre à Billens. La branche 
de Romont passa en partie à Lausanne 
(1475), devint vaudoise, tandis que la ^i>^^ŒJ»fS:^ 
branche de Billens resta fribourgeoise. r ^£^i^J^^BÊ^^mntÊ^^^Vii 
Cependant quelques membres de la ^>^f^g 
branche de Billens passent à Vevey en 
1555 et à Rolle vers 1632, d'autres à 
Chexbres. Nous nous occuperons ici de 
la branche de Romont seulement, la 
plus importante ; la branche de Billens 
ressortissant plutôt du canton de Fri- 
bourg et formant un tout à part devenu 
la famille Sugnaux f . Une tradition de 

ami lie reliait les Seigneux de Romont et les Sugnaux de Billens aux 
« von Signau » de l'Emmenthal. C'est une erreur. Notons ici que le 

1 On ne peut garantir la communauté d'origine de ces deux branches, le point de raccord 
avant 1 3î>0 n'ayant pas encore été trouvé. Toutefois la chose reste vraisemblable. 



D'après un cx-libris du xvii« siècle. 



108 



SEIGNEUX 



village de Seigneux relevait très anciennement des sires d'Ecublens ; il 
passa ensuite aux sires de Dompierre pour tomber définitivement entre 
les mains propres de l'Evêché de Lausanne (1221). La famille Seigneux 
paraît avoir été la famille notable de la localité qui porte ce nom, l'une 
et l'autre, liées vraisemblablement dans leurs origines les plus lointaines. 

Sources : Grosses et reconnaissances des archives de Romont, Fri- 
bourg, Lausanne et Turin ; testaments ; registres état-civil de Lausanne ; 
archives de famille dès 1471, archives de Briançon pour la branche res- 
tée catholique. 

1. Umbertus de Sinus, 1226-1228, ou Umbertus Siniuus, aussi Si- 
ninus, premier du nom, vivait à Seigneux (Sinius). Il figure parmi les 
chefs de famille plaignants lors de l'incursion du sire de Montagny sur 
les territoires de l'évêque de Lausanne ; il accuse une perte de 50 sols. Il 
payait 12 deniers de cens à l'évêque de Lausanne (Gart. de Lausanne). 

2. Martin de Sinuez, 1250, de Sinnez, de Siniez ; un fils : Pierre (4). 

3. Uldrich de Siniez, 1260 ; deux fils : Borcard et Rodolphe (5, 6). 

De Martin (2) et de 

4. Pierre de Sinuez, 1311, payait un cens au sire de Dompierre. 

De Uldrich (3) et de 

5. 6. Borcard, Rodolphe, frères, 1311, 1316, étaient propriétaires de 
biens fonds et terres à « villa de Sinnez, ou Siniez versus Suprapetram » 
soit à Seigneux même ; ce dernier eut un fils : Mermet (7). 

De Rodolphe (6) et de 

7. Mermet, 1345, vivait à Granges-Marnand, payait un cens à 
l'autel et chapellenie de Saint-Jaques, en l'église de Moudon. 

Les N° s 8, 9, 10, 11, non classes. 

8. Girard Sinioz, 1350, clerc à Lausanne; sa femme: Jeannette, 
était déjà veuve en 1371, lui donna une fille : Perisonne (12). 

9. Jean Seyniouz, 1350-1364. Siniouz, Siniody, bourgeois de Ro- 
mont, épousa Jeanne Raboud. fille de Rolet ; un fils : Jean (13). 

10. Pierre de Seyniouz, 1359, à Romont, sa femme Catherine 

11. Pierre de Seynyour, 1399-1404. 

De Girard (8) et de Jeannette 

12. Perisonne, épouse Perrod de Villar, donzel de Lausanne. 



SEIGNEUX 



109 



De Jean (9) et de Jeanne Raboud : 

13. Jean Seyniouz, 1390-1415-1446-1451, Siniouz, Seygniody à 
Romont, épouse Jeanne Reynaud (de Reynold), fille de Jean ; donzel ; 
en 1429 membre de la confrérie de la Conception, conseiller du 12 et du 
60, syndic en 1433 et 1444. Il eut deux enfants ; Perisonne, Pierre (19- 
20) et peut-être Jean (21). 

Les N° s 14, 15, 10, 17, 18, non classés. 

14. Domp Louis Senyodi, curé à Mézières devant Romont, 1420. 

15. Claude Seignoux, alias Marron, cité à Fellens en 1436. 

16. Jeannette, veuve de Jean Othonnens, citée 1453. 

17. Antoine, fils de Pierre et de Claudie, nommé clerc, 1453, et re- 
çoit la tonsure par Jean de Fuste pour l'évèque Georges de Saluées, 
peut-être le même que (26). 

18. Catherine, épouse Pierre Blescheret (?). 

De Jean (13) et de Jeanne Reynaud : 

19. Perisonne, 1464-1474, épouse Aymonet de Mellet, fils d'Ay- 
rnonet, bourgeois de la Tour-de-Peilz. 

20. Pierre, 1447 (Senioux, Seynodi, Senyoud), testa en 1476, 7- 
1487 ; conseiller, syndic en 1478, ambassadeur de Romont aux Etats de 
Vaud réunis à Moudon en 1456. Il épouse: 1° Jeanne Mestral ; 
2° Claudine Othonnens, fille d'Antoine Otlionnens alias de Surpierre. 
Il possédait un fief en 1471 rière Siviriez, soit à la Magne Chesau et 
Chavannes-les-Forts, dit fief Seigneux. Il eut de sa seconde femme cinq 
enfants : Jean, Humbert, Pierre, Antoine, Jeanne (23-27). 

Les N os 21, 22, non classés. 

21. Jean, 1477, mort avant 1504 ; syndic en 1480, 1481 et 1486. 

22. Pierre, 1504, fils de Jean (21), possédait la tierce-part de la 
dîme de Mâconnens (indivise avec Haute-Rive et le curé de Torny). 

De Pierre (20) et de Claudine Othonnens (2 e lit) : 

23. Jean, 1477, j- 1527, écuyer, donzel, conseiller du 12 et du 60, 
châtelain de Romont en 1506-1508, 1513-1514, syndic en 1515, député 
aux Etats de Vaud en 1498. Il épouse Bartholomée Joly, fille de 
noble Matthieu, de Thonon, dont il eut quatre enfants : Humbert, Louis, 
Marie, Jeanne (28-31), peut-être le même que n° 36. 

24. Domp Humbert, 1463-1488-1508, Sygnieu ou Seygniodi, cha- 
pelain, membre de la Confrérie de la Conception, du clergé de Romont. 

25. Pierre, 1465-1487, conseiller de Romont, s'établit à Villeneuve ; 
en 1481, co-prieur de la confrérie du Saint-Esprit à Villeneuve; épouse 



110 



SEIGNEUX 



Colette de Baulmes, fille de Vuillerme, de Villeneuve. (Voir grosse 
Pomel, 2-B, Arch. Vevey). Un fils : Charles (32) et peut-être deux filles 
(33, 34). 

26. Antoine, 1465, -J- 1478, demeurant à Romont, puis à Lausanne, 
où il possédait des moulins. Il épouse Catherine Morel, fille d'Antoine, 
dont il eut deux enfants : Louis et Jeannette (37, 38). (Voir 17.) 

27. Jeanne, épouse Reynaud (?). 

De Jean (23) et de Bartholomée Joly : 

28. Humbert, 1507, -]- 1549, testa 1547, notaire-juré du bailliage de 
Vaud ; 1507, recteur de l'Hôpital ; 1520, châtelain et officier temporel du 
prieuré de Semsales ; syndic en 1524 ; châtelain de Romont en 1532 et 
1536; banneret en 1543, 1546 et 1547; enseveli dans un caveau de famille 
en l'autel de Saint-Pierre, en l'église paroissiale de Romont, seigneur 
de Chesau. Il acquit le fief noble des Roverea, de Louise de Roverea, 
femme de Michel de Blonay, seigneur de Maxilly. Il le laissa par héri- 
tage à Guillaume à Romont et à François a Lausanne. Il fit héritiers ses 
neveux Guillaume et François (40, 44), étant mort sans postérité. Il 
épouse noble Bernardine Mossu. 

29. Domp Louis, 1504-1527, mort avant 1535. Chapelain en 1504 ; 
procureur du clergé, 1509 et 1513 ; chanoine, 1513 ; curé à Mézicres 
devant Romont en 1527 et 1529. 

30. Marie, épouse Pierre Othonnens. 

31. Jeannette, testa et mourut en 1535; épouse: 1° Guillaume 
Cornillat, de Romont ; 2° Michel Musard, d'Estavayer. 

De Pierre (25) et de Colette de Baulmes : 

32. Charles, 1510-1543-1549, demeurait à Villeneuve, y possédait 
une maison ; il fut mestral de Villeneuve-Chillon en 1524. Il épouse 
Jeanne de Neuvecelle, d'Aigle, fille de noble Berthod. Ils eurent deux 
enfants : Guillaume et Bernardine (40-41). 

33. Anthonie, épousa à Lausanne Du Nant, citée en 1549 clans le 
testament d'Humbert (28), son cousin. 

34 épousa un de Collombier- Villeneuve. 

Los N" s ;!■*>, 30, non dusses. 

35. Domp Claude (alias Marron), 1488-1513, du clergé de Romont 
en 1513, vicaire â Matran en 1488, chapelain de l'autel de Saint-Martin 
à Romont en 1498. 

30. Jean, châtelain de Rue en 1520 (voir 23). 



SEIGNEUX 



111 



Le N° 37 non classé. 

37. Louis, témoin arbitre clans un différend à Semsales entre deux 
communes en 1519 (peut-être le même que n° 38). 

De Antoine (26) et de Catherine Morel : 

38. Louis, 1487, f 1519, bourgeois de Lausanne, testa en 1519, 
nommé clerc en 1487 par Benoît de Montferrand, évêque. Ecuyer, donzel 
de Romont, chef conseiller à Lausanne ou syndic ; en 1517 député aux 
Etats de Vaud à Moudon. Il offrit les clés et les compliments de la ville 
de Lausanne ou duc de Savoie en 1517. Enseveli dans un caveau de 
famille en l'église Saint-François à Lausanne. Seigneur de Rovray et 
autres lieux. Il épouse le 27 avril 1512 Renée Federighi, fille de Louis, 
seigneur de Fernex, et de Jeanne de Pesmes, veuve de Jean de Saix, 
premier syndic de Genève en 1478. [Le contrat de mariage se signa au 
château de Saint-Maire à Lausanne, autorisé par Antoine du Soleil, son 
tuteur, Jaques de Fernex, son curateur. Etienne de Dullit, Jean de Saint- 
Saphorin et Jean de Montherand ses parents présents ; Amé de Mont- 
faucon, évêque de Lausanne. Nicod de Cojonnay, bailli de Lausanne, 
Benoit Ravier, docteur en médecine. En 1520, veuve, elle se remarie 
avec Honorable Pierre Curnillon, marchand, fils de Benoit, bourgeois de 
Lausanne. Louis avait eu avant son mariage deux enfants naturels : 
Pernette et Jean (42, 43) et deux enfants de sa femme : Pernette et Fran- 
çois (44, 45). 

39. Jeannette, 1487, épouse Etienne Duflon, de Cully. 

De Charles (32) et de Jeanne de Neuvecelle : 

40. Guillaume, 1543, testa en 1569 ; bourgeois de Villeneuve, ban- 
neret de Romont, épouse Claudine Mœnnat qui lui donna une fille: 
Isabelle (49). 

41. Bernardine, épouse Pierre Michaud, de la Tour-de-Peilz. 

De Louis (38) enfants naturels : 

42. Pernette, elle est dotée pour se bien marier. 

43. Jean (?) 1540 ; c'est probablement là l'origine de la branche ca- 
tholique émigrée, qui passa de Briançon dans les Flandres espagnoles 
(voir cette branche à page 127). 

De Louis (38) et de Renée Federighi de Fernex : 

44. Pernette, épouse Arthaud Maillard, de Rue, fils d'Antoine 
et d'Isabelle de Billens. 



112 



SEIGNEUX 



45. François, né posthume en 1519, -f- 1567, intestat. Donzel de 
Romont, boursier : bourgmestre de Lausanne en 1560, capitaine de la 
noblesse, seigneur du fief de Rovéréa en Fribourg par héritage de son 
oncle Humbert (28) en 1547. Echangea en 1557 à noble Marie de Duyn, 
femme de noble Vincent Thorens, la seigneurie de Grilly, en Pays de Gex, 
contre celle de Vufflens ; en 1563 il acheta la seigneurie de Vevey et la 
Tour ; seigneur de Châteauvieux le Rosay près Rolle, qu'il avait acheté 
lors de la discussion de Claude d' Alliez, le garda peu de temps ; seigneur 
de Vufflens, Bussy, acheta Dignens (Denens) en 1565 de Cathelin Loys, 
allié de Blonay (son second fils, Jean, vend Denens en 1569 à Sébastien 
Loys). Il épousa en 1541 Françoise de Joffrey, fille d'Amé et de 
Marguerite Cathélaz ; elle testa en 1587. Ils eurent quatre enfants : Per- 
nette, Louis, Renée, Jean (50-53). 

Les N os 46, 47, 48, non classés. 

46. Guillaume Senyoux, épouse Françoise Favrod de Fellens, 
fille de Louis, du Pays-d'Enhaut. Elle teste en 1564 en faveur de son 
mari. 

47. Domp Bernard Seigniez, 1550, cité à Ependes. 

48. Nicolas Seigneux. Sa fille Marie, épouse en 1586 Claude Duna- 
let, d'Hermenclies s. Moudon. 

De Guillaume (40) et de Claudine Moennat : 

49. Isabelle, 1588-1599, était veuve en 1618, épouse noble Jean 
Musy le jeune, fils de Frantz, de Romont ; elle est le plus fort contri- 
buable à Romont. 

De François (44) et de Françoise de Joffrey : 

50. Pernette, épouse en l res noces, Jean Pasteur, de Lausanne ; en 
2 es noces en 1580, Jean de Montricher, de Morges, fils de Jacques et 
de sa 2 mo femme née d'Aubonne (?) 

51. Louis, f 1591, banneret en 1587, gros saultier ; Seigneur de 
Vufflens-Châtel, mort empoisonné par l'attouchement de la main d'une 
sorcière (?) [Arch. cant. pièces détachées]. Il épouse Antoinette Meyer, 
de Fribourg, fille de Charles et de Marguerite du Moulin; elle testa en 
1591 ; se remarie le 27 novembre 1592 avec Jean d'Yverdun, puis avec 
Simon Syret, bourgeois de La Sarraz, en 1602. Ils eurent 7 enfants : 
Jeanne-Françoise, François, Jean-Louis, Louise, Marguerite, Jean-Fran- 
çois, Jean-Baptiste (54-60). 

52. Renée, épouse en 1571 Jean-François de Gruyère-Aigremont, 
donzel de Cossonay. 



SEIGNEUX 



113 



53. Jean, f 1620, hospitalier, gros saultier, juge en 1590, bourg- 
mestre en 1592; Coseigneur de Vufflens avec son frère (51). Il paraît à 
la journée de Payerne le 28 mai 1570. Il épouse en l ros noces, en 1568, 
Rose Ruffy, fille feu Bernard, notaire, citoyen de Lausanne qui lui 
donna 7 enfants : Françoise, Pernette, Renée, Jaquema, Jean-François, 
Philibert, Jean (61-67); en 2 mus noces il se remarie avec Jeanne de Pra- 
roman, veuve de. Daniel de Saussure, fille de Claude et de Rose Gimel, 
qui lui donna 7 enfants : Jean-Baptiste, Benjamin, Jeanne-Louise, Marie, 
Gabrielle, Rose, Sted'e (68-74). 

De Louis (51) et d'Antoinette Meyer : 

54. Jeanne-Françoise, épouse en 1602 Jaques Mugnier, fils de 
Claude. 

55. François, né en 1578, baptisé le 23 mars, à Lausanne. 

56. Jean-Louis, cité en 1609 et 1615, comme lieutenant d'une com- 
pagnie d'arquebusiers pour le margrave J. Sigisinond de Brandebourg, 
(brevet de 1615 à Clèves, qualifié Baron). 

57. Louise, baptisée le 28 juin 1579, épouse Jacob Richard, pasteur 
à Lutry, en 1613. 

58. Marguerite, baptisée le 13 août 1581, épouse Pierre-François 
Bergier, en 1602. 

59. Jean-François, baptisé le 19 mai 1587. 

60. Jean-Baptiste, dit le jeune, né en 1589, f 1633, banderet de la 
Palud, épouse en 1608 Jeanne Rosset, fille de Benjamin, banderet de la 
Palud, seigneur de Vufflens-la-Ville, bourgmestre de Lausanne et de 
noble Claudine Loys. Ils ont S enfants : Louise-Marie, François, Samuel, 
Jean-Louis, Jeanne-Marie, Marguerite, Marie-Anne, Rose (75-82). 

De Jean (53) et de Rose Ruffy (1 er lit) : 

61. Françoise (Jeanne), épouse le 2 décembre 1588, à Lausanne, 
noble Claude Mestral des Vaux, bourgeois de Lausanne, châtelain 
de Dommartin en 1589. 

62. Pernette, épouse le 4 novembre 1588 Jean Vincent, banderet 
de Lausanne. Elle est veuve en 1615. 

63. Renée, née en 1573, épouse le 2 juin 1594 Loys de Montri- 
cher, fils de feu Claude en son vivant cbàtelain de Morges et de noble 
D ,le d'Asperlin de Bavois. 

64. Jaquema, baptisé à Lausanne le 26 novembre 1574. 

OÉN. VAL'D. I 13 



114 SEÏGNEUX 



65. Jean-François, baptisé le 1 er juin 1576. 

66. Philibert, ) 

„„ T \ bessons (jumeaux), baptisés le 3 février 1578. 

67. Jean, ) J ** ^ 

WÊ ' 

ifër 

De Jean (53) et de Jeanne de Praroman (2 me lit) : 

68. Jean-Baptiste, dit l'aîné, baptisé à Lausanne le 2 mai 1588 
f 1655. Banneret, gros saultier, boursier, maisoneur, bourgmestre en 
1636. Epouse le 29 août 1619 Marie Morlot, de Bâle, fdle de Abraham, 
originaire de Franche-Comté. Ils eurent 13 enfants : Henry. Jeanne, Bé- 
nigne-Marguerite, Judith, Jean-François, Bose, Jean-Jaques, Abraham, 
Sarah, Gabriel, Françoise, Jeanne-Louise, Anne -Marie, Catherine 
(83-95). 

69. Benjamin, conseiller, écuyer, épouse en 1618 Jeanne-Marie de 
I Hennezel, fille de Pierre, seigneur de la Bobellaz depuis 1604, et de 

Anne de Saussure [sœur de Daniel de Saussure, seigneur de Morrens] 
qui lui donna 10 enfants : Jean-François, Henry, Daniel, Sarah, Suzanne, 
Marc. Anne, Jeanne-Louise, Nathanaël, Joseph (96-105). 

70. Jeanne-Louise, baptisée à Lausanne le 20 janvier 1591 ; épouse 
^ en 1608 Joseph d'Arbonnier, lieutenant et juge à Orbe ; coseigneur de 

Dizy, fils de Georges. 

71. Marie, épouse en 1618 Isaac-Benjamin d'Arbonnier; elle est 
veuve en 1663. 

72. Gabrielle, épouse en 1623 Gaspard Gignillat, de Vevey. 

73. Rose, épouse en 1605 Sébastien Bourgeois, ministre à Concise. 

74. Steffe, née en 1593, épouse Noël de Mellet, fils de Jaques, 
syndic de la Tour-de-Peilz, en 1610. Elle est veuve en 1646. 

m. ; 

I De Jean-Baptiste le jeune (60) et de Jeanne Rosset : 

Xiii 75. Louise-Marie, épouse; 1° le 23 août 1626 Georges d'Asperlin, 

seigneur de Ballaigues ; 2° le 3 mars 1639 François de Praroman, veuf 
de Marguerite Zehender, fils de Philibert et de Françoise de Blonay ; 3° 
le 13 décembre 1651 Pierre Loys, maisoneur, fils de Jean-Pierre, sei- 
gneur de Marnand et de Catherine de Goumoens, veuf de Benoîte 
Crousaz. 

70. François, baptisé à Lausanne le 15 mai 1617. 
77. Samuel, baptisé le 31 mai 1020, hospitalier, juge en 1670, bour- 
sier, capitaine de la Ville; épouse le 14 juillet 1644 Suzanne Mestral 
des Vaux qui lui donna 10 enfants: Jacqueline, Jean-François, Daniel, 



t-- 

m 



SEIGNEUX 



115 



Jean-Pierre, Jeanne-Marie, Suzanne, Françoise-Gabrielle, Jean-Louis, 
Samuel, Louise (106-115) ; en 2 m0 noces il épouse Anne Marel, veuve 
de Benjamin Doxat, morte sans enfant en 1667. 

78. Jean-Louis, baptisé à Lausanne le 8 mai 1623 f 1702, lieu- 
tenant baillival, procureur patrimonial ; épouse le 17 décembre 1646 
Marie Guichard, fille d'Odinet, bourgeois de Lausanne et de Madeleine 
Rolot ; 2° Jeanne Masset, en octobre 1670, veuve de Jean-François 
Gaudard, lieutenant baillival. De sa première femme sont issus 10 enfants: 
Marie-Madeleine, Samuel, Louise, Jeanne-Françoise, Jean-Philippe, 
Ferdinand, Jean-Louis, Jeanne-Marie, Jean-Baptiste, Gabriel (116-125). 

79. Jeanne -Marie, née en 1625, épouse; l n le 21 novembre 1644 
Jacob Gaudard, fils de provide Jost, juge ordinaire à Lausanne ; 2° 
David Roux ; 3° Elie Merlat, en 1683, pasteur français à Bâle, origi- 
naire de Saintonge. 

80. Marguerite, baptisée à Lausanne le 16 décembre 1628. 

81. Marie-Anne, baptisée le 31 mars 1631 ; épouse en 1661 Jean- 
François Bourgeois. 

82. Rose, épouse; 1° Abram Wuillamoz, en 1629, veuf de Marie 
Bergier, fils d'Abraham et de Jeanne Pisard ; 2° Henry de Trey- 
torrens, en 1635, fils de David, conseiller d'Yverdon et de Barbille 
d'Asperlin (1602). 

De Jean Baptiste l'aîné (68) et de Marie Morlot : 

83. Henry, baptisé à Lausanne le 23 mai 1620. 

84. Jeanne-Benigne- Marguerite, née en 1621 ; épouse en 1641 
Joseph de Praroman, seigneur de Cheires, veuf d'Anne Mannlich, fils 
de feu noble Henri et de Marguerite Steiger, de Rolle et Berne. 

85. Judith, baptisée à Lausanne le 18 novembre 1622. 

86. Jean-François, baptisé le 2 décembre 1623, f 25 janvier 1657 : 
épouse le l or juin 1654 à Lausanne Jeanne-Françoise de Loys, née le 
22 octobre 1635, fille de Pierre et de Benoîte Crousaz qui se remarie à 
François Mannlich, seigneur de Daillens. Jean-François eut une fille 
Marie (126). 

87. Rose, morte en bas âge. 

88. Jean-Jaques, né en 1626. 

89. Abraham, né en 1628, épouse en 1657 Madeleine-Marguerite 
de Loys, née en 1634. Il testa à Lyon en 1657 où il meurt; sa veuve se 
remarie avec Marc de Saussure en 1664. 



116 



SEIGNEUX 



90. Sarah, née en 1629, épouse en 1660; 1° Jérôme de Treytor- 
rens, fils de Tobie, ministre à Yverclon et de Claudaz Buttet, de Mou- 
don; il était lui-même ministre et doyen à Yverclon, veuf de Françoise 
Polier ; 2° en 1674 François de Saussure, seigneur de Vernand, fils 
de Jean et d'Esther d'Alinge. 

91. Gabriel, né en 1633, f en 1670, conseiller, épouse le 31 octobre 
1659 Elisabeth Vuarney, née le 10 juin 1613, fille de François et de 
Madeleine de Treytorrens, [veuve, Elisabeth se remarie en 1673 avec 
Samuel d'Asperlin]. Ils eurent 5 enfants: Marie-Madeleine, Jean-Fran- 
çois, Jean-Samuel, François-Louis, Gabriel- Theobald (127-131). 

92. Françoise, baptisée à Lausanne le 22 février 1636 ; épouse en 
1664 François de Gh arrière, seigneur de Boussens, fils de Jean- 
Jaques et d'Elisabeth de Saussure. 

93. Jeanne-Louise, née en 1638, épouse ; 1° en 1661 Marc-Polier, 
fils de Jean et de Claudine Quizard ; 2° en 1678 Christophe de Char- 
rière, fils d'Abraham, seigneur de Mex et de Jacqueline Mannlich. Il est 
mort à la guerre. 

94. Anne-Marie, née en 1640. 

95. Catherine, née en 1645. 

De Benjamin (69) et de Jeanne-Marie de Hennezel : 

96. Jean-François, né en 1619, châtelain deBoulensle 19 novembre 
1651 (?) : épouse Anne-Judith de Ville, baptisée à Vevey le 6 avril 
1633, fille de Georges et de Claude-Anthonie de Roverea. Ils eurent 2 
enfants : François et Suzanne (132-133). 

97. Henry, baptisé à Lausanne le 10 septembre 1620. 

98. Daniel, né en 1622, étudiant à Lausanne en 1639. 

99. Sarah, baptisée le 13 novembre 1624. 

100. Suzanne, baptisée le 6 avril 1628. 

101. Marc, baptisé à Vallorbe le 20 février 1631. 

102. Anne, baptisée le 25 novembre 1632 ; épouse le 12 avril 1649 
Samuel d'Asperlin, seigneur de Ballaigues [elle était veuve de noble 
François de Praroman]. 

103. Jeanne-Louise, baptisée le 27 avril 1634. 

104. Nathanaël, baptisé le 1 er mai 1636. 

105. Joseph, baptisé le 4 avril 1638. 



SEIGNEUX 



117 



De Samuel (77) et de Suzanne Mestral des Vaux : 

106. Jaqueline, baptisée à Lausanne le 14 octobre 1645. 

107. Jean-François, né en 1647 f 1730, conseiller, banneret de Saint- 
Laurent, boursier ; épouse à Prilly en 1669 Esther Doxat, née le 27 
novembre 1647, fille de Benjamin et de Anne Marel ; 2° Jeanne Bour- 
geois (ceux de Lausanne), fille de Jean-Louis et d'Estlier Pingolet. 

108. Daniel, baptisé le 10 mai 1649, capitaine de la Ville, testa le 7 
mai 1701. Châtelain rière Crissier, épouse Pernette-Suzanne Gravier 
(de Vergennes), dont il eut 4 enfants : Jean-François, Julie, Esaïe, Sa- 
muel (134-137). 

109. Jean-Pierre, baptisé le 28 novembre 1652 f 25 octobre 1717 ; 
conseiller contrôleur substitué, châtelain de Dompmartin, épouse Anne- 
Judith Girard des Bergeries, née en 1657, fille de Jacob et de Jeanne- 
Marie Rosset. Sont issus de ce mariage 7 enfants : Suzanne, Esther, 
Jean-Samuel, Louise, Michel, Daniel, Marie-Suzanne (138-144). 

110. Jeanne-Marie, baptisée le 2 juillet 1055, épouse le 3- septembre 
1683 Jacob Combe, bourgeois de Lausanne, fils de Jacob, pasteur à Lau- 
sanne et de Jeanne Collet. 

111. Suzanne, baptisée le 14 octobre 1656. 

112. Françoise-Gabrielle, baptisée le 3 mars 1658 ; épouse en 1689 
Jean-Pierre d'Apples, professeur, fi 1 s de Jehan-Pierre et de Jehanne 
de Saussure. 

113. Jean-Louis, né en 1661. 

114. Samuel, baptisé le 21 avril 1662. 

115. Louise, baptisée le 17 septembre 1665 f 1733. 

De Jean-Louis (78) et de Marie Guichard : 

116. Marie-Madeleine, née en 1648, épouse Isaac Michel. 

117. Samuel, baptisé le 4 octobre 1650 à Lausanne, f 1730. Juge en 
1718, conseiller, boursier, banneret de la Palud ; épouse 1° Marie-Anne 
Rosset, le 3 juillet 1673, fille de Jean-Philippe, seigneur de Vufflens-la- 
Ville et de Madeleine de Praroman; ils eurent 4 enfants : Jean-Philippe- 
Louis, Marie-Madeleine, Jean-François, Samuel-Benjamin (145-148) ; 2° 
Anne Dumont, le 30 janvier 1703, fille de David, réfugié de Crest en 
Dauphiné. 7 enfants du second lit : David, Pierre, Suzanne-Madeleine, 
Louise-Madeleine, Esther-Louise, Jeanne-Suzanne (149-154), Etienne- 
Louis (154 bis). 



118 



SEIGNEUX 



118. Louise, baptisée le 1" mars 1653; épouse Jean-Emmanuel 
Vuarney. 

119. Jeanne-Françoise, baptisée le 16 décembre 1655; épouse Phili- 
bert le Sage dit de Fontenay, d'Autun en Bourgogne : à la révoca- 
tion de l'Edit de Nantes, elle se réfugie en Hollande avec 3 fils. 

120. Jean-Philippe, né en 1657. 

121. Ferdinand, né en 1659. 

122. Jean-Louis, baptisé le 9 juillet 1660 f 1731 ; juge 1730, conseil- 
ler, assesseur baillival en 1694, châtelain du chapitre, reçu bourgeois 
d'Ecublens en 1720 ; épouse en 16SS Suzanne de Saussure, née le 28 
juin 1665, fille de Georges et de Urbaine Polier. Ils eurent 8 enfants : 
Louis-Théodore, Catherine-Françoise, Gabriel, François, Jeanne -Marie, 
Elisabeth, Marie, André-César (155-162). 

123. Jeanne -Marie, baptisée le 23 décembre 1662 f 1716; épouse 
Gabriel Tiiéobald de Seigneux (131) en 1691. 

124. Jean-Baptiste, baptisé à Lausanne le 21 mars 1665. 

125. Gabriel, cité en 1699. 

De Jean-François (86) et de Jeanne-Françoise de Loys : 

126. Marie, baptisée à Lausanne le 28 octobre 1655. 

De Gabriel (91) et d'Elisabeth Vuarney : 

127. Marie-Madeleine, baptisée à Lausanne le 4 décembre 1663. 

128. Jean-François, baptisé le 4 septembre 1665. 

129. Jean-Samuel, baptisé le 5 mai 1667 ; teste en 1686, f 1688. 

130. François-Louis, baptisé le 29 juin 1668. 

131. Gabriel-Théobald, baptisé le 4 mars 1670, fils posthume, conseil- 
ler, f 1743 ; épouse en 1691 (contrat du 4 juilllet) Jeanne-Marie de 
Seigneux (123), f l or janvier 1716 à Lausanne. Ils eurent 9 enfants : 
Jean-François, Benjamin, Jeanne- Elisabeth, Marie, Gabrielle, Louise- 
Madeleine, Suzanne, Françoise, François-Samuel (163-171). 

De Jean-François (96) et d'Anne-Judith de Ville : 

132. Suzanne, née en 1653; épouse en 1675 Albert Crousaz, sei- 
gneur d'Hermenches (de ceux de Lutry), veuf de Marie de Praroman, 
fils de François et de Judith Cerjat. 

133. François, baptisé le 30 août à Lausanne, 1654. 



SEIGNEUX 



119 



De Daniel (108) et de Suzanne Gravier : 

XV 134. Jean-François, baptisé à Lausanne le 17 juin 1694, f 1743 jus- 
' ticier. 

135. Julie. 

136. Esaïe, baptisé le 21 mars 1698. 

137. Samuel, mort en bas âge, le 7 mai 1701. 

De Jean-Pierre (109) et de Anne-Judith Girard des Bergeries : 

138. Suzanne, baptisée le 27 août 1683. 

139. Esther, née en 1684 ; épouse le 31 mars 1705 David-François 
Rosset, châtelain de Montherond, bis de Sébastien et de Louise Elisa- 
beth d'Aubonne. 

140. Jean-Samuel, baptisé à Lausanne le 2 février 1688, f le 7 dé- 
cembre 1766 ; banneret, conseiller, justicier, boursier, bourgmestre du 
21 mars 1733 â 1766 ; épouse en premières noces Marianne Doxat, de 
Démoret en 1710, décédée le 8 décembre 1719, fille de Joseph et de 
Marguerite Stûrler, de Berne ; en secondes noces en juin 1723, Rose de 
Reynaud, de la Tour d'Orange, fdle de Jean et de Emilie de Béranger 
de Beaufin. Il eut de sa première femme 4 enfants : Suzanne-Françoise, 
Jean-Rodolphe, Jeanne -Anne -Françoise-Louise, Jean -François (172- 
175). 

141. Louise, née en 1692, épouse Abraham Dumont (von Monte). 

142. Michel, baptisé le 25 septembre 1695. 

143. Daniel, baptisé le 7 janvier 1697, f 1774, capitaine de la ville, 
conseiller des 60; épouse en 1720 Rose-Judith Gaudard de Vincy, 
fille de François-Louis, dont il eut 3 enfants : Suzanne, Jean-Samuel, 
Louis-Marc (176-178). 

144. Marie-Suzanne, née en 1699 f 1739. 

De Samuel (117) et de Marie-Anne Rosset ; 1 er lit. 

145. Jean-Philippe-Louis, baptisé â Lausanne le 28 juillet 1674 ; jus- 
ticier, seigneur de Roches de Renens; épouse Jeanne-Ursule Crousaz- 
Prélaz, fille d'Humberl Crousaz et de Elisabeth-Marie Loys, qui lui 
donna 4 enfants : Jean-Louis, Elisabeth, Antoinette, Madeleine (179- 
182). 

146. Marie-Madeleine, baptisée le 18 août 1675. 

147. Jean-François, baptisé le 19 novembre 1676. 

148. Samuel-Benjamin, né en 1682. 



120 



SEIGNEUX 



De Samuel (117) et d'Anne Dumont ; second lit. 

149. David, né en 1703. 

150. Pierre, baptisé le 5 juin 1704, f 1783, conseiller, boursier, mai- 
soneur ; épouse Marie-Madeleine Chanson en 1733, fille du banderet 
d'Yverdon. Ils eurent 6 enfants : Pbilippe-Louis, Henriette-Emilie, Char- 
lotte -Sophie-Suzanne, Françoise- Marie-Catherine, Marianne-Françoise, 
Samuel-Louis-François (183-188). 

151. Suzanne-Madeleine, baptisée le 31 octobre 1705, f 4 mars 1710. 

152. Louise-Madeleine, baptisée le 26 décembre 1706. 

153. Esther-Louise, baptisée le 18 janvier 1708, f le 3 juin 1719. 

154. Jeanne-Suzanne, baptisée le 5 août 1709. 
154 bis. Etienne-Louis, né en 1711, f 1711. 

De Jean-Louis (122) et de Suzanne de Saussure : 

155. Louis-Théodore, baptisé le 6 juin 1690 [un outre fils baptisé le 
22 juin 1692]. 

156. Catherine-Françoise, baptisée le 24 août 1694, f 1771. 

157. Gabriel, baptisé le 28 octobre 1695, f 1775; banneret du Pont, 
boursier, conseiller en 1723, seigneur de Correvon, philosophe et littéra- 
teur, conseiller privé de la princesse de Nassau; il épouse Benigne- 
Julie-Esther de Loys, le 21 mars 1735, fille de Benjamin, seigneur de 
Correvon et de Madeleine-Louise Mannlich. Elle testa en 1764. 

158. François, baptisé le 27 avril 1699 ; juge civil et criminel 1744, 
assesseur baillival, châtelain du chapitre, président des conseils du duc 
d'Aremberg, auteur du système abrégé de jurisprudence criminelle 1756- 
1774 ; épouse Antoinette de Seigneux (181) en 1720, mort à Lyon en 
1775. Ils eurent 8 enfants : Jean-Daniel, Rose, Antoine-Frédéric, Gabriel- 
Louis, Georges-François, Amédée-François-Jules, Jeanne, Anne (189- 
196). 

159. Jeanne-Marie, baptisée le 6 juin 1700. 

160. Elisabeth dite Fanchon Babaud, née en 1701, f 1764. 

161. Marie, née en 1704, f le 25 février 1710. 
102. André-César, né en 1705. 

Dl Gabriel-Titéobald (131) et Jeanne-Marie de Seigneux (123) : 

163. Jean-François. 

164. Benjamin, f 7 juillet 1710. 

165. Jeanne-Elisabeth, née en 17??, épouse 18 février 1737 Pierre- 



SEIGNEUX 



121 



François Crousaz, colonel en Hollande, fils de feu Humbert et d'Elisa- 
beth-Marie Loys, mort en 1747, veuf de sa première femme. 

166. Marie, 

167. Louise'-Madeleine, née en 1694, f 1734. 

168. Gabrielle, née en 1706, f 1741. 

169. Suzanne, épouse en 1742 Jean-Alphonse Rosset, ministre, 
f 1766, fils de Marc-Benjamin Rosset de Rochefort. 

170. Françoise. 

171. François-Samuel. 

De Jean-Samuel (140) et de Marianne Doxat : 

XVI 172. Suzanne-Françoise, baptisée le 15 octobre 1711, décédée à la 
Haye le 16 avril 1763 ; épouse le 18 juillet 1740 Charles du Val de la 
Pottrie, né à Copenhague, lieutenant-colonel au service danois, fils feu 
noble Jaques, colonel des gardes de sa Majesté du Danemark et de noble 
Dame Anne Erard, tous deux originaires de Normandie, reçu gratis 
bourgeois de Lausanne le 11 juillet 1740. 

173. Jean-Rodolphe, baptisé le 23 août 1713. 

174. Jeanne-Anne-Françoise-Louise, baptisée le 23 juin 1716 ; 
épouse le 7 juillet 1754 David Constant d'Hermenches, né en 1722 
f 1785 à Paris, fils de Samuel, seigneur d'Hermenches et de Villars- 
Mendraz, lieutenant-général en Hollande, et de Rose-Suzanne de Saus- 
sure. 

175. Jean-François, baptisé le 19 avril 1719, f 1736. 

De Daniel (143) et de Rose-Judith Gaudard : 

176. Suzanne, née en 1722, morte d'une façon tragique, emmurée 
vivante par son mari ; épouse le 7 janvier 1746 Thomas Medlycott, 
Baronet. 

177. Jean-Samuel, baptisé le 26 mai 1724. Lieutenant au Piémont, 
mort au service. 

178. Louis-Marc, né en 1729, f 1736. 

De Jean-Philippe-Louis (145) et de Jeanne-Ursule Crousaz : 

179. Jean-Louis, demeurait à Rugnens (Renens), lieutenant de Cris- 
sier ; épouse le 6 décembre 1733 Esther de Crousaz-Chexbres, fille 
feu David. 

180. Elisabeth, épouse Georges- Albert Muller de la Mothe. 



GÉN. VAUD. I 



1(5 



122 



SEIGNEUX 



181. Antoinette, f en 1772 ; épouse François de Seigneux (158) 
en 1720. 

182. Madeleine, épouse à Romainmôtier le 26 novembre 1742 Lcruls- 
Auguste de Saussure, fils de Samuel et d'Anne de Saussure. 

De Pierre (150) et de Marie-Madeleine Chanson : 

183. Philippe-Louis, baptisé le 25 janvier 1735, f 1806, conseiller et 
justicier; épouse en 1761 Julia von Huhnziger d'Aarau, qui lui 
donna 3 enfants ; Suzanne-Henriette, Pierre-Samuel. François -Louis 
(197-199). 

184. Henriette-Emilie, baptisée le 24 août 1736. 

185. Charlotte-Sophie-Suzanne, baptisée le 26 juin 1739, f 1740. 

186. Françoise-Marie-Catherine-Julie, baptisée le 16 décembre 1742, 
f 1766. 

187. Marianne-Françoise, née en 1743, -f le 3 novembre 1823. 

188. Samuel-Louis-François, baptisé le 11 février 1754, f 1754. 

De François (158) et d'Antoinette de Seigneux (181) : 

189. Jean-Daniel, né en 1725. y 1795, étudiant en 1737, officier-ca- 
pitaine en Piémont, au régiment de Montfort, major en retraite en 1775, 
conseiller, banneret du Pont, trésorier ; épouse Françoise-Charlotte 
Gaudard, veuve de Daniel Rosset, en 1761. Ils eurent 6 enfants : 
François-Emile-Amédée, Marguerite-Albertine, Georges-Hyde, Frédéric- 
Antoine-Maurice, Jules-Gabriel-Emile, Marc-Antoine (200-205). 

190. Rose, baptisée le 20 octobre 1727, f 1812. 

191. Antoine -Frédéric, baptisé le 2 mars 1729. j 1808, capitaine, 
puis lieutenant-colonel au service de Hanovre et Angleterre, aide-de- 
camp du duc de Brunswick, gouverneur du duché d'Aremberg en 1775, 
seigneur de Béthusy, épouse en 1775 la baronne Catherine-Salomée- 
Jeannette de Hymmen, de Clèves, décédée à Lausanne le 29 novembre 
1832, âgée de 88 ans, fille feu Henri-Jean et de Louise de Hymmen, de 
Ludenschuden, en Westphalie. Ils eurent 2 filles : Charlotte et Rose- 
Antoinette (206-207). 

192. Gabriel-Louis, né en 1731, f 1735. 

193. Georges-François, baptisé le 1 er mars 1733. mort jeune au ser- 
vice du Piémont. 

194. Amédée-Rodolphe-François-Jules, baptisé le 9 octobre 1742, 
| 1748. 

195. Jeanne. 

196. Anne, née en 1722, f 1731. 



SEIGNEUX 



123 



De Philippe-Louis (183) et de Julia von Huhnziger : 

XVII 197. Pierre-Samuel, né en 1761, f 1806 : au service de France, aux 
Grisons, au régiment suisse d'Erlach comme sous-lieutenant dans la com- 
pagnie Watteville, gouverneur des princes de Saxe-Cobourg, puis cham- 
bellan de la grande-duchesse Anna Féodorowna, à Cobourg et Saint- 
Pétersbourg. 

198. Suzanne-Henriette, née en 1763, f en 1764. 

199. François-Louis, né en 1772, f 1829 ; au service d'Autriche, puis 
de Saxe, puis de Prusse comme capitaine et major, résidait à Daaden 
où il est mort. Il épouse 1° Louise-Jeannette de Reichenau, de Heis- 
tern en 1797 ; 2° Elisabeth de Reichenau, de Heistern en 1805 ; 3° 
Elisabeth van Noll, de Maastricht, en 1815 ; 4° Julie Sternikel, de 
Marburg, en 1826. De sa première femme il eut 3 enfants : Caroline- 
Louise-Julianne, Charles-Frédéric, Théodore-Louis (208-210) ; de la se- 
conde 6 enfants : Gottlieb- Alexandre, Jules-François, Alexandre, Charles- 
Chrestien, Sophie-Henriette, Charles-Emile-Jean (211-216) ; de sa 
troisième épouse 5 enfants : Guillaume-Frédéric. Frederica -Amélie, 
Charles-Louis, Christian-François, François-Louis (217-221) ; et de la 
quatrième 2 : Louisc-Julianne-Caroline, Caroline (222-223). 

De Jean-Daniel (189) et de Françoise-Charlotte Gaudard : 

200. François-Emile-Amédée, né en 1762, -j- 1783, officier au Pié- 
mont, régiment de Tscharner. 

201. Marguerite-Albertine, née en 1763, f 1763. 

202. Georges-Hyde, né en 1764. f 18 août 1841 ; officier, capitaine au 
service de Bavière, juge, accusateur public du canton de Vaud, juriscon- 
sulte et historien, a traduit Werther, prononça comme président le dis- 
cours d'installation de l'Ecole de Charité en 1827, auteur d'un Précis de 
la Révolution dans le canton de Vaud en 1831 ; épouse en 1799 Elisa- 
beth Massé, fille de Jaques, décédée à Lausanne le 6 avril 1858 à 79 */, 
ans. Ils eurent 2 enfants : Frédéric-Jean-François-Georges-Robert, Char- 
lotte-Anaïs (224-225). 

203. Frédéric-Antoine-Maurice, né en 1766, f 1773. 

204. Jules-Gabriel-Emile, né le 24 janvier 1768, f 27 novembre 1834, 
officier au service de Prusse, en 1805 attaché de la grande-duchesse 
Anna Féodorowna, à Cobourg, chevalier de Malte. Le Grand Conseil du 
canton de Vaud accorde sa grâce, le 29 mai 1827. Il avait été condamné 
pour un duel en 1803, expatrié pendant 24 ans. Il avait épousé Wil- 




124 



SEIGNEUX 



helmine comtesse d'Anhalt, dame divorcée de Stutterheim, fille du 
général comte d'Anhalt (fils naturel du Prince) et de Frédéric-Caroline de 
Wedell, dont il avait eu 3 enfants : Charles-François-Frédéric, Hydeline, 
François-Louis-Rodolphe (226-228). 

205. Marc-Antoine, né en 1774, f 1774. 

De Antoine-Frédéric (191) et de Catherine de Hymmen : 

206. Gharlotte-Pauline-Johanne, née en 1781, -j- à Lausanne le 8 
mars 1846, âgée de 65 ans 5 mois. 

207. Rose-Antoinette-Françoise dite Rosette, née en 1785, -f- le 5 
mars 1857, connues sous le nom de Mesdames de Béthusy. 

De François -Louis (199) et de Jeannette de Reichenau ; l or lit. 
XVIII 208. Caroline-Louise-Julliane, née en 1798. 

209. Charles-Frédéric, né en 1799, lieutenant d'infanterie au service 
de Prusse, ; épouse Sophie Emmerich (puis au service de France, régi- 
ment de Riaz). 

210. Théodore-Louis, né en 1801 ; épouse Frédérica Mayer ; 3 en- 
fants : Caroline-Sophie, Amélie-Henriette, Robert-Jules-Christian (229- 
231). 

De François-Louis (199) et de Elisabeth de Reichenau ; 2 d lit. 

211. Gottlieb-Alexandre, né en 1806. 

212. Jules-François, né en 1809. 

213. Alexandre, né en 1810. 

214. Charles-Chrestien, né en 1811. 

215. Sophie-Henriette, née en 1813. 

216. Charles-Emile-Jean, né en 1814. 

De François-Louis (199) et de Elisabeth van Noll ; 3 me lit. 

217. Guillaume-Frédéric, né en 1817. 

218. Frederica-Amélie-Marie, née en 1818. 

219. Charles-Louis, né en 1819. 

220. Christian-François, né en 1821. 

221. François-Louis, né en 1823, épouse en 1850 Ëva Fischer, dont 
il eut 3 enfants: Guillaume, Charles -Louis, Théophile-Alexandre (232- 
234). 

De François-Louis (199) et de Julie Sternickel ; 4 mo lit. 

222. Louise-Julliane-Caroline. 

223. Caroline. 



SEIGNEUX 125 

De Georges -Hyde (202) et d'Elisabeth Massé : 

224. Frédéric-Jean-François- Georges-Robert, né le 23 mai 1800, 
T 1864, s'établit à Genève; épouse 1° en novembre 1833 Mathilde- 
Isaline Fazy, t en 1841, fille unique de Marc-Antoine et de Marianne 
Pasteur, dont il eut 3 enfants : Marc-Théobald, Georges-Adrien, Alice 
(235-237); 2° en novembre 1844 Louise -Emma- Jacob a van Muyden, 
■f- à 37 ans le 22 avril 1854, qui lui donna une fille, Louise (238). 

225. Charlotte-Anaïs, née le 21 janvier 1805, f 1886 (?), épouse le 
23 septembre 1823 Maurice- William Bacon. 

De Jules-Gabriel (204) et de Wilhelmine d'Anhalt : 

226. Charles-François-Frédéric, né en 1798, f 20 avril 1839, offi- 
cier au Piémont ; épouse Emma de Hallwyl, fille de François, officier 
en Russie et de Adrienne-Henriette de Loys, veuve elle épouse le comte 
Edouard de Launay, ambassadeur d'Italie à Berlin: 2 enfants: Jules- 
Adrien, Hydeline (239-240). 

227. Hydeline, née en 1799, f à Lausanne le 23 août 1851 ; épouse 
1° Jaques- André Bouthilier de Beaumont, en 1817, né en 1789, fils 
d'Ami-François et de Jeanne-Suzanne Sartoris; 2° Frédéric de Gingins- 
La-Sarra, en mars 1830, fils de Charles-Gabriel et de Marie-Anne de 
Watteville de Mollens. 

228. François-Louis-Rodolphe, né en 1800. 

De Théodore-Louis (210) et de Frederica Mayer : 

XIX 229. Caroline-Sophie, née en 1831. 

230. Amélie-Henriette, née en 1833. 

231. Robert-Jules-Christian, né en 1836. 

De François-Louis (221) et de Eva Fischer : 

232. Guillaume, né en 1854. 

233. Charles-Louis, né en 1856, réside à Aachen (Aix-la-Chapelle); 
épouse en 1887 Wally Waldmann, dont il a 3 enfants : Présenta, 
Charles, Erich (241-243). 

234. Théophile-Alexandre, né en 1860, réside à Ohligs ; épouse en 
1889 Caroline Keller, qui lui donna 3 enfants: Linny, Tbéophile, Eli- 
sabeth (244-246). 



126 



SEIGNEUX 



De Frédéric-Jean-François (224) et de Mathildg Fazy. (1 er lit.) 

235. Marc-Théobald, né en 1834, f 1902 ; épouse le 5 avril 1870 
Caroline Prévost, fille de Georges et de Mathilde Le Fort, née en 
1842, dont une fille Hortense (247). 

236. Georges-Adrien, né en 1837, avocat, jurisconsulte, officier de la 
Légion d'honneur, chevalier de la Couronne d'Italie et Croix de Fer 
d'Autriche, reconnu bourgeois de Genève le 6 février 1880 ; épouse en 
1864 Marie Guex, fille de Louis et d'Amélie Giral, dont il eut 3 enfants : 
Raoul-Théobald, Aloïs, Berthe (248-250). 

237. Alice-Charlotte, née en 1841, y 1882; épouse le 24 février 
1861 William-Pierre Pictet. 

De Frédéric-Jean-François (224) et de Louise van Muyden (2 e lit). 

238. Louise-Pauline-Félicée, née en 1854 ; épouse en 1876 
Alphonse-Camille Favre, fils d'Edmond et de Julia Sarasin. 

De Charles-François-Frédéric (226) et de Emma de Hallwyl : 

239. Jules-Adrien, né en 1831, f 1870; vice-gouverneur du prince 
Thomas, duc de Gênes, chevalier des Saints Maurice et Lazare, de la 
Couronne d'Italie, capitaine de cavalerie au Piémont, créé comte; épouse 
en 1862; 1° Elvira de San Martino (d'Allié/., soit d'Aglié); 2° en 1869 
Louise de San Martino, filles du comte Théodoric et de la comtesse 
Emilia de Valpergua de Chivron : il eut 2 enfants du 1 er lit : Marie et 
Charles (251-252) et un du 2 e lit : Thomas-Jules (253). 

240. Hydeline, née en 1832, épouse en premières noces Ludolph 
Bacon, fils de (225), divorcée, et, en secondes noces Arthur van de 
Velde, ancien ambassadeur de Belgique à Londres, retirée à Londres. 

De Charles-Louis (233) et de Wally Waldmann : 

241. Présenta, née en 1891. 

242. Charles, né en 1893. 

243. Erich, né en 1896. 

De Théophile-Alexandre (234) et de Caroline Keller : 

244. Linny, née à Ohligs en 1890. 

245. Théophile, né en 1892. 

246. Elisabeth, née en 1894. 



SEIGNEUX 



127 



De Marc-Théobald (235) et de Caroline Prévost : 

247. Hortense, née en 1871, épouse William Borel en 1896. 

De Georges-Adrien (23G) et de Marie Guex ; 

248. Raoul-Théobald, né en 1865. Docteur en médecine ; épouse 
Alice Bisciioff en 1895, décédée en 1909. Il en eut un fils : Marcel 
(254). 

249. Aloïs, né en 1868. artiste peintre, épouse Marguerite d'Apples 
en 1901, fille du colonel Charles d'Apples et de Emilie Doxat. 

250. Berthe-Camille, née en 1871, épouse le 14 juin 1892 Henry 
Patry, né le 18 janvier 1864, fils d'Adolphe et d'Henriette Martin. 

De Jules- Adrien (239) et d'Elvira de San Martino. (l or lit.) 

251. Charles, né en 1863, officier dans l'armée italienne, officier d'or- 
donnance du comte de Turin. 

252. Marie, née en 1866, épouse en 1892 Henry Malvani. 

De Jules-Adrien (239) et de Louise San Martino. (2° lit.) 

253. Thomas-Jules, né en 1870. officier dans l'armée italienne. 

De Raoul-Théobald (248) et d'Alice Bischoff : 

254. Marcel, né en 1896. 

Branche Catholique émigrée : 

Origine incertaine, pourrait se rattacher a Jean (43), fils naturel de 
Louis (38) vivant à Lausanne en 14S7 et mort en 1519. Partie après la 
Réforme, se trouve dans le Briançonnais et le Montferrat. 

a) Jean de Seigneux, né vers 1545, venu de Suisse: en garnison à 
Vallouise près de Briançon, cité de 1570 à 1578, au service de France, 
capitaine d'infanterie, sous les ordres du duc de Guise tué dans une ren- 
contre. Epouse Marguerite Dupont, dont il eut un enfant: Martin (b). 

De Jean (a) et de Marguerite Dupont : 

b) Martin, 1580 f 1655 à Bruxelles, quitte Briançon, capitaine de cui- 
rassiers au service de Ferdinand III, roi de Bohême, empereur d'Allema- 
gne, puis passe à celui de Philippe IV à Bruxelles. Il épouse en 1610 
Sarah-Goossens, dont il eut 4 enfants : Beatrix, Anthonie, Clara, Fran- 
çois (c-f). 



128 



SEIGNEUX 



De Martin (b) et de Sarah Goossens : 

c) Beatrix, née 1612 à Bruxelles. 

d) Anthonie, née 1615 à Bruxelles. 

e) Clara, née 1617 à Bruxelles. 

f) François, né 1618, lieutenant providador général des armées de 
Philippe IV en 1671 à Bruxelles. Il épouse Claire-Marie van Henex- 
them (dit van Delft) de Bois-le-Duc, fille de Nicolas et de Catherine 
Boyens, dont sont issus 2 enfants : Jean-Martin, Marie-Gasparine (g-h). 

De François (f) et de Claire-Marie van Henexthem : 

g) Jean-Martin, mort sans postérité à Bruxelles. 

h) Marie-Gasparine, épouse de Miraumont (dit Tribolet). 

i) Jean de Seigneux en 1595 à Briançon, capitaine, a 4 enfants (j-m). 
j) Marie, née à Briançon 1602, morte jeune. 

k) Jean, né en 1603. 

/) Marie, née en 1608, morte jeune. 

m) Marie, née en 1611. 

n) Augustino Seignodo, maître de camp qui défendit la place d'Alexan- 
drie de la Paille assiégée par les Français en 1656, fut gouverneur de 
Valenza et lieutenant général des armées espagnoles dans cette place 
forte. En 1659 et 1660 gouverneur du château de Milan. 

Cette branche pourrait avoir eu des ressortissants à Casale et à Pi- 
gnerol en Piémont. 

H. de M. A. de S. 



ANNE-MARIE 
[1062 f 171 G 

hBRIEI.-TllEOBAI.D 

Beigneux, 1G91 



JEAN-BAPTISTE 
1G65 



GABRIEL 

1699 



Tabl. 4. 



ATIIERINE- 

RANÇOISE 
694 f '771 



GABRIEL 
1 095 f 1775 

BÉNIGNE DE LOYS 
1735 



FRANÇOIS 
1 699 f 1775 
= Antoinette 
de Seigneux, 1720 



JEANNE-MARIE 
1700 



ELISABETH 
1701 f 17G4 



MARIE 
1701 + 1710 



ANDRÉ-CÉSAR 
1705 



^BRIEL-LOlilS 
1 73 1 f 1735 



i'J3 

GF.ORGES-FRANÇOIS 
1733 



AMÉDÉE- FRANÇOIS JEANNE 
17-12 t 1748 



ANNE-LOUISE 



1722 



731 



Nota. _ La brandie catholique, dont le tableau ne fîçiire pas, a peut-être pour oriçme le N« 43. 



JEAN-LOUIS 
1000 f 173! 
= Suzanne 
Saussuhe, 1688 



JEANNE-MARIE 
1002 f 1710 
= Gabriel-Tiiéobald 
de Seicneux, 1091 



JEAN-BAPTISTE 
1065 



GABRIEL 
1099 



SEIGi 
Tabi 



UIS-THÉOD. 
109(1 



CATHERINE- 
FRANÇOISE 
16U1 + 1771 



© 

GABRIEL 
1095 f 1775 

BÉNIGNE DE I.OYS 
1735 



FRANÇOIS 
1699 j 1775 
= Antoinette 
de Seicneux, 1720 



JEANNE-MARIE 
1700 



ELISABETH 
1701 f 1704- 



MARIE 
1701 1 1710 



AN 



HNE-FRÉDÉRIC 
729 f 1808 
= Catherine 

HVMMEN, 1775 



GABRIEL-LOUIS 
1731 + 1735 



493 

GEOBCES-FBANÇOIS 
1733 



AMÉDÉE- FRANÇOIS 
1712 f 17-18 



JEANNE 



ANNE-LOUISE 
1722 f 1731 



-ANTOINETTE 
85 f ISS- 



Nota. — La branche catholique, dont le tableau ne figure pas, a peut-être pour origine le N° 43. 



;E JEANNE-FRANÇOISE JEAN-PHI LIPPE FERDINAND 

1G55 1 057 1659 

Viiahney = Philibert le Sage 

dit DE FoNTENAY 



SAMUEL- 
BENJAMIN 
1682 



2 e lit 



DAVID 

1703 



l'IERRE 
1704 f 1783 
: Marie-Madeleine 
Chanson, 1733 



SUZANNE- 
MADELEINE 
1705 f 1710 



LOUISE- 
MADELEINE 
1706 



M53 N 

V 

ESTIIER-LOUISE 
1708 f 1719 



JEANNE- SUZANNE 
1 709 



PHILIPPE- LOUIS 
1735 f 1806 
= JULIA 
HUHN/.IGER, 1761 



HENRIETTE-EMILIE 

1736 



CHARLOTTE-SOPHIE FRANÇOISE-MAI! 
1739 f 1710 1742 f 1766 



181 ■> 



M A II I ANNE 

nia -;■ I8-J3 



® 

SAMUEL-LOUIS- 
FRANÇOIS 
1751 -;• 17S4 





JEAN-DANIEL 
1725 f 1795 
= FRANÇOISE-CHAR- 
LOTTE GAUDARD, 1761 



FRANÇOIS- LOUIS 
1772 f 1829 
Ieannette de Reiciienaii, 1797 
Elisabeth de Reiciienaii, 1805 
Elisabeth van Noll, 1815 
PME Sternickel, 1826 

I 



FRANÇOIS-EMILE 
1762 f 178!! 



224 

FRANÇOIS-LOUIS 

1823 
= Eva Fischer 
1850 



THÉOPHILE-ALEX. 
1860 

== Caroline Kelleh 
1889 



¥ lit | 



LOUISE-JULIANK 



| 1 er lit 

2.15 



MARC 
1834 f 1902 
= Caroline 
Prévost, 1870 



MARGUERITE 
1763 -;- 1763 



CAROLINE 



GEORGES 
1837 
= Marie Ci ex 
1 864 



G FORGES- il VI) F. 

1764 f 1841 
= Elisabeth Masm': 
1799 



•RÉDÉRIC-ANTOINE 
I7G6 t 1773 



FRÉDÉRIC-JEAN 

1800 f 1861 
Mathilde Fazv, 1833 

= Louise 
van Mi vden, 1844 



ALICE 
1841 f 1882 
William Pictet 
1861 



CIIARLOTTE-ANAIS 

1805 f 1886 (?) 
= William Bacon 
1823 



<?•' lit | 

'238' 



-OUISE-PAULINE 

1 854 
= Camille Favre 

1876 



JULES-GABRIEL 
I7G8 f 1834 

— WlLIIELMlNE 
Ii'ANHALT, 1797 

I 

I 



CHAULES-FRANÇOIS 
1798 f 1839 

= Emma 
de Hallwyl 



MARC-ANTOINE 
1774 f 1774 



Il VDELINE 
1799 f 1851 
= Jaques-Andi 
buuthiliek de beaum( 

= FRÉD. DE GlNC 

'La Sahba, 183 



JULES-ADRIEN HYDELIP 
1831 f 1870 1832 
: El vira de San Martini), 18G2 = Ludolpii 
: Louise de San Mahtino. 1869 = Arthur van 



I 



Elisabeth 

1894 



HORTENSE 
1871 



RAOUL 
1 865 



= William Borel = Alice Bischoff, 1895 



1896 



.■»s4MI» 



MARCEL 
1896 



ALOIS 
1868 

Marguerite d'Abples 
1901 



BERT1IE 

1871 
Henry Patry 
1892 



| Ut 
■2-,\ 

CHARLES 
1863 



MARIE 

1866 

= Henry Malvani 
1892 



LOUISE 

T 



i er lit 



••• 



MARTE-MADELEINE 
1G48 

== (SAAC MICHEL 







SA MU KL 
1650 f 1730 
— Marie Anne Rosset, 1 073 
= Anne Dumont, 1703 



X/ 


\y 


-■•.fi 


LOUISE 


JEANNE-FRANÇOISE 


JEAN- 


1053 


1G55 


w 


Emmanuel Vuarnev 


= Philibert le Sage 


' 1 




(lit DE FoNTENA Y 


i 



MARIE-SUZANNE 
1699 t 1739 



i' r lit 



JEAN-PHILIPPÉ- 
LOUIS 
1674 

- Jeanne Crousaz 



MARIE- 
MADELEINE 
1G75 



JEAN-FRANÇOIS 
1670 



SAMUEL- 
BENJAMIN 
1682 



2 e lit 



© 

DAVID 
1703 



JEAN-LOUIS 
- - Estiier 

DE CluillSAZ 

1733 



<6> 

ELISABETH 
= Gkorges- 
Aliseht MiiLl.EK 
DE LA MOTHE 



181) 

\S 

ANTOINETTE 

f 1772 
= François 
de Seigneux, I720 



MADELEINE 

= Louis-Auguste 
de saussure 
1 742 



© 

PHILIPPE- LOUIS 
1735 f 1800 
= Julia 
huhnziger, 17g1 



HENRIETTE- EMU 

i73G ; 



•IF.lt H E-S A M UEL SU Z A N N E- 1 1 EN 11 I ETT F 



1761 



1 8U0 



1703 v I/O- 



FRANÇOIS- LOUIS 
1772 f 1829 
= Jeannette de Reiciienau, 1797 

= F.LISAIIETII DE ItElCHENAU, 1805 

— Elisabeth van Noll, 1815 
= Julie Sternickel, 1820 
I 



FRANÇOIS- EJ 
17G2 f 17t 



lit 



GUILLAUME 
1817 



FREDERIC* 
1818 



CHARLES-LOUIS 
1819 



CHRISTIAN 
1821 



FRANÇOIS-LOUIS 

1823 
= Eva Fischer 
1850 



4 e lit 
LOUISE-J ULI ANE 



GUILLAUME 
1854 



CHARLES-LOUIS 
I85G 
— Wally 
Waldmann, 1887 



THEOPHILE-ALEX. 
1800 

= Caroline Keller 
1889 



W lit 



MARC 
1834 f 1902 
= Caroline 
Prévost, 1870 



CHARLES 
1893 



ERICH 
1896 



v2U 



I.INNV 
1890 



THÉOPHILE 
1892 



ELISABE' 
1894 



HORTENSE 
1871 

= William Borel 
1890 



DANIEL 
1649 f 1701 
i — Permette Gravier 
de Vf.rgennes 



I 



m 

JEAN-PIERRE 
1652 f 1717 
= Anne-Judith 
Girard des ^Bergeries 



JEANNE-MARIE 

1655 
= Jacob Combe 

1083 



SUZANNE 
1650 



FRANÇ'-GABRIËLLE 
1058 
= Jean-Pierre 
d'Apples, 168!) 



JEAN-LOUIS 
1661 



© 

SAMUEI 
1602 



SAMUEL 
1701 f 1701 



SUZANNE-FRANÇOISE 
171! f 1703 
= Charles du Val 
de la Potthie, 1740 



SUZANNE 
1083 



EST1IER 
lG8i 
= David François 
Rosset, 1705 



JEAN-SAMUEL 
1688 f 1706 
— Marianne Doxat, 1710 
= Rose de Reynaiid 
de i.a Tour, 1723 
l 



JEAN-RODOLPHE 
1713 



JEANNE-ANNE 
1716 

= David Constant 
d'Hermenches, 1754 



JEAN-FRANÇOIS 
1719 t 1730 



LOUISE 
1692 f 1768 
Abraham Dumont 



SUZANNE 

1722 
= Thomas 
Meulvcott, 1746 



MICHEL 

1095 



JEAN-SAMUEL 
1724 



DANIEL 
1097 f 1774 
= Rose-Judith 
Gaudard, 1720 




THÈODORE-I.UUIS 
1801 
= Frédérica 

M AVER 



2 e lit 



211 

GOITLIEB 
1806 





JULES-FRANÇOIS 
1 HOU 



ALEXANDRE 
1811) 



CHARLES- 
CHRÉTIEN 
1811 



SOPHIE 
1813 



CHARLES-EMILE 
1814 



CAROLINE 
1831 



AMELIE 
1833 



ROBERT-JULES 
1830 



PRESENTA 
1891 



XIV. 




JACQUELINE JEAN-FRANÇOIS DANIEL JEAN-PIERF 

1645 1647 f 1730 Ki4'J f 1701 1652 f 171 

= Estfier Doxat, 1609 '— Pernktte Gravier = Anne-Judi 

= Jeanne Bourgeois de Vergennes Girard des Ber 




JEAN-FRANÇOIS JULIE ES A IE SAMUEL SUZANNE 

1G94f 1743 1698 1701 f 1701 1683 



XVI. 



1 er lit 



SUZANNE- FRANÇOISE J EAN-R0DG 
1711 f 1 703 1713 
= Gharles du Val 
de la pottrie, 1740 



XVII. 



| 1 er lit j ! 2 e ut | 



XVIII. 




CAROLINE CHARLES-FRÉD. THÉODORE- LOUIS GOTTLIEB 

1798 1799 1801 1806 



= Sophie Em.merich = Frédérica 

M ayer 




CAROLINE AMELIE 
1831 1833 



XX. 



XXI. 



71 

•LOUISE MARIE 
91 

MARRONNIER = IsAAC-ReNJAMIN 
08 Q'ARRONNIER, 1018 



GABRIELLE 

Gaspard Gicnillat 
1623 



ROSE 

Sébastien Bourgeois 
1605 



SEIGNEUX 
Tabl. 3. 



STEFFE ! 
1593 

= Noël de Mei.i.et 
1G1U 




DANIEL SARAll SUZANNE MARC ANNE JEANNE-LOUISE NATUANAEL JOSEPH 

102-2 1(124 1028 1031 1032 1034 1030 1038 



= Samuel d'Aspf.rlin 
1049 



D 

|çois 




NE- MAHIE LOUISE- GABRIELLE SUZANNE FRANÇOISE FRANÇOIS- 

lîETH MADELEINE 1700 f 1741 SAMUEL 

Crousaz 1094 f 1734 = J ean-Alpiionse 

I . . Rosset, 1742 



' fi 
% 




60 

BENJAMIN 

— Jeanne-Marie 
de IIknne/.ki., 1 G 1 8 



JEANNE-LOUISE 
1591 

Joseph d'Arronnier 

k;o8 



<$> 



MARIE 



— Isaac-Benjamin 
d'Arronnier, 1018 



FRANÇOISE 

1G3G 
= François 

DE Cil ARRIÈRE 

1G64 



JEANNE-lJÔDtSE 
1038 

= Marc Polier, 
f 

= Christophe 

DE ClIARRlHRE, 1G78 



ANNE- MARIE 
(040 



V 15 ? 

\y 

CATHERINE 
1645 



.1 E AN -FRANÇOIS 

1G19 
- - Anne-Judith 

DE VlLI.F. 



Il KM! Y 

1 620 



DANIEL 
1625 



SARA H 
1024 



El NE 



JEAN-FRANÇOIS 
1 005 



JEAN-SAMUEL 
1607 V 1088 





FKANÇOIS-I.OU 
10(58 





OAISIt I EL-TH EOliA LD 
1071) f 174:! 
= Jeanne-Marie 
de Seigneux, 1091 



SUZANNE 
1053 

= Albert Croiisaz 
1G75 



FRANÇOIS 
1054 



JEAN-FRANÇOIS 





BENJAMIN 
■f 1710 



JEANNE- 
ELISABETH 
Pierre Crousaz 
1737 



MARIE 



2 e lit 



JEAN-BAPTISTE 

1588 f 1655 
= Marif. Morlot 
1019 



© 

Iean-françois 

10-23 f 1657 
= jeanne-fr ançoisk 
Loys, 1654 



81 
HOSE 



JEAN -JACQUES 
1C-2G 



© 



ABRAHAM 
1028 f 1657 
= Madeleine- 
Marguerite Loys 
1657 



SA U A 11 

1029 

= JÉRÔME 
DE TREYTORRENS, 



1000 



GABRIEL 
1033 f 1070 
= Elisabeth Vuàrnf.y 
1059 



Franc, de Saussure, 1074 



FRANÇOISE 

1636 
= François 
de Chaumière 

1664 



jean: 



MARIE 

1655 



MARIE-MADELEINE 
1003 



JEAN- FRANÇOIS 
1 005 



J El 
1( 



'Recueil de Généalogies oaudoises I. 



XII. 



p 

I 

1 



XIII. 



HENRY 
1620 



JEANNE -M ARGUER [TE 
1021 

= Joseph de Praroman 
1041 



JUDITH 

1G-2-2 



JEAN-FRANÇOIS 

1053 f 1057 
= Jeanne-Françoise 
Lovs, 1054 



ROSE 



XIV 



XV. 



MARIE 

1655 




JEANNE 

f 1535 
; Guillaume Cornillat 
: Michel Musaru 



CHARLES 
1510, 1543, 1549 

= Jeanne 
de Neuvecelle 



ANTHONIE 

1549 
= Du Nant 



de collombier- 
Villeneuve 



LOUIS 
1487 f 1519 
Renée Federigiii 

1512 



JEANNETTE 
1487 

= Etienne Duelo 



GUILLAUME 
1543, 1569 
= Claudine Moennat 



BERNARDINE 

PIERRE MlCHAUD 



'ER NETTE 



43 
JEAN 



bâtards 



ISABELLE 
'.88, 1599, 1018 
= Jean M us y 



I 

50' 
l'ER NETTE 

= Jean Pastehr 
Jean de Montriciier 
1580 



LOUIS 
f 1591 
Antoinette Meyer 



RENÉE 

= Jean-Françoi 
de Gruyère- Aigre» 
1571 



© 

FRANÇOIS 
1578 



JEAN-LOUIS 
1009, 1015 



LOUISE 
1579 
= Jacob Richard 
1013 



MARGUERITE 

1581 
Pierre-François 
Bergier, 1002 





JEAN-FRANÇOIS 
1587 



JEAN-BAPTISTE 

1589 f '633 
= Jeanne Bosset 
1GU8 







SAMUEL 
1020 

: Suzanne Mestral 
des Vaux, 1644 
Anne Marel, 1007 



JEAN-LOUIS 

1623 f 1702 
Marie Guiciiard, 1040 
Jeanne Masset, 1070 

I 



JENNE-MARIE 
1625 

: Jacor Gaudard, 1644 

= David Roux 
- Ei.ie Merlat, 1083 



MARGUERITE 
1028 



MARIE-ANNE 

1G3I 
= Jean-François 
Bourgeois 
1001 



ROSE 
= Arraiiam Vuillamoz 
en 1029 
== Henry de 
('reytorrens eu 1035 



Recueil de Généalogies uaudoises I. 



HUMBERT 
1507 f 1519 

ÎERNARD1NE MOSSU 





LOUIS 
1501, 1527 
f avant 1535 



MARIE 



JEANNE 
f 1535 



Pierre Othonnens =Guillaume Cohnillat 
= Michel Musard 



GUILLAUME 
1543, 1569 
Claudine Moennat 



ISABELLE 
1588, 1599, 1G18 
= Jean Musy 



JEANNE -FRANÇOISE 

= Jaques Mucnier 
1602 



FRANÇOIS 
1578 



JEAN-LOUIS 
1009, 1015 



LOUISE-MARIE 
Ceorc.es d'Asperlin, 10-20 
Franç. ue Praroma.n, 1039 
— Pierre Loys, 1051 



FRANÇOIS 
1017 



© 

SAMUEL 
16-20 

= Suzanne Mestrai. 

des Vaux, 1614 
= Anne Marée, 1007 



JEAN-LOUIS 
1623 f 1702 
Marie Guichard, 16- 
Jeanne Masset, 16' 



••• 



Tfcciwil de Généalogies noudoisos l. 



I. 



| frit. Géilémioii mani|ii:tntc qui n'a pu t'U'c trouvé 





MARTIN 

isr,o 



o 

UMRERTUS 





W.oniKii 

IÎGU 



SEIGNEUX 
Ta m,. 1. 



III. 







M ERRE 
1311 



imlir.ARIi IIOIIOI.I'IIK 
1311, 13IG 1:111,1:111; 



O 



GUI A Kl) 
t avant 1371 
= Jeannette . . . 





MUISHET 
13,(5 



^00 



l'EKISOXXE 
cil.'-o 1371 
l'EMIOD DE VlLLAR 



JEAN HEURE 
1350, 1301 1359 

: JEANNE llAliOll* = CaTIIEUINE 



VI. 



© 



JEAN 
1300, 1115, 11-16 
— Jeanne Reïnaui 



© © 



l'IERRE 
1393. I 10* 



CLAUDE 
I43G 



VIII. 



<3> <s> © O 



JEAN l'EIIISONNE 

ivanl I5W 1461, 1174 

= AYMitM-T IlE Me.LI.ET 



© 

l'IERRE 
1501 



pierre 
un, ini -;• H87 

= Claudine OtihinNENS 
= Jeanne Mestmai. 



jannette 

1453 
Jevn Otiminnen 



/'•' lit 



JEAN 
1477 f 15*7 
: Raktholmiêk Joly 



m MRERT 
I IG3, I IfS. I5i 



= l'IEltllE 
ItLESCIIEHET (!) 



0Q 



PIERRE 
14(15, 14S7, 1524 
_ Colette iie Kaclmes 
*» 



ANTOINE 
1405 ■{■ 1178 

: i:\tiiehine Muiiei. 



I